Côte d’Ivoire: L’opération de police « désinfection » de Yopougon en images, « microbes » interpellés, drogues saisies

Mis en ligne par La Rédaction | mercredi 13 Sep 2017


Les forces de l’ordre mènent depuis quelques jours une  » opération d’envergure de  » désinfection  » dans plusieurs zone de Yopougon, dans le cadre l’Opération « Epervier  » pour la sécurisation des bien et des personnes. Plusieurs délinquants interpellés.

Selon une publication des forces de l’ordre dont fratmat.info a eu copie,  » la police prie la population de ne pas céder à la panique, elle n’est pas la cible de cette opération ».

 

Images: Fraternité Matin/Police

Commentaires Facebook

Commentaires

Partagez !

22 Commentaires ... participez vous aussi à la discussion.

  1. Coigny 13 septembre 2017 à 11:46 -

    Le phénomène est né à Abobo. Et il est de notoriété publique que les plus gros nids de Microbes se trouvent dans cette commune. Du coup, la stratégie d’attaque des policiers me paraît un peu étrange. S’agit-il d’un élan vindicatif suite au meurtre de l’un des leurs, ou s’agit-il vraiment d’éradiquer « l’infection microbienne » ? Vivement donc qu’ils s’attaquent au cœur du problème parce que pendant ce temps, la gangrène a touché Cocody, commune jouxtant Abobo.

    Petite ébauche sur la valeur de l’exemple, et la gravité des précédents :
    1. Bouaké : après les pillages (voitures arrachées, sociétés de cellulaires dévalisées, entreprises dévastées, etc) effectués par les « Jeunes Gens » de Guéi en 1999 à Abidjan, leurs collègues de Bouaké sont restés dans la frustration attendant « leur tour ». Ce qu’a permis la N-ième insurrection durant cette période à l’occasion d’un autre complot. Les militaires sont sortis et l’un a même tenté d’emporter un coffre blindé au Trésor Public de Bouaké.

    2. Bouaké : la période d’occupation rebelle a permis tant de pillages dans les banques et autres établissement financiers et commerciaux, que le fait est devenu une norme. Certaines populations vivent dans l’attente d’un « mélangement », guettant avec attention l’objet ou le lieu qu’il visiteront au top départ. La crise de l’électricité il y a un an leur fournira l’occasion de piller à nouveau les commerces, banques et une fois de plus le siège du Trésor Public.

    3. Abidjan, Cocody, 2 Plateaux : cette commune et surtout ce quartier a payé un lourd tribu à la crise post-électorale, avec des centaines de voitures emportées, les stations-service cassées, les commerces pillés, les entreprises cassées, etc. Sur le dernier cas (entreprises), j’ai vu surtout des enfants d’Abobo se déverser sur la zone avec un penchant affirmé pour tout ce que comptait le boulevard Latrille (bvd des Martyrs). Le cirque du pillage systématique a duré du repli des FDS du point-tampon de Dokui à la chute du pouvoir, soit quelques 2 semaines. Bien mal acquis profitant rarement, ces appareils électro-ménagers et autres babioles ont fait long feu aux mains des pillards. Mais je retiens que cet esprit, cette pulsion à se servir gratuitement et impunément a contribué fortement à la naissance du phénomène des Microbes : une bande résidant dans le secteur du quartier Plaque à Abobo, sort 2 fois par mois faire ses emplettes avec machettes et gourdins, en plein jour. Ils tailladent toute personnes rencontrées et emportent vivres et tout ce qu’ils trouvent. Vous avez dit… crise post-électorale ? C’est idem.

  2. belo001 13 septembre 2017 à 13:55 -

    incroyable cher ami coigny.au lieu de feliciter nos braves forces de l’ordre,tu ramenes le probleme a la politique.triste,vraiment triste.mon frere peace 101 a vraiment raison,avec les gor,sans boussole^gbagbo^vous ne pouvez attendre que le chavirement du navire ivoire!triste,vraiment triste de ta reaction.

  3. marianne 13 septembre 2017 à 14:43 -

    @belo001
    ce qui est incroyable c’est votre réaction.

    Je pense qu’il y a assez de laudateurs et de béats pour magnifier chaque initiative du pouvoir en place, souffrez que d’autres personnes préfèrent voir le verre à moitié vide.

    En France il y a eu un ouragan qui a dévasté une île, le gouvernement macron est sur la sellette car c’est à lui qu’incombe cette gestion. Quand c’est bon il a juste fait son travail (car ne l’oublions pas ils ne sont pas bénévolement à la tâche) quand c’est pas bon ou insuffisant ils sont critiqués et quand les gens en ont ras le bol ils sont virés.

