Côte-d’Ivoire: Pour Amadou Soumahoro un 3e mandat présidentiel ne dépend que de Ouattara himself «nous aviserons »

Mis en ligne par La Rédaction | mercredi 12 Avr 2017


Amadou Soumahoro a indiqué que la tenue des pré-congrès répond au souci de discuter avec la base du parti, afin qu’elle s’exprime sur toutes questions majeures concernant la vie de la nation et celle du parti

« D’où l’idée de pré-congrès régionaux, où les militants auront l’opportunité de s’exprimer librement, largement et en toute responsabilité. Ce sont ces préoccupations de la base qui feront l’objet de résolutions au 3ème Congrès ordinaire », a-t-il déclaré.

Les participants à ces pré-congrès régionaux sont, selon lui, les Secrétaires Départementaux, les Commissaires politiques, les Secrétaires de sections et les élus, soit près de 16 000 congressistes.

« L’objectif majeur de ces pré-congrès et du 3ème Congrès ordinaire est de remobiliser les militantes et les militants, les sympathisantes et les sympathisants du RDR autour d’une espérance forte, afin de construire la Côte d’Ivoire nouvelle, la Côte d’Ivoire du 21ème siècle, en nous inspirant de la vision et de la méthode de travail du Président de la République, Son Excellence Alassane Ouattara. C’est pourquoi, nous attendons de ces pré-congrès régionaux que les documents préparatoires du 3ème Congrès ordinaire soient examinés par la base, que les militants soient suffisamment informés du bilan de la Direction du Parti et qu’ils s’expriment très clairement et en toute responsabilité sur toutes les questions », a-t-il expliqué.

[Pourquoi il y a deux groupes parlementaires au Rhdp]

Amadou Soumahoro a expliqué les raisons de l’existence de deux groupes parlementaires :
« Le chef de l’Etat est allé voir son grand frère à la faveur de la mise en place des institutions de la 3ème République à Daoukro. Quand il est venu, il a dit que le grand frère a décidé qu’il y aura deux groupes parlementaires. On a voulu lui poser la question de savoir pourquoi, il a dit mon grand-frère a décidé. On est en Afrique, quand le grand-frère décide, on exécute et on parle plus ».

Concernant un éventuel 3ème mandat du Président Ouattara, le secrétaire général par intérim a affirmé que c’est au chef de l’État lui-même de répondre à la question. Il a cependant fait savoir que Ouattara a déjà dit qu’il ne fera pas un 3ème mandat.

«Si par extraordinaire il se dédisait, nous aviserons», a-t-il signalé.

T.A.B avec EA

Afrikipresse

Commentaires Facebook

Commentaires

Partagez !

22 Commentaires ... participez vous aussi à la discussion.

  1. Peace011 13 avril 2017 à 01:27 -

    Constitutionnellement parlant, Ouattara est-il à son 2ème et dernier mandat ? Pas si sûr !

    Ouattara a été élu et prêté serment sous la 2ème République. A ce titre donc, s’il devait décider de se présenter, ses supporters pourront faire valoir un argument de taille pour son éligibilité puisque la 3ème République a été officiellement promulguée plus tard après ce fait. Sur papier donc, il y’a un argument qui peut faire pion sur rue. En effet, l’entrée en vigueur de la 3ème République remet techniquement et légalement le compteur à « zéro », pour m’exprimer ainsi, pour tous, y compris Ouattara. Nous le savons tous, aucune mesure conservatoire n’a été prise ou anticipée à cet effet à desseins ou par oubli simple ou négligence dans la nouvelle Constitution. Donc, il y’a de quoi débattre.

    Ceci dit, Ouattara perdrait beaucoup de sa crédibilité auprès du peuple et de son allié de ce jour, le PDCI. J’ose croire que Ouattara ne se dédira pas. Je ne reste cependant pas ingénu pour croire que cela est impossible. Ce ne sont que des schémas bien pour alimenter les discussions dans les fora. Deux mandats, ça suffit à mon sens même si des argumentations constitutionnelles/légales pourraient permettre autre chose. Il y’a bien trop de talentueux et talentueuses fils et filles de ce pays pour le diriger en 2020 !

