Côte-d’Ivoire: L’assassinat du Muezzin de la Mosquée de Man en relation avec l’alerte «attaque terroriste» ?

Mis en ligne par La Rédaction | lundi 20 Mar 2017


L’ombre de Mokhtar Belmokhtar plane sur les menaces

L’information circule depuis le jeudi 16 mars 2017 sur le Net.

Selon la radio sénégalaise RFM (information démentie par la radio) et le site internet ivoirien Connectionivoirienne.net, qui citent respectivement une note du bureau du Pnud à Dakar et une autre des ambassades américaines en Côte-d’Ivoire et au Sénégal, «les Etats-Unis ont fait tomber une note d’alerte à leurs ressortissants qui vivent à Dakar et à Abidjan: Eviter les lieux touristiques et publics. Les américains auraient en leur possession des écoutes mentionnant des attaques terroristes dans les capitales du Sénégal et de la Côte (…) ».

On se souvient, la même source avait prévenu le 20 janvier 2016, la même menace terroriste dans les deux capitales. Le 13 mars 2016, la ville balnéaire de Grand Bassam en Côte d’Ivoire était l’objet d’attaque terroriste faisant 19 morts et de nombreux blessés. Une attaque revendiquée par Mokhtar Belmokhtar, chef du groupe Al-Mourabitoune (signataires par le sang), alliés de Al-Quida au Maghreb (Aqmi).

Cette nouvelle alerte qui est tombée quelques jours après l’assassinat atroce du Muezzin de la grande mosquée de Man (ouest) par des inconnus et dont l’enquête n’a toujours pas révélé les circonstances, devrait être prise au sérieux pour éviter d’autres drames dans le pays.

Avec Philippe Kouhon à Paris

Commentaires Facebook

Commentaires

Partagez !

2 Commentaires ... participez vous aussi à la discussion.

  1. Sophia 20 mars 2017 à 16:25 -

    C’est la guerre ouverte entre 2 branches musuls, les sunnites (très violents et radicaux) contre les chiites (moins violents, mais violents tout de même) qui se transporte en CIV. Non seulement les musuls ont décidé de faire sauter tout ce qui n’est pas musul, mais ils ont aussi décidé de se faire sauter sur la base de qui a le meilleur allah. Plus le voltaïque islamise la CIV, plus il expose les Ivoiriens à la guerre interne des barbus en boubous. Depuis que le voltaïque est arrivé de force, on voit plus de voilés en CIV qu’à Dubaï. Allez savoir qui se cache sous ces voilés en longues robes.

  2. Coigny 21 mars 2017 à 01:32 -

    Si quelqu’un met la main au collet de ce Belmoktar, je le prie de ne pas le tuer. Juste lui enlever ses couilles et le zizi, pour qu’il lui reste juste un trou pour faire pipi. Quand il ira trouver ses 77 vierges au paradis, il aura de passionnantes partie de cartes, de ludo et d’awalé à jouer avec elles pour l’éternité. C’est tout ce qu’il mérite.