    Ici quand tu es au pouvoir on a l’impression que le peuple « doit se mettre à ta disposition » (dixit Mr Bédié en 1994 à la rti avec une horde de gendarmes).

    ça fait combien de temps ces gens là sévissent , les microbes? jusqu’à changer leur nom pour faire facilement accepter cette réalité aux ivoiriens? Les gens même par ras-le-bol ont décidé de faire l’irréparable, se faire justice!

    @cogny à mon sens a parfaitement le droit de situer ce problème dans l’histoire récente du pays et le contexte en doutant de l’efficacité de cette stratégie. C’est le pouvoir qui par l’action démontrera le contraire.

    mais vous dès qu’on n’encense pas vous être traumatisés c’est quoi ce niveau de reflexion là?

    Comme beaucoup d’entre vous on a l’impression que vous découvrez la Côte d’Ivoire et les vertus républicaines depuis l’avènement de Mr ouattara au pouvoir! je vous rappelle que Mr bédié avant sa chute était l’objet de campagnes de dénigrement systématique et quotidien par notre chere radio mondiale relayée par nos amis qui sont au pouvoir actuellement. Pour mr gbagbo, n’en parlons même pas.

    Conclusion: si vous pouvez pas entendre la contradiction, franchement mieux vaut aller sur un autre site, votre santé s’en portera mieux.

  4. Peace011 13 septembre 2017 à 16:45 -

    @belo001

    Ne te laisse pas distraire par cette vermine qui t’apostrophe ici et la bhétépack en général. C’est leur tactique : te demander d’aller sur un autre site (comme si ce sont eux qui t’ont conduit sur ce site), ensuite demander et encourager ton ceinturage comme si ce site appartient à leur père ou mère. Enfin, ils vont essayer de changer ton identifiant. Riresss…. Je ne sais même plus combien de fois mon identifiant a été changé…

    Tu les entends, cette meute parler de « contradiction » mais en fait, bété sauvage sang chaud n’aime pas la contradiction, et viendra avec toutes sortes de noms péjoratifs pour dénigrer les peuples de la CIV. Ils aiment jouer aux terroristes sur ce site. Mais, ils aiment se faire peur car comme nous le disons, les invectives et les dénigrements, c’est gratuit à la foire.

    En définitive, tu l’as résumé…RIEN DE RIEN SUR CETTE TERRE VENANT DE CE POUVOIR LES SATISFERAS…RIEN…ILS N’APPRECIERONT JAMAIS RIEN MEME LES GESTES DANS LA BONNE DIRECTION…Seule l’apocalypse, leur fera plaisir. Bienvenu sur ce forum, et il faut leur rétorquer plutôt de partir sur ces autres sites très bleus où ils n’auront que leurs semblables de la meute pour manger leur bon maïs refroidi…

    Salut à toi frère…

  5. quoi 13 septembre 2017 à 20:32 -

    @Coigny je ne vous connais pas expert en criminologie,Bon sur internet on peut se prévaloir de toutes sortes d’expertise.
    Ce phénomène de microbe a évolué dans le temps en fonction du contexte.
    Dans les années 85 90 c’était des jeunes enfants voleurs à la sauvette à la gare d’Adjame.Puis agressif avec des petits couteaux menaçant après la dévaluation franc CFA qui a vu la surenchère de certains vêtements à la mode ( SEBAGO VAN’S LÉVIS 501) surtout à Yopougon.
    Ensuite vient la période 2000 avec la fesci ou de jeunes adolescents étudiants Comme élèves (vrais microbes)avec des blousons (pour imiter des flics )et des sacs au dos contenant machette gourdin ont semé la terreur dans les communes de cocody abobo port-bouet jusqu’à bouake devant l’indifférence des autorités Et l’impuissance de la police.
    Ceux là scolarisés qui devraient être un modèle pour la société sont devenus des exemples face à l’impunité dont ils bénéficiaient pour les déscolarisés et non scolarisés dans les années 2008 dans les communes d’abobo et Adjame.
    Et vient enfin la crise électorale de 2010 ou la violence était devenue gratuite amplifiant ce phénomène.

    À chacun sa lorgnette!!!

  6. marianne 13 septembre 2017 à 21:23 -

    @peace

    mais qui t’a invité à ce dialogue de bon arrivée à @belo? tusais pourquoi on te fais changer d’identifiant? pour te donner une nouvelle chance de ne plus être un bouffon!

    tes conneries tu racontes à longueur de journée même c’est te faire trop d’honneur que de te censurer.

