Côte d’Ivoire – Rapatriement de 180 migrants ivoiriens bloqués en Libye (Officiel)

Mis en ligne par La Rédaction | samedi 18 Mar 2017


Par Connectionivoirienne

Dès lundi, 180 jeunes ivoiriens qui n’ont pu traverser la méditerranée pour se rendre en Europe seront rapatriés lundi par vol spécial en provenance de Libye. L’information a été livrée vendredi au cours d’un petit déjeuner de presse organisé par la direction des Ivoiriens de l’extérieur avec le soutien de la fondation allemande « Friedrich Naumann ».

Issiaka Konaté, directeur des Ivoiriens de l’extérieur au ministère de l’Intégration africaine et des Ivoiriens de l’extérieur a présenté au cours de cette cérémonie ce qui est fait au niveau de ce service étatique pour contrer le phénomène de la migration des jeunes Ivoiriens vers l’Europe en traversant la méditerranée. L’objectif poursuivi, selon lui est de décourager ceux qui choisissent les voies illégales donc la migration clandestine pour s’exposer à de réels dangers de mort. « On ne peut pas interdire à quelqu’un de voyager », a-t-il reconnu, conseillant les voies légales, lesquelles, dit-il, existent bel et bien au regard des statistiques disponibles. A titre d’exemple de migration régulière, a-t-il indiqué, 30 mille visas, 46 mille dossiers de regroupement familial ont été délivrés en Europe au cours des dernières années.

Pour le travail de sensibilisation, Issiaka Konaté a expliqué que son service a pu établir une cartographie des migrations sur l’ensemble du territoire et des campagnes de sensibilisation ont été déployées à travers les zones fortement concernées par ce phénomène dont Daloa où le phénomène a pris une ampleur inquiétante ces dernières années.

Le conférencier n’a pas dit si cette sensibilisation avait réussi a changé la donne mais il a souligné qu’il fallait poursuivre le combat à travers les régions en instaurant des comités régionaux de sensibilisation pour impliquer les collectivités décentralisées dans la lutte. Pour le moment, il a affirmé qu’une organisation comme le Conseil des imams (Cosim) a été approchée pour aider à sensibiliser les jeunes à travers les mosquées.
Le directeur des Ivoiriens de l’extérieur a fait un plaidoyer en faveur de la formation professionnelle des jeunes afin de leur donner une chance d’insertion dans le tissu social, reconnaissant au passage que le chômage est l’une des causes qui poussent à la migration clandestine.

L’exposé du conférencier a été appuyé d’une projection de films témoignages qui démontrent bien que l’aventure n’est pas toujours source de bonheur comme le supposent les candidats au voyage. Bien de revers se présentent sur le chemin de l’eldorado. Comme ce jeune ivoirien qui, en direct, témoignait au téléphone de sa détresse actuelle en Libye après le mitraillage de son convoi par des hommes armés.

SD à Abidjan

Commentaires Facebook

Commentaires

Partagez !

3 Commentaires ... participez vous aussi à la discussion.

  1. srika blah 18 mars 2017 à 19:49 -

    TRISTE !. Ils ont effectué ce long voyage « á pieds » et retournent en avion

  2. Sophia 18 mars 2017 à 22:12 -

    Pour la première fois dans l’histoire de la CIVM
    1. Des Ivoiriens se retrouvent sur des radeaux de fortune ou dans le désert du Sahara à la recherche d’une vie meilleure
    2. Les paysans, qui étaient toujours respectés et célébrés, sont gazés et matraqués
    3. Les populations autochtones sont tuées ou chassées de leurs terres et remplacées par des « Ivoiriens nouveaux »
    4. le gouvernement arnaque les citoyens et dévalise les banques
    5. Le Congo et le Maroc (pays étrangers) sont sollicités pour payer les salaires des Ivoiriens.
    6. Bouaké est devenue la capitale du Mali.
    7. Les djihadistes ont établi leur QG en CIV et font sauter des Ivoiriens quand ils ne sont pas contents
    8. Un monarque étranger se permet de venir construire des mosquées et distribuer des corans dans un pays souverain
    C’est la CIV du voltaïque en pleine émergence!!!!!!

  3. Sophia 19 mars 2017 à 00:22 -

    @Marie Koukou hein;

    l’un des contrats que le voltaïque a signé avec ses maîtres est de faire de notre pays le dépotoir des refoulés d’Europe. sinon quand toi-même tu les regardes-là tu vois des têtes d’Ivoiriens dedans? C’est comme le voltaïque dès qu’il ouvre sa sale gueule son accent le trahit. Et quand on regarde son visage, le nom de son village est écrit partout dessus.

Laisser un commentaire