Côte d’Ivoire – Un hebdomadaire sportif suspendu après un article sur le président de la FIF

Mis en ligne par La Rédaction | mercredi 15 Mar 2017


Le Conseil national de la presse (CNP, organe de régulation) en Côte d’Ivoire a suspendu mardi l’hebdomadaire « Abidjan Sports » pour deux parutions, en raison d’ »un article mettant en cause le président de la Fédération ivoirienne de football (FIF) » et dont « l’exactitude n’est pas établie ».

« A l’origine de cette mesure prise par le collège des conseillers du CNP, une saisine du directeur exécutif de la FIF (Sam Etiassé), dénonçant les écrits d’un journaliste dans l’édition d’ »Abidjan Sports du 28 février », indique une note du CNP, signée de son président, Raphaël Lakpé.

Selon l’organe de régulation, dans cet article intitulé « pour sa campagne à la FIFA, le président de la FIF demande 300 millions » au gouvernement ivoirien, son auteur y a tenu « des propos non prouvés (…) difficilement vérifiables (et) offensants, à l’encontre » de M. Sidy Diallo.

Face à « la gravité de ces écrits (…), de l’impact négatif qu’ils pourraient avoir sur le requérant dans le processus électoral dans lequel il est engagé à la FIFA », le CNP a fait remarquer qu’il « s’est senti interpellé ».

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Commentaires Facebook

Commentaires

Partagez !

1 Commentaire ... participez vous aussi à la discussion.

  1. Coigny 15 mars 2017 à 12:46 -

    Un article non-véridique sur vous ? Vous portez plainte pour diffamation, et tant pis pour le canard en question. C’est ainsi que cela fonctionne dans une démocratie. D’où Raphaël Oré Lakpé tient-il la certitude que l’article contient des contre-vérités ? Il partage le lit et/ou le bureau de Sidy Diallo pour être aussi sûr de ses actes, paroles et gestes ? Chez nous dorénavant, toute personne investie d’une parcelle de pouvoir s’érige en procureur, juge, avocat, bourreau et geôlier. Vraiment…

Laisser un commentaire