  2. gourougp 13 avril 2017 à 16:15 -

    @peace 011,
    il n’y a pas d’argument qui puisse soutenir l’éligibilité de Ouattara puisque la nouvelle constitution maintient toujours la clause sur la limite du mandat présidentiel. Par ailleurs, les compteurs ne sont pas non plus remis à « zero », car dans un tel cas de figure, tous les mandats électifs en cours (president, deputé, maire, etc) auraient pris automatiquement fin à l’entrée en vigueur de la nouvelle constitution.

  3. Peace011 13 avril 2017 à 17:07 -

    Je n’en suis pas si sûr camarade @gourougp. Il y’a bien d’arguments qui peuvent se faire valoir pour soutenir le cas que tu écartes du revers de la main. Oui, il a fait 2 mandats mais sous une autre République. Et, par définition une nouvelle République redéfinit et réécris les règles du jeu gouvernant une nation. Je te prends un cas concret. Si un individu, disons Paul, avait été écarté dans la 2ème République pour causes médicales ou âge avancée, il peut maintenant être candidat éligible dans la nouvelle République qui n’a pas ses clauses. Au moment de sa candidature en 2020, il est évalué en se basant sur les nouvelles conditions dans la nouvelle ère telle que définie par nouvelle République. Dans cette logique donc, ne pas valider une candidature de Paul sur la base de mandats effectues ou limitations prescrites par l’ancienne Constitution serait une violation même de cette nouvelle Constitution et des droits de Paul. Une nouvelle Constitution redéfinit l’origine des temps, d’où ma figure de style de remise du compteur à “zéro”.

    D’un point de vue strictement légal, je dis bien strictement légal, une mention express ou conservatoire aurait dû être signifiée dans les dispositions transitoires comme, je l’ai dit à cet effet, pour lever tout équivoque sur certaines dispositions dans la transition entre deux républiques. Pour les autres élus, ne faisant pas l’objet de limitations, il n’y a pas débat. Mais concernant la « fin automatique » de leur mandat, tu as certainement raison d’où encore la nécessité de mesures transitoires ou conservatoires à cet effet. Mais je crois que les députés ont formellement ouvert leur session dans la nouvelle République pas l’ancienne.

    Je serai personnellement contre un 3ème mandat, mais à mon corps défendant, je sais reconnaitre que la Loi laisse à interprétation qui peut valider une position contraire. Je veux juste dire que ce n’est pas clairement noir et blanc sur ce volet. Il y’a une zone grise énorme qui donne amples latitudes à interprétation.

    Peace!

  4. marianne 13 avril 2017 à 17:16 -

    ce qui se conçoit bien s’énonce facilement et les mots pour le dire viennent aisément…

    Là on a l’impression que cette histoire de 3ème république était un subterfuge pour faire un troisième mandat.

    Mais comme Mr Ouattara tien toujours parole je ne suis pas inquièt

  5. LAKOTA2 13 avril 2017 à 18:19 -

    Depuis la découverte du pot aux roses, elle (il) semble ne plus savoir à quel saint se vouer …

    « …je ne suis pas inquièt »

    bonAno @marianne cinétique des samedis, affirmez votre genre s’il vous plaît !!! Oubien vous êtes un mâle en érection, oubien vous êtes une femelle ménopausée…vous ne pouvez pas être les deux à la fois … ben voyons !!!

    Soit vous écrivez : « Je ne suis pas inquiet. », sans un « è » … ce qui serait plus que normal puisque vous êtes un gros « testiculard » poilu. Soit vous écrivez : « Je ne suis pas inquiète », là on comprendrait que vous êtes un PD qui offre ses fesses. A moins que votre mi-cancritude vous fasse confondre votre genre !!!

    Pour le sujet, le Bravetchè passera la main au nouveau président élu en octobre 2020, et il ira vivre une retraite dorée à Dimbokro. Il rêve aussi d’une vie paisible comme celle de son aîné Aimé Henry Konan Bedié de Daoukro. Ado n’a vraiment plus rien d’autre à prouver … il a botté le cul du woody, lui a offert un séjour au nord « inutile » de la Côte d’Ivoire pour ensuite l’expédier au bas fond européen pour un traitement de choc. Rien que pour ça, tous les patronymiens lui seront reconnaissant à jamais!!!

