Côte d’Ivoire: «Gbagbo a décidé de prendre position pour l’unité, la confrontation est terminée» (Affi)

Mis en ligne par La Rédaction | dimanche 20 Août 2017


Invité au congrès du Rpp – Affi N’guessan à propos de la crise au Fpi :

Parmi les nombreux leaders politiques invités au 2e congrès ordinaire du Rpp ce samedi 19 août 2017, à la bourse du travail, Pascal Affi N’guessan a pris la parole pour encourager ce parti frère à poursuivre sa ligne tracée. Il a saisi l’occasion pour se prononcer une fois de plus, sur la crise qui secoue le Fpi depuis 2014 après un congrès avorté.

Affi N’guessan a estimé que les joutes oratoires, les bruits et la confrontation relèvent de la vie des organisations. Et il a fallu que dans son parti les cadres s’affrontent pour que l’on sache qui est qui. A présent, déclare-t-il au pupitre, cette confrontation est terminée pour faire place à la réconciliation. Il le dira en ces termes : « La confrontation est finie et nous savons désormais qui est qui au Fpi. Le président Gbagbo a décidé de prendre position pour l’unité du parti. Si le président Gbagbo décide de reprendre lui-même les choses en main peut-il y avoir encore un problème ? »

Le député de Bongouanou a plaidé pour une large union de l’opposition allant jusqu’à la résurrection de l’ex-Majorité présidentielle (Lmp) qui avait soutenu Laurent Gbagbo à la présidentielle de 2010. « Nous devons revenir au pouvoir pour libérer la Côte d’Ivoire, nous devons revenir au pouvoir pour reconstruire l’unité nationale, nous devons revenir au pouvoir parce que nos enfants ne doivent pas vivre éternellement le chômage. (…) Dites à nos frères et sœurs que le temps de la reconquête est arrivé, le temps de la renaissance est arrivé », a-t-il exhorté sous des ovations nourries des congressistes.

Notons que l’aile Sangaré du Fpi bien qu’invitée par les organisateurs, a décliné l’offre. Toutefois le Cojep de Blé Goudé, le PIT de Daniel Aka Ahizi, le Mfa d’Anaki Kobénan, l’Urd de Danièle Boni Claverie et bien d’autres petits partis de l’opposition n’ont pas boudé. Tous ont pris la parole pour appeler à une union avant les élections présidentielles de 2020.

SD à Abidjan
sdebailly@yahoo.fr

Commentaires Facebook

Commentaires

Partagez !

11 Commentaires ... participez vous aussi à la discussion.

  1. dabakala 20 août 2017 à 12:55 -

    Une faute du RPP.

    On ne saurait inviter SANGARE ET AFFI au même évènement.

    Il ne s’agit pas ici de vouloir rester neutre en invitant les deux, mais de faire un choix politique et de l’assumer.

    Vu que tout ce beau monde, demain, reviendra devant le FPI pour le soutenir et espérer profiter de son plébiscite puissant et présent, le FPI n’était pas obligé de participer à cette cérémonie.

    Le cœur de l’opposition ivoirienne, c’est le FPI.

    Quant à AFFI, il continue sur sa lancée et se permet de parler au nom de SEM GBAGBO LAURENT, malgré le fait qu’on lui a interdit de le faire.

    GBAGBO parle pour lui-même et dans le cas d’espèce, il a déjà parlé à AFFI : rentre dans les rangs et vient me voir en passant par SANGARE.

    Qu’AFFI s’exécute !!

  2. Makido 20 août 2017 à 15:31 -

    Le FPI ne connait que le culte de la personnalité. Il n’y a que GBAGBO….GBAGBO…GBAGBO et toujours GBAGBO alors qu’il est en prison et 2020 avance à grand pas. J’espère que GBAGBO serait leur candidat pour premettre la réalistion de la prophétie.

  3. LAKOTA2 20 août 2017 à 16:22 -

    Mon frère @Makido

    Ils sont juste 5400 fanatiques grâce matineurs dont l’intelligence a été enfermée en prison avec Gbagbo. Ils vont encore boycotter 2020. Crois moi…

    Aujourd’hui est Dimanche 20 Août 2017 …

    Take care bro…

    té ande

  4. LAKOTA2 20 août 2017 à 16:27 -

    « Your comment is awaiting moderation.  »

    Merci monsieur ceinturage refondu …

    Aujourd’hui est Dimanche 20 Août 2017 …

    té ande

  5. dabakala 20 août 2017 à 17:57 -

    Il n’y a pas de légendes sans culte de la personnalité !!

