Côte d’Ivoire – Ouattara installe son Conseil constitutionnel et sa Cour suprême

Mis en ligne par La Rédaction | vendredi 13 Mar 2015


11062694_603564013079161_4984370104472024491_o

Dans une double cérémonie de prestations de serment ce jeudi 12 mars 2025 au Palais présidentiel d’Abidjan Plateau, l’actuel président de la république de Côte-d’Ivoire, Alassane Dramane Ouattara a procédé aux installations officielles des nouveaux présidents du Conseil constitutionnel et de la Cour suprême. Le Magistrat Koné Mamadou remplace le Professeur Francis Wodié au Conseil constitutionnel, tandis que lui-même [Koné Mamadou] est remplacé à la Cour suprême par Réné Aphing Kouassi.

ALLOCUTION DE S.E.M ALASSANE OUATTARA PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE…

– Mesdames et Messieurs,
Je voudrais, avant tout, vous remercier pour votre présence à cette cérémonie de prestation de serment du Président du Conseil Constitutionnel, une institution centrale dans notre démocratie.
– Monsieur le Président du Conseil Constitutionnel,
Je vous adresse mes vives félicitations pour votre avènement à cette importante et prestigieuse charge de l’Etat. Votre promotion est la consécration de votre brillante carrière.
Vous êtes diplômé de l’Ecole Nationale de la Magistrature de Paris avec mention exceptionnelle et Major de votre Promotion en 1980.
En portant mon choix sur votre personne, j’ai donc voulu privilégier la compétence, l’intégrité et le sens du devoir. En effet, grâce à votre riche expérience, vous avez le profil requis pour la difficile fonction de Président du Conseil Constitutionnel. Je vous invite à poursuivre l’œuvre de construction et de consolidation de l’Etat de droit et de la démocratie dans notre pays.
Je voudrais réitérer mes remerciements à votre prédécesseur, le Pr Francis Vangah Wodié, pour son action à la tête du Conseil Constitutionnel ; je l’avais nommé à cette fonction car il a été le premier Agrégé de droit constitutionnel dans notre pays.
– Monsieur le Président du Conseil Constitutionnel,
Mon ambition est que le Conseil constitutionnel de Côte d’Ivoire soit respecté et inspire confiance, à l’instar des Cours et Conseils constitutionnels des pays modernes.
Votre jurisprudence doit être citée en exemple par l’ensemble de notre système judiciaire et même au-delà de nos frontières.
Vous devez faire en sorte que nos concitoyens continuent de voir le Conseil Constitutionnel sous un regard nouveau, depuis ma prise de fonction. Vous devez apparaitre comme le défenseur privilégié et vigilant des libertés fondamentales de nos concitoyens.
– Monsieur le Président du Conseil Constitutionnel,
Avec votre prestation de serment, vous recouvrez toute la plénitude de vos hautes fonctions. Je vous invite à avoir constamment à l’esprit les termes de votre serment.
Qu’ils soient pour vous un bréviaire, un code de vie.
Nous savons à quel point vous êtes respecté dans le monde judiciaire et nous n’avons aucun doute que vous pourrez assumer cette fonction avec toute l’intégrité et toute la compétence voulues.
Je vous souhaite plein succès dans vos nouvelles fonctions pour l’avènement et la consolidation d’un Etat de droit démocratique, préalable à l’émergence de notre chère Côte d’Ivoire.
Vive la République,
Je vous remercie.
JEUDI 12 MARS 2015

Commentaires Facebook

Commentaires

Partagez !

3 Commentaires ... participez vous aussi à la discussion.

  1. dabakala 12 mars 2015 à 17:23 -

    Bien sur, le serment que le nouveau président du conseil constitutionnelle a prêté a été rédigé par HAHO.

    De plus, il aurait été choisi par rapport a sa compétence et ce n’est donc pas l’ami d’HAHO !!!

    Foutaises !!

    La suite !! (question fondamentale : Quand un diplômé de l’Ecole Nationale de la Magistrature de Paris avec mention exceptionnelle et Major de Promotion en 1980, fait la lecture de la constitution ivoirienne en son article 35, peut-il oser croire que HAHO serait éligible ?? Non, laissez tomber, le balafré a prêté serment, on dit !!).

  2. milly hadaire 12 mars 2015 à 17:44 -

    Lolobrigida, l’éducation que tu as reçue n’est pas bonne. Connectionivoirienne.net doit eviter de publier n’importe quoi. En servant de support à ces inepties vous pourrez engager vos responsabilités aussi pour complicité d’offence au chef de l’état. Maintenant que le pdt du CC est installé, que pouvez vous faire ? Rien

  3. Woussounan 12 mars 2015 à 19:25 -

    @milly hadaire

    L’argument que tu sors n’est pas bien valable, j’ai lu le post de @lolobrigida, je ne vois rien qui appelle à la violence, bien que certains mots comme « cretin » aurait pu être éviter car n’apportant rien au débat

    Mais je crois que ta menace voilé contre le detenteur de ce site n’est pas aussi adapté faisons la leçon directement à @lolobrigida

    sur ce point @lolobrigida evite ce genre de truc, les injures tuent le débat OK

    @meman diabaté: « ne pas faire la passe à l’adversaire en politique » est quelque chose d’Africain, l’Etat doit respecter les règles et faire une lecture stricte du droit. Ce qui ne font pas la passe se font arracher brutalement le ballon, tu vois ce qui est arrivé à celui qui vous faisait de temps en temps la passe, imagine alors la furie contre celui qui joue solo! c’est pas bon

    @lassina doumbia: ne réagit pas comme cela, te rappelles tu des propos des sorbonards  » il va passer par où » mais aujourd’hui Dramane ilegitime, perdant ou pas a la réalité du pouvoir pour le moment et demain as tu pensé à cela! c’est pas bon aussi

    « Ne donnons pas nos voix au Rattrapage Ethnique »