    té ande

  6. gourougp 13 avril 2017 à 18:41 -

    @peace011
    la nouvelle constitution ne redéfinit pas l’origine des temps mais créée de nouveaux droits qui s’applique à partir de sa date de promulgation. Et par rapport à l’exemple que tu donne, je te fait remarquer que la limitation du mandat présidentiel à deux est toujours en vigueur dans la nouvelle constitution. Si cela n’avait pas été le cas, on pourrait aisément spéculer sur la candidature ou non de Ouattara à un 3eme mandat. Heureusement que non

  7. Peace011 13 avril 2017 à 21:41 -

    @gourougp

    Je ne fais que dire ce que tu dis: “…créée de [NOUVEAUX] droits qui s’applique [A PARTIR] de sa date de promulgation ». C’est ce que je dis. De nouveaux droits sont créés. C’est tout ! Donc, le citoyen Ouattara jouit de nouveaux droits sous cette nouvelle Constitution qui donc de facto ou de jure crée un nouveau point de départ. Tu t’arcboutes sur le fait que parce que c’était 2 avant et que c’est 2 maintenant alors, il est hors course. L’éligibilité est évaluée à partir du nouveau Texte dont la date de promulgation légalement abroge l’ancienne Loi.
    Tu peux adopter une position aussi tranchée basée sur un vœu si pieux soit-il mais questionnable au plan juridique. On ne peut surfer entre ou sur deux constitutions. Si on doit lire rétroactivement la Loi alors tout sera permis d’un article à un autre. Tout le monde pourra piocher ce qu’il ou elle veut dans la Constitution qui l’arrangerait. Non, la Nouvelle abroge la nouvelle sous et dans toutes ses formes a moins d’une mesure TRANSITOIRE CLAIREMENT DEFINIE ce qui n’est pas le cas je te le souligne. Voilà pourquoi on dit Nouvelle République. Ce n’est pas un chiffre 2 qui contredirait ce principe de non-rétroactivité d’une Loi fondamentale. Je soutiens qu’il y’a une zone grise. Toi tu soutiens catégoriquement que c’est noir ou blanc. Okay ?!?!?

  8. Peace011 13 avril 2017 à 21:44 -

    Plutôt lire : … »Non, la Nouvelle abroge l’ancienne sous… »

  9. GOZO 13 avril 2017 à 22:00 -

    Noooooooooooon , j’espère que ADO ne va pas suivre ces abrutis qui veulent continuer de se faire du beurre sur le dos du peuple. C’est quelle affaire de 3ème Mandat ça?
    Si le bravetchê les suit dans ces conneries ,je serai très déçu.

  10. AGE 13 avril 2017 à 22:04 -

    @gouroup
    Sincèrement, bien que tu ne sois pas d’accord avec @peace 011, tu n’apporte aucun argument qui se démarque de la position qu’il défend. Au contraire, tu sembles désapprouver son assertion en appuyant ses arguments.
    On pourrait par exemple poser le problème autrement. Supposons que la nouvelle constitution éliminait la clause qui limite les mandats présidentiels à deux mandats, tout comme elle l’a fait pour la limite d’âge. Que dirais tu dans ce cas de figure à Ouattara si jamais il décide de se présenter?
    Qu’il n’est pas concerné par la nouvelle constitution? Quelle spéciale disposition de la nouvelle constitution dit qu’elle est une continuité de l’ancienne? Aucune. Vois tu, techniquement nous vivons une situation inédite en Côte d’ivoire ou les deux constitutions sont en vigueur en même temps. Ex: le président a prêté serment sur l’ancienne constitution. Son vice président et les parlementaires ont quand à eux sur la nouvelle qui en principe prend effet en 2020. Mais des arrangements ont été faits pour installer maintenant les institutions prévues par la nouvelle constitution. En vérité, ce que nous avons est la parole du président Ouattara, mais juridiquement il est éligible.

  11. Coigny 13 avril 2017 à 22:18 -

    Ceux qui avaient la télé dans les années 60-70 doivent se souvenir de la série « Les Envahisseurs » avec Richard Kimble dans le rôle de David Vincent, et ce texte de générique : « …comment convaincre un monde incrédule que le cauchemar a déjà commencé? »

    Comme Richard Kimble, j’ai senti le début du cauchemar quand le plan Comoë Koffi qui avait soulevé l’ire de la population était abandonné au profit du PADO (pas le chanteur, mais le Plan Alassane Dramane Ouattara) : aucun salaire coupé, mais l’institution d’une TVA à 18%. Le petit peuple incapable de voir plus loin que son nez a fêté dignement la bonne nouvelle sous des casiers de bière, et salué l’avènement de ce messie nouveau modèle qui en fait reprend de la main gauche le triple de ce qu’il donne de la main droite.