    Par contre, comment prouver que nous ne sommes que 5400 fanatiques dans ce beau pays ??

    Affirmation gratuite de petit savaneux, donc à ignorer ou à censurer !!

    Tout va bien !!

  6. Peace011 20 août 2017 à 18:58 -

    Pas surprenamment, le FPI, cette meute enragée de bhétés et assimilés, version du pédophile Sangaré, n’a pas daigné se pointer. En fait, ils n’ont plus rien à dire. Ils n’ont rien à dire dans ce pays à part vouloir la guerre et l’apocalypse. Ils n’ont plus rien à proposer aux Ivoiriens dans notre pays à part la violence qui est sans leur gènes de bhété comme Gbagbo. Mais, laissons-les dans leur “gros cœur” de bhété.

    L’unité, si le bhété sang chaud en chef, j’ai nommé Gbagbo le veut il pourra l’avoir. L’unité est pour eux et eux seuls par rapport aux échéances futures. Vous pouvez gueuler comme vous le voulez pour vous croire majoritaire, la vérité est que pour un parti qui vient de gérer le pouvoir d’état, mobiliser 5.4.0.0., c’est de la déchéance. A-t-on vu un parti dégringoler ainsi dans une démocratie ? Hmm…

    Laissons les rêveurs et autres menteurs s’adonner a leur jeu favori…

  7. LAKOTA2 20 août 2017 à 20:42 -

    Pour votre mémoire défectueuse…Aujourd’hui est dimanche 20 Août 2017 !!!

    « Par contre, comment prouver que nous ne sommes que 5400 fanatiques dans ce beau pays ?? »

    Et comment prouver que vous n’êtes pas 5400 fanatiques de la bhétépack tendance pédophile fessé ?

    Vos rassemblements à ficgayo et inchallah, vos fêtes bizarres de liberté villageoises indiquent tout au plus le chiffre 5400.
    Mêmes vos nombreuses attaquettes n’ont pu prendre un centimètre carré du territoire. Ici même à connectionivoirienne vous ne faites pas le poids malgrés vos ceinturages et autre fucking moderation !!!

    Krrrr krrrr

    té ande

  8. LAKOTA2 20 août 2017 à 21:11 -

    Addictif :

    Mêmes vos nombreux boycottes actifs par tous les moyens n’ont pu empêcher le Tako kélé et la GORstitution de mourir en paix. Vous auriez peut-être réussi si vos êtiez 5400 + 1 … krrrr krrrr

    té ande

  9. LAKOTA2 20 août 2017 à 21:20 -

    « Your comment is awaiting fucking moderation… »

    Addictif :

    Mêmes vos nombreux boycottes actifs par tous les moyens n’ont pu empêcher le Tako kélé et la GORstitution votre âme de mourir en paix. Vous auriez peut-être réussi à la sauver si vous êtiez 5400 + 1 … krrrr krrrr

    té ande

  10. Coigny 20 août 2017 à 22:49 -

    @Makido
    Le RDR avait de très fortes chances de remporter l’élection de 2000 avec un autre candidat adoubé par Ouattara et la direction du « parti ». On se rappelle les gifles retentissantes administrées aux cadres du « parti » qui avaient osé le suggérer. Plus tard, ce « parti » a eu l’occasion d’effectuer une entrée retentissante au parlement, y poser les problèmes du Vivre Ensemble, les « frustrations » subies par les nordistes et influer positivement sur la marche du pays. Il s’y est refusé pour un seul homme, préférant émettre un pipi duquel sortirait le caïman MPCI. 1994-2010 : 16 années consacrées à la lutte et au soutien à un individu en butte avec les dispositions légales. Si ça c’est pas du culte de la personnalité, c’est que j’ai fréquenté les mauvaises écoles.

    Au terme de son futur congrès, le RDR deviendra peut-être enfin un parti politique. Pour l’heure, c’est au mieux un mouvement de soutien, au pire une secte avec à sa tête un big gourou qualifié de Nakama (prédestiné). Au RDR, on parle Ouattara, on pense Ouattara, on vit Ouattara et on respire Ouattara. Si tu te montre critique face à cette façon de faire, on considère que 1 pied dedans, 1 pied dehors, c’est dehors. Tu veux la liste de ceux qui ont « osé » se servir de leur cerveau sur la question et qui sont dehors ?

  11. AGE 20 août 2017 à 23:48 -

    La Bible ne dit elle pas qu ‘il plus facile de voir la paille qui est dans l’ oeil d’autrui que la poutre qui est dans le sien ? L’affaire du culte de la personnalité en est une parfaite illustration.
    Merci @Coigny.

Laisser un commentaire