Football: Le PSG inflige une raclée historique et rarissime au FC Barcelone 4-0

Mis en ligne par La Rédaction | mercredi 15 Fév 2017


PRO SHOTS photo

Barça, qu’est-ce qui n’a pas marché ?

Le PSG, en une soirée de rêvée , a infligé une raclée historique FC Barcelone des Messi, Suarez etc. Les Catalans ont pris la tête dans le sac, et seul leur coach Luis Enrique avance un début d’analyse.

Luis Enrique a la réponse. Et comme il le dit, « l’explication est simple »: « Nos adversaires étaient supérieurs, ils ont gagné la majorité des duels et ont été efficaces », résume le coach du Barça en conférence de presse (relayée sur le site du FC Barcelone). Le score reflète ce qu’il s’est passé sur le terrain. « Des attaquants absents au pressing et dans la mobilité, Lionel Messi qui baisse les bras, des milieux dépassés, des défenseurs complètement abandonnés face à leurs propres limites…

90 minutes de folie

A l’image de Di Maria sur un coup franc parfaitement enroulé (1-0, 18e) pour matérialiser un départ tonitruant. Bousculé comme rarement dans la relance, le Barça faisait bien frissonner le public sur un contre éclair stoppé par Trapp devant André Gomes (27e). Avant de subir à nouveau les assauts de locaux affamés. Déjà impérial devant Matuidi et Rabiot (11e), Ter Stegen frustrait Draxler d’une main ferme (34e). Mais devait mettre un genou à terre sur une frappe sèche de son compatriote quelques minutes plus tard (2-0, 40e), suite à une énième récupération haute de Rabiot.

Les Parisiens creusaient l’écart sur un amour de frappe enveloppé signée Di Maria (3-0, 55e). La folie ambiante contrastait alors avec des Barcelonais hagards, prostrés, incrédules et dans l’incapacité de sortir la tête de l’eau. Cavani les enfonçait même un peu plus en reprenant sans contrôle une offrande de Meunier (4-0, 71e). Sa course de plus de 90 mètres pour fêter cette réalisation était alors le résumé parfait de cette soirée: complètement de folie !

Avec Sports.fr et leFigaro.fr

Commentaires Facebook

Commentaires

Partagez !

2 Commentaires ... participez vous aussi à la discussion.

  1. Peace011 15 février 2017 à 17:03 -

    Le terme « raclée » est tellement approprié ici. Wowww ! J’aime bien l’explication du coach qui est on ne peut plus honnête. Le PSG avait avalé du lion ce jour..C’était de vrais supermen qui jouaient avec « supérioté » dans tous les couloirs… Ils ont « mouillé » le maillot…Et voilà… Incroyable mais vrai !

    Incroyable mais vrai !

  2. Peace011 15 février 2017 à 17:33 -

    Plutôt lire:… »supériorité »…