Côte-d’Ivoire présidentielle: Toute hausse de caution à 50 millions est « un coup d’état contre la démocratie » (Gnamien Konan)

Mis en ligne par La Rédaction | dimanche 19 Mar 2017


L’ancien ministre ivoirien de l’Habitat Gnamien Konan, qui a déjà annoncé sa candidature à la présidentielle 2020, a invité samedi, « ceux qui préparent un coup d’état contre la démocratie à se raviser », ajoutant qu’il « ne se laissera pas faire ».

« Ceux qui préparent ce coup d’état contre la démocratie, n’ont qu’a se raviser, cette fois-ci, on se laissera pas faire », a affirmé M. Gnamien, président de l’Union pour la paix (UPCI), en allusion a un démenti de la commission électorale indépendante (CEI) sur l’augmentation des cautions exigées pour la présidentielle.

Mardi, la CEI a démenti avoir proposé le relèvement du cautionnement de 20 à 50 millions Fcfa pour la présidentielle et de 100.000 à un million Fcfa » pour les législatives, contrairement aux informations relayées dans la presse.

« Pourquoi superposer les conditions, ou les rendre plus difficiles », s’est interrogé l’ex-ministre pour qui dit avoir « l’impression qu’on ne (leur) a pas encore tout dit ».

Gnamien Konan, a été limogé fin novembre du gouvernement, dans un contexte de dissension entre sa formation politique et le Rassemblement des républicains (RDR), le parti présidentiel avec qui il était allié au sein du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, coalition au pouvoir).

N’ayant pas réussi à s’accorder avec le RDR sur des candidatures communes sous la bannière de la coalition gouvernementale, lors des récentes législatives, Gnamien Konan a choisi d’aligner ses propres candidats dans des circonscriptions face à ceux du pouvoir.

Concernant, son retour au sein du RHDP dont il ne reçoit « pas les invitations » aux les réunions, il a affirmé qu’il « avisera ».

EFI

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Commentaires Facebook

Commentaires

Partagez !

2 Commentaires ... participez vous aussi à la discussion.

  1. marianne 19 mars 2017 à 15:29 -

    En voila un:

    1) comment se fait il que c’est quand ils sont limogés qu’ils découvrent ce que tout opposant leur explique depuis toujours?

    en voila deux:

    1) je m’étonne que des gens qui ont crié sur tous les toits que seul le peuple et non un bout de papier choisisse qui peut être président, sont ceux la même qui font des séminaires pour corser les conditions d’accès au pouvoir.

    C’est vrai qu’il faut mettre fin aux candidatures fantaisistes. Pourquoi ne pas exiger des parrainages dont le nombre serait réparti équitablement dans toutes les régions du pays en se basant sur la signature de toute personne issue de toute entité publique dont les membres sont le fruit du suffrage universel direct ou indirect.

  2. Sophia 19 mars 2017 à 18:10 -

    Voici la logique qui sous-tend cette augmentation de caution: tout cancre du RDR, comme par exemple le loubard amed Bakayoko, l’illettrée kandia camara, le bagagiste sidiki konaté, le marmiton wattao, parce qu’il a pu rassembler 50 millions par les casses, les rackets, les détournements et les braquages, est plus apte à diriger la CIV que tout citoyen intelligent qui ne dispose pas de 50 millions. C’est la perpétuation de la cancritude par le cancre-en-chef l’économiste arnaqueur.

Laisser un commentaire