    Ouattara avance en crabe, avec toujours un plan caché comme le découvrira Gbagbo qu »il amadouait avec force « mon frère Laurent », jusqu’au baiser fatal avec le couteau entre les omoplates. Nous n’avons eu de cesse de le soutenir ici depuis la sortie de Bacongo dans une tribune en faveur de la délimitation des mandats. Ce Bacongo qui, remercié du gouvernement, atterrira conseil juridique au palais avant de se retrouver au cœur de la rédaction de la Kongstitution. Le « namara » était déjà pensé, son exécution planifiée et en cours d’exécution : Ouattara veut un troisième mandat, et il l’aura. Ceux qui ont cru en sa parole et ont combattu notre position de l’époque se retrouverons gros Jean comme devant.

  12. wara 13 avril 2017 à 23:38 -

    LA PAROLE POLITIQUE ET L’ENGAGEMENT PUBLIC

    Ainsi donc même les plus irréductibles adversaires du Président ADO conviennent que la nouvelle constitution qui gouvernera les élections de 2020 (si Allah le permet, ou si Trump et Poutine le veulent), l’autorise a se représenter. Les plus avisés en tout cas…

    Je ne développe pas donc tous les considérants de la question. Faisons également l’économie des situations similaires vécues dans d’autres pays. La candidature de Wade en 2012 au Sénégal par exemple…..

    Or le Président lui même en présence des corps constitués de la Nation, des diplomates, des chefs traditionnels et religieux, du Représentant du Saint Siège, a exprimé son vœu, de se retirer une fois les nouvelles institutions de la 3e République, installées en 2020.

    D’où vient-il que certains s’agitent ou agitent l’éventualité qu’il se représente en 2020 ?

    J’y reviendrai.

    Examinons sous un autre rapport les termes de Amadou dit Cimetière selon certains…

    « Si par extraordinaire il se dédisait,…. »

    Un chef de la trempe d’ADO peut-il se dédire après un engagement de cette envergure ?

    Ou mieux est ce qu’un chef se dédit ?

    NON ET NON !

    S’il ne tient qu’à lui l’homme Alassane que j’ai pratiqué sous d’autres cieux, tiendra indubitablement parole ! Le doute n’est même pas permis.

    Et si ADO s’en tenait a son engagement, QUI S’EN TROUVERAIT VICTIME DE CE CAS DE FIGURE ?

    Bref pour moi la question ne se pose même pas….mais ….

    Le peuple par contre peut le contraindre….a revoir sa position ne serait ce que pour 2 ans encore. Le temps par exemple de boucler la CAN 2021 dans le Complexe olympique Laurent Pokou d’Ebimpé flambant neuf avant de laisser la place à son vice Président….

    Affaire à suivre.

  13. mantape 14 avril 2017 à 00:18 -

    @njia coigny loool

    Attends tu te cachais pour regarder ça chez les voisins ou quoi ?
    Tu as mélangé

    Les envahisseurs c’était avec David Vincent l’homme qui les vit une nuit au sortir d’une route où il s’était arrêté pour prendre un peu de repos le vrai nom de l’acteur est Roy Thinnes

    Richard kimble c’est le fugitif (la série le fugitif) l’innocent poursuivi inlassablement par l’inspecteur Gérard…le vrai nom de Richard kimble …David Jensen

    Soit tu etais trop jeune ou tu es vieux et ta mémoire te joue des tours…..lool
    Sinon sur le sujet je vais profiter de ton ouverture pour réviser un tant soit peu mon latin ingurgité à l’école coranique de SINDOU
    Pour la constitution elle a été faite pas en « mens rea » Mais dans le but de « mutatis mutandis « …..
    Au finish sache « nemo patutir » Donc sois tranquille….

  14. wara 14 avril 2017 à 00:23 -

    CAN 2021 ou CANNES 2021 ?

    Notre ami @Coigny qui détient le secret des bons rappels nous a projetés quatre décennies en arrière au temps des films en noir et blanc. Le bon vieux temps des High Chaparral, Bonanza, Colorado ou La piste des Cheyennes….

