Passé l’embargo, en Côte d’Ivoire c’est la course à l’armement pour Donwahi

Mis en ligne par La Rédaction | lundi 21 Nov 2016


rebellion-ivoirienne-12-ans-apres-linfodrome

Après la levée de l’embargo sur les armes, le président Ouattara a entrepris de renflouer les poudrières ivoiriennes d’armes sophistiquées. Alain-Richard Donwahi, le ministre de la Défense s’est donc adressé à l’entreprise israélienne IWI pour de nouvelles dotations aux FACI.

Donwahi achète des armes de dernière génération en Israël

La reforme de l’armée ivoirienne est en passe de se concrétiser eu égard aux divers mouvements qui y sont observés. En effet, de Force républicaine de Côte d’Ivoire (FRCI), la grande muette a été rebaptisée par les autorités ivoiriennes, le 14 novembre dernier, Force armée de Côte d’Ivoire (FACI). Et depuis, le ministre auprès du Président de la République, chargé de la Défense, Alain-Richard Donwahi a pris attache avec Israël Weapons Industries (IWI), une entreprise de fabrication d’armements pour passer sa commande. Il entend acquérir auprès de cette structure une gamme d’accessoires sécuritaires aussi bien variés qu’innovants pour les FDS ivoiriens. Ainsi, la nouvelle armée souhaitée par Alassane Ouattara serait en train de se mettre en place.

Par contre, d’aucuns affirment que la course à l’armement n’est nullement la priorité pour l’instant en Ebunie. Pour les tenants de cette assertion, les Ivoiriens croulent actuellement sous le poids de la misère et de la récession. Et que les armes qui sont acquises seraient destinées à étouffer d’éventuelles grognes sociales. Aussi, le gouvernement devrait plutôt se consacrer à rehausser le niveau de vie de la population en subventionnant les denrées de première nécessité. Mais cette thèse est battue en brèche par certains observateurs. Selon eux, tout développement économique passe nécessairement par une bonne défense du territoire national. Faire face aux attaques de ces derniers temps ne pourrait que renforcer la sécurité des opérateurs économiques et des Ivoiriens.

Quoi qu’il en soit, le ministre Donwahi est en discussion avec ses partenaires israéliens pour rappoter ses nouveaux gadgets. Ces discussions ont été lancées depuis le 15 novembre dernier, et le contrat de réarmement du pays semble bien ficelé.

http://www.afrique-sur7.fr/32266/cote-divoire-passe-lembargo-cest-la-course-a-larmement-pour-donwahi/

Commentaires Facebook

Commentaires

Partagez !

4 Commentaires ... participez vous aussi à la discussion.

  1. Coigny 21 novembre 2016 à 18:59 -

    Les FACI (Forces Armées de Côte d’Ivoire) ne sont-elles donc pas nationales ? Tout pour éviter d’avoir à entendre FANCI. Il me semble bien qu’il y a une négation absolue en Malinké qui donne faci-faci-faci, non ? @Mantape à l’époque me l’aurait expliqué, avant qu’il n’attrape la rage. 🙂

  2. Dolph 21 novembre 2016 à 19:12 -

    Dramane le vampire est en train de préparer de nouvelles expéditions meurtrières… car l’assassinat et les tourments des Ivoiriens et des peuples d’Afrique sont sa grande passion.

  3. mantape 21 novembre 2016 à 20:26 -

    Alors LA tapette sans couilles @coigny veut qu’on rentre dans les débats de poubelle…faisons lui plaisir
    Alors DONC comme ça je serais de la race des canidés pour attraper la rage
    Si ON constate que coigny en a après Mickey… ca rappelle le film de Walt Disney symphonie enchaînée film dans lequel Mickey etait poursuivi par deux chiens policiers dont UN qui deviendra PLUTO le célèbre chien de race bloodhound DONC saint Hubert en francais….lol

    Alors cher coigny pardon cher pluto avec votre bon sens je VOUS demande de me dire de me dire lequel DE NOUS deux EST plus susceptible de contracter la rage….violente question NON ?
    QUANT a la négation en malinke ce n’est pas faci faci faci…. tchè tchè….lol
    En d’autres temps je t’aurais donné la bonne expression qui est QUAND meme différente MAIS bon comme cette époque est bel et bien enterrée pour le grand bonheur de TOUS il est inutile de s’apprendre mutuellement des choses….LES hostilités sont plus adaptées en ce qui concerne Mickey ET PLUTO….lol

    Té ande

  4. pax 21 novembre 2016 à 22:34 -

    A vous lire chers refondus, cest a croire qu’au temps de gbagbo vous mangiez telment bien qu’on vous oté la mamelle de la bouche. Vous critiquez pace kil fau critiquer. Pauvre afrique, politique est devenue haine viscérale. N’importe koi