  7. Popcornnnnnnn 13 septembre 2017 à 22:16 -

    Et chaque fois que l’un d’eux s’essaie à l’analyse, dès qu’il arrive sur son propre pâturage, son intellect disjoncte immédiatement.

    « Et vient enfin la crise électorale de 2010 ou la violence était devenue gratuite amplifiant ce phénomène. »

    Comment peut-on oser détailler ce que l’on considère comme un fait de société historiquement rétraçable de périodes en périodes pour finir aussi sèchement en 2010, en devenant aussi évasif ??

    Non, on aura beau essayé d’expliquer la raison de cette situation délétère, chacun ayant ses propres arguments, je ne crois pas que l’on puisse aussi banalement relier à travers l’histoire tous ces groupes.

    En effet, il faut tenir compte des méthodes utilisées, des cibles visées, des motifs présentés pour justifier le banditisme (pauvreté ou politique).

    Pour qu’il y ait continuité, il faut qu’il y ait uniformité dans la motivation et la nature des groupements.

    Il est donc évident que tous ces faits ne sont pas du tout comparables.

    Concernant les « microbes » dont on parle, il faut savoir situer le moment de leur naissance dans ce pays (juste après les évènements de 2011), la nature de ce groupement à l’origine (essentiellement des ressortissants du Burkina et du mali, mais aussi des nordistes ivoiriens), leur moyens d’action (les armes de poing qui circulent et qui proviennent essentiellement de l’arsenal militaire ex rebelle, mais aussi des armes blanches, plus discrètes et efficaces dans certaines situations) et enfin leurs soutiens (leurs chefs sont des anciens responsables dans les rangs des forces rebelles ivoiriennes, qui se sont constitué des protectorats dans la ville d’Abidjan, sous leur influence, et qui ont mis au boulot les enfants soldats qui ont en partie combattu dans les rangs des FAFN en 2010-2011). Pour terminer, pour équilibrer les propos de @ Averell QUOI qui considère que des étudiants ou élèves de la FESCI auraient été protégés par le pouvoir d’alors, il faut citer le fait que ces néo microbes, soutenus par des chefs rebelles connus, tous pour la plupart logés à ABOBO et à BOUAKE, ont su bénéficier de l’indolence du pouvoir OUATTARA, qui aura laissé les choses péricliter, en ignorant et tolérant les crimes et délits commis, ou en faisant libérer les microbes ayant été pris dans les commissariats de la place.

    Ce pouvoir se trouvera le dos au mur, quand ces microbes on commencé à s’en prendre aux ressortissants du nord et donc à ne plus faire de distinction entre pseudo pro GBAGBO et pseudo pro OUATTARA, mais aussi quand les populations locales on commencé a exécuter sans autre forme de procès les microbes pris !! De plus, il faudra tout de même signaler le fait que les microbes ont vu leur nombre grandir, leurs crimes s’aggraver, et finalement leur nature se diversifier avec la présence dans leur rangs de jeunes bandits provenant d’autres ethnies ivoiriennes, notamment celles du Sud, bandits qui ont été attirés par les activités de gang que menaient ces groupements qui ont perdu avec le temps et a cause de la pauvreté ambiante, leur étiquette politique sectaire et régionaliste pro OUATTARA.

    Désormais, le problème des « microbes » concerne tout le monde et si le gouvernement a enfin chois de réagir, c’est forcément une bonne chose, mais on ne validera pas le fait qu’il ait laissé les choses se dégrader et qu’il se soit senti indexé seulement quand les intérêts d’une certaine faction ont été menacés.

    Bref, il ne s’agira pas seulement d’une banale question de banditisme, mais aussi d’une question politique que l’on épinglera au pouvoir OUATTARA, tout comme certaines étiquettes sont épinglées si savoureusement au pouvoir HOUPHOUET, BEDIE ou GBAGBO.

    Quant à savoir qui est responsable de cette situation, chacun aura son opinion, sa version, sa raison.

    Certains diront que c’est OUATTARA le coupable, car il a monté et armé les rebelles, il les a déversé sur toute la cote d’ivoire, il les a installés et toléré leur crimes et délits, mais aussi le fait que ces jeunes bandits, issus des rangs de son armé, se permettent de se payer directement sur le dos des ivoiriens.

    D’autres diront que c’est à cause de GBAGBO LAURENT, qui aurait du ne pas faire la guerre. Il aurait du subir le coup d’état, démissionner ou se laisser renverser, sans résistance, afin que OUATTARA puisse prendre le pouvoir, sans avoir à embaucher des maquisards et des sahéliens sans morale et éthique, qui n’auraient jamais tué personne, qui n’auraient jamais entrainé les jeunes à constituer des bandes de microbes, etc. etc. etc.

    Bref,.. à chacun son opinion.