    Nous sommes en 2017 malheureusement. En 2017 où la sélection pour le Festival de Cannes a décidé selon son Président de rester collés à la Politique !

    « Nous sommes dans une séquence politique en France avec l’élection présidentielle, qui se tiendra juste avant Cannes. Ce festival, on espère bien qu’il soit une respiration qui va permettre de ne parler que de cinéma… [mais] Cannes ne peut ignorer la politique. » (Propos de Lescure rapportés par Le Figaro).

    CANNES c’est chez eux LA CAN c’est chez nous.

    Et chez nous le Président de la CAF reste en place jusqu’à une défaite héroïque….

    L’actualité du cinéma chez nous (nous avons aussi des cinéastes), c’est…Bienvenue au Gondwana ! Film réalisé par Mamane avec Antoine Gouy, Michel Gohou, Digbeu Cravate etc…

    Dommage que la sélection de Cannes l’ait ignoré.

    Si la cinema en France decide de se rapprocher de la politique, en Afrique l’inverse peut aussi etre une combinaison très opérante.

    La politique pourra se rapprocher de La CAN…2021.

    Donc le peuple bien inspiré peut souhaiter qu’au lieu de partir en 2020, ADO pourrait attendre d’inaugurer le joyau d’Ebimpé en compétition officielle. Donc à LA CAN 2021…..

    Depuis le temps colonial nous n’avIons que le bon vieux Géo André rebaptisé Stade Félix Houphouët-Boigny.

    Ebimpé Laurent Pokou International Stadium mieux que le 3e Pont viendra regonfler notre fierté nationale. Associé a la fin des travaux du 4e pont et peut être du 5e, des nouvelles universités, des CHU de Bouaké et Korhogo, de l’autoroute Yakro-Bouake ….(Inch Allah), n’a-t-on pas là des raisons suffisantes d’offrir à leur infatiguable bâtisseur, l’honneur de les voir mis en service ?

    Deux ans seulement jusqu’en 2022 ça fait quoi ?

    LA CAN vaut autant que les CANNES ! Et ce scénario ne deshonnera pas l’Afrique !

  15. Sophia 14 avril 2017 à 00:30 -

    Les signes de cette annonce de 3e mandat étaient visibles, avec le 3e mandat du karatéka-ministre contre tous les textes et les déclarations alarmistes de bacongo et cimetière. Le putois mythomane voltaïque a besoin d’un 3e mandat pour finir le programme d’émergence promis dans 6 mois. De plus, selon cimetière le putois mythomane voltaïque est le seul qui puisse éviter l’exil des poussiéreux avec un retour probable des Ivoiriens (des vrais) aux affaires. D’après TV5, le roi du Maroc n’a pas distribué que des corans en CIV. Il y a aussi déversé une cargaison de prostituées marocaines, tout ça dans la perspective de l’émergence.

  16. AGE 14 avril 2017 à 01:23 -

    @Wara
    Mon frere, donc on met la constitution en berne, pour créer une situation d’exception de deux ans pour le bâtisseur du stade d’ebimpe. N’est ce pas ce que nous disions depuis la sortie de Bacongo et que beaucoup de nos contradicteurs la main sur le coeur nous disent que Ouattara est le seul politicien qui n’a qu’une seule parole. En fait l’exception qui confirme la règle qui dit: Les promesses d’un politicien n’engagent que ceux qui les croient.

  17. wara 14 avril 2017 à 02:37 -

    @AGE

    1. S’IL SE PRÉSENTE MALGRE LUI EN 2020 ET DECIDAIT DE DECROCHER EN 2022

    Ce ne serait en rien incompatible avec la Constitution. Elle serait bien au contraire le support juridique de cette initiative.

    2. CE SCÉNARIO SERAIT UNE MANIFESTATION DE LA VOLONTE POPULAIRE A LAQUELLE UN LEADER SERAIT CONTRAINT DE SE PLIER.

    On a bien en Égypte le peuple tout entier refuser une demission d’un leader non ? Avec des manifestants égyptiens protestant contre la démission de Nasser en 1967.! Le peuple reste souverain.

    3. L’alternance rentrerait en jeu dès 1922 de manière effective avec les modalités que les sages du RHDP auraient eu le temps de bien rédiger pour éviter un éclatement préjudiciable aux 2 grands.

