Côte-d’Ivoire Plus de « 30 morts dans l’attaque jihadiste »

Mis en ligne par La Rédaction | dimanche 13 Mar 2016

Wattao sur les lieux

Wattao sur les lieux

Sylvie Kouamé | Connectionivoirienne.net

18.12 TU Une prise d’otages est toujours en cours à l’hôtel étoile du sud où un groupe de terroristes est toujours retranché avec au moins une dizaine d’otages.

17.50 TU Le calme serait de retour sur la plage de Grand-Bassam. Les opérations de ratissage par les forces conventionnelles et les chasseurs dozos se poursuivent. Nous maintenons notre bilan d’au moins trente morts. Les terroristes ont pu tirer durant plus d’une heure et demi, la preuve qu’ils avaient suffisamment de munitions. Toujours pas de revendication ni de bilan officiel.

15.59 TU Au moins 4 français, deux libanais parmi la trentaine de morts selon nos sources. Le bilan définitif pourrait être beaucoup plus lourd.

15.30 TU
Le minisre de la sécurité Hamed Bakayoko et les Commandants Chérif Ousmane et Wattao sont annoncés sur les lieux. Les échanges de tirs se poursuivent, une trentaine de morts selon nos sources.

14.45 TU
«Violents affrontements en cours entre miliaires ivoiriens et jihadistes, on dirait la guerre. J’attends le 1er qui va me parler de simple braquage» message d’une source prise au piège.

Mise à jour 14.28 TU
Des sources évoquent plus de deux hommes en armes. Des tirs entendus du côté du marché aussi. Des renforts des forces d’élite en route ou déjà sur les lieux, certains héliportés…
Mise à jour 14.10 TU
Ce que les autorités ivoiriennes craignaient pourrait être en cours en ce moment à Grand-Bassam, «attaque terroriste». Au moins deux hommes en tenues «jihadistes» avec des ceintures de balles en bandoulière. Ils tirent en désordre…se déplacent, sont très mouvants…se dirigeraient vers Mondoukou.

Koral

13.40 TU
Selon nos informations d’intenses coups de feu ont été entendus ce dimanche en début d’après-midi à Grand-Bassam. Les tirs ont débuté à l’hôtel Koral Beach pour continuer dans les établissements environnants. Certaines sources indiquent qu’il s’agirait « d’un braquage » sans trop en être sûres, qui aurait pris des allures dramatiques face à la riposte des agents chargés de la sécurité des lieux. D’autres parlent d’une attaque ciblée «terroriste» puisque «ça tire sur tout le monde sans tri. Ils avancent d’hôtel en hôtel». Les forces de l’ordre arrivées en masse ont bouclé le quartier. Le pont reliant le reste de Grand-Bassam au quartier France a été fermé à la circulation. Plusieurs morts sont signalés. «Les tirs sont intenses et nourris. Les clients se cachent comme ils peuvent…vous pouvez entendre les tirs» a précisé une de nos sources. Pour rappel, Koral Beach situé au quartier France de Grand-Bassam appartient à une Américaine. L’établissement est fréquenté en majorité par les expatriés.

SK

Commentaires Facebook

Commentaires

Partagez !

4 Commentaires ... participez vous aussi à la discussion.

  1. Goumin-goumin 13 mars 2016 à 17:47 -

    Une pensée pieuse pour les victimes de cette méchanceté gratuite (d’où qu’elle vienne). Prompt rétablissement aux blessés et que les morts de cette barbarie reposent en paix.

  2. KingMo 13 mars 2016 à 18:03 -

    Mes condoleances aux innocentes populations qui paient pour l’incurie des usurpateurs au pouvoir.
    Je ne présente aucune condoleance à ce gouvernement fantoche et génocidaire.
    Car ne l’oublions pas,ces terroristes « marchent » dans les pas des Soro et Wattao qui ont tué des centaines de personnes en une seule nuit les 18 et 19 Sept. 2002.
    Avant de venir tuer des milliers d’autres en 2010-2011-2012.
    Mes condoleances aux populations.
    Jamais aux usurpateurs genocidaires.

  3. djinan allemand 13 mars 2016 à 18:09 -

    Ya des gens on sait pas comment ils sont nees,on vous dit que vos parents on etes lachement assassines vous ce qui vous interresse cest de venir vous insulter,nimporte quoi

  4. marianne 13 mars 2016 à 20:02 -

    Je pleure avec les parents des hommes et femmes morts en allant simplement profiter de la vie à Bassam quel que soit leur nationalité et la couleur de leur peau.

    Dans ces moments là, il faut un discours de rupture à la hauteur de la gravité de l’acte et mettre en avant des valeurs qui uniront le peuple.

    Mais voila, le pays est divisé avec un pouvoir qui réduit la Côte d’ivoire au rhdp au point qu’ils se battent pour que le prochain président (non pas candidat) vienne du pdci!.

    Honnêtement il faut qu’on se retrouve sur de vrais valeurs nationales et universelles pour faire face à des terreurs pareilles. Trop d’ivoiriens innocents meurent depuis 1999 pour des enjeux qui leur échappent totalement!

    En plus nos amis qui ont des bases « tu veux tu veux pas on reste » ici en Côte d’ivoire comment se fait il qu’ils n’aient pas anticipé ou été informé de cette attaque? si on prête notre pays pour leur guerre, la moindre des choses est de nous rapprocher du risque zéro, sinon ça sert à quoi qu’on s’implique dans cette guerre dont on connait pas réellement les enjeux?

    Je suis d’autant plus peinée par cet acte que la Côte d’ivoire venait d’être déclarée destination d’investissement première en afrique noire! Un peu comme les attaques au nigéria ont commencé lorsque ce pays a été déclaré prmeière puissance africaine

    le gouvernement dit on qui a pris toute les dispositions pour faire face à ce genre d’attaque doit commencer par revoir sa communication: c’est pas normal que les réseaux sociaux, les chaines étrangères nous inondent d’info alors qu’on nous montre un insipide match local! Mais si les gens ne sont pas informés comment vont ils réagir ou se protéger?

    Il est anormal qu’il y ai un temps aussi long entre attaque et réponse sur la base de ce qu’on lit ici et là alors qu’on affirmait être prêt à toutes les éventualités.

    si on disait que les pro gabgbo ont un meeting à bassam dès 6 h les forces de l’ordre seraient sur les plages avec casques et matraques.

    Mr les gouvernants au moins les endroits connus pour avoir été attaqué par des terroristes en Afrique devraient faire l’objet de surveillance particulière à mon avis…