    4. C’est le peuple qui vote.

    Wade a persisté il a été battu. Hayatou a insisté il a été battu. Leçon des choses du monde ?

    Au lieu d’attendre une passe que les adversaires du RHDP se mettent au travail. Déclinent leurs offres politiques. Sillonnant les hameaux pour gagner en crédibilité locale….au lieu d’attendre une onction de la Haye.

    Ne sont finalement dupés que ceux qui ont voulu duper le peuple.

  18. Coigny 14 avril 2017 à 05:31 -

    @Mantape-tchê,
    « Soit tu etais trop jeune ou tu es vieux et ta mémoire te joue des tours…..lool, »
    …à ton avis ? Petit indice : je regardais la télé depuis la moquette du salon, pas droit aux fauteuils. Tu dois donc être plus âgé que moi pour avoir vu une différence entre les 2 acteurs de ces 2 séries culte, Le Fugitif et Les Envahisseurs. J’ai toujours cru que c’était le même acteur…

    Tu ne déments en revanche pas qu’un beau petit namara était concocté depuis la sortie de Bacongo dans la presse. C’est pas parce que c’est malin que c’est honorable ou honnête. En même temps aussi, personne ne vient en politique par honnêteté.

  19. mantape 14 avril 2017 à 10:10 -

    @njia coigny

    Tu dois donc être plus âgé que moi….dixit Coigny

    Dans un autre article sur les chinois vs les odienneka tu as dit que tu etais de la génération d’Ib..Je me souviens de t’avoir précisé alors que lui et moi on s’était connus à l’équipe nationale de tae kwon do où je l’avais précédé malgré le fait que je fusse plus jeune que lui…

    Lool de la moquette du salon ? Tu en as de la chance..À l’école coranique de SINDOU on n’avait pas droit de regarder la télé sauf les week end des vacances scolaires.Ce qui fait que des séries comme « Sandokan » on en entendait parler et il a fallu la rediffusion dans les années 80 pour que je puisse me mettre à jour…lol
    Pour le fugitif non ce n’est pas du tout le même acteur…Le fugitif passait je crois le samedi mais j’étais pas vraiment intéressé parce que trop jeune…j’ai revu la série en 2001 lors d’un séjour à l’extérieur et j’ai téléchargé la série complète il y a quelques années….Tout comme « les incorruptibles  » avec Robert stack …série culte aussi

    Par contre pour le sujet voila çe que j’ai dit en latin

    La Kongstitution qui a signé l’arrêt de mort de ta Gorstitution n’a pas été faite dans un esprit criminel mais a changé çe qui devait être changé..Et je t’ai dit de ne pas être inquiet parce que nul ne doit être inquiété pour ses idées…Tu vois que je ne confirme rien de ce que tu avances ou de ce que tu crois déceler
    2020 n’est plus loin on verra bien si tu as fait un procès ad hominem et ad personae..Le president lui a par contre l’occasion de poser un acte ad perpetuam rei memoriam…

  20. Coigny 14 avril 2017 à 19:47 -

    Une génération, c’est 25 ans (au primaire, on nous disait que c’était 30-33 ans). IB est (était) bien plus âgé que moi. Bon si ça peut te faire plaisir, on va dire que j’ai 75 ans et toi 25. Joyeux Paquinou !

  21. mantape 14 avril 2017 à 20:47 -

    Me faire plaisir?? waoow
    Les miracles existent vraiment

    Il est ressuscité le seigneur est vivant ….victoiiii oiiire….

  22. LAKOTA2 15 avril 2017 à 02:20 -

    @mantape le sindouka

    Tu as oublié la leçon sur le christianisme qu’on nous a enseigné à l’école coranique oubien ??? Aujourd’hui est Vendredi Saint, jour de la crucifixion et de la mort de Jésus-Christ. Il faut garder « …victoiiii oiiire… »-là pour dimanche de Pâques. Laisse les fils de locataires-là, les @Coigny et autres, se mélanger les souvenirs sur les noms des acteurs des vieux feuilletons… des enfants qui attachaient pagnes au coup pour venir dormir chez nous au salon devant la télé, comment veux-tu qu’ils se souviennent des noms des braves et chefs bandits???

    té ande