    Toujours est-il que je pense que tout être humain est responsable de ses actes. Devant un tribunal, vous ne verrez pas un avocat défendre un microbe en vilipendant GBAGBO LAURENT à la Haye, qui selon lui aurait été à l’origine du crime commis crapuleux par le petit microbe. Comment pourrait-on s’imaginer que GBAGBO LAURENT aurait pu conseiller au microbe de se trouver une machette et une hache, de se cacher dans la pénombre d’une rue mal éclairée d’ABOBO, de se choisir une proie féminine de préférence qu’il faudra violer, dépouiller de son portemonnaie et enfin briser le crane avec la hache bien aiguisée par Aladji !! Comment pourrait-on demander que GBAGBO LAURENT soit condamné à vie et que le microbe soit relâché ?

    Non, inepties et absurdités.

    Tout être humain est responsable de ses actes.

    Nous parlons ici de crimes et de délits divers, commis par des jeunes personnes constituées en bande.

    Rien de plus. Les seules personnes que l’on pourrait responsabiliser sont celles qui pourraient avoir de l’impact sur ces jeunes, c’est à dire leurs soutiens. Je parle bien des chefs de gangs ex rebelles qui pourraient demander aux jeunes de cesser leur conneries, je parle aussi de celui que ces jeunes appellent affectueusement Papa (OUATTARA), pour qui ils sont preste à donner leur poitrine pour qu’aucun pro GBAGBO ne vienne prendre sa place.

    Et si ce pouvoir, si ces chefs de gangs et de guerre n’ont rien fait pendant tout ce temps, c’est parce qu’ils ne pouvaient pas s’en prendre à des gens qui dépendent d’eux et qu’ils ont littéralement constitués, organisés et construits. On ne saurait se tirer une balle dans le pied, à moins d’y être obligé !!

    Mais que l’on se dise la vérité, quelque soit ce que ce pouvoir fera, si jamais il se retrouve en difficulté, il n’hésitera pas à activer tous les soutiens dont il dispose, soldats, rebelles et ex-rebelles, dozos divers, mais aussi microbes qui ont pris depuis 2010 prés de 7 ans entretemps. Et alors là, on oubliera tous les crimes commis, pour sauver l’embarcation au nom de l’intérêt commun, comme le dit le Jack Pisse.

    Voilà aussi pourquoi il n’y aura pas de mandat d’arrêt contre SOUL2SOUL, car il fait partie de la maison. Il n’y en aura pas contre les personnes qui organisent les microbes et qui a la fin de chaque rapine reçoivent leur part du butin directement à la maison.

    Alors oui, quand on voit tout ceci, on comprend pourquoi, dans un élan de désarroi, de nombreux pro OUATTARA refusent de voir les choses en face, d’assumer les conneries propres, pour se rabattre sur GBAGBO LAURENT, qui aurait dû selon eux, donner le pouvoir au bon moment, au moment où les « vrais microbes » sous GBAGBO étaient bien plus fréquentables que les « faux microbes » sous OUATTARA !!

    Une imbécilité manifeste !!

    Pop !!

  8. Coigny 13 septembre 2017 à 23:55 -

    @belo001,
    Soyons très factuels : mes propos ne sont pas inattaquables (je n’ai pas cette prétention), mais il serait bon que tu mettes en lumière leur caractère fictif ou imaginaire. Que nenni ! Pour toi, il faut juste éviter d’être critique, d’émettre le moindre doute. Il est heureux que tu ne sois pas médecin, parce que tu serais du genre à poser du sparadrap sur une fracture, vu comment tu refuses toute approche diagnostique pour préférer des solutions de « bouts de bois » : on sait tous que le nid des Microbes est Abobo (la fracture). Pourquoi une activité d’une telle ampleur sur Yopougon (le sparadrap) ? Est-ce un élan vindicatif de la police, l’un des leurs ayant été récemment égorgé dans cette commune ? La question a son importance parce que cela signifierait que l’effort policier, passé le moment de la satisfaction vengeresse, laissera tomber la traque aux Microbes ce qui ne nous arrange pas toi comme moi. Il ne s’agit pas ici de faire un festival de dribbles qui fait se lever le public, mais de marquer le but (espérant que cette image-ci t’est au moins accessible).L’affaire est un sérieuse qu’un référendum de popularité sur un site internet d’information et de commentaires.

  9. Coigny 14 septembre 2017 à 00:07 -

    @quoi,
    A défaut d’être savant en criminologie, je suis au moins observateur attentif de la vie sociale et historique de mon pays. Je ne crois pas aux générations spontanées, mais à la causalité dont l’un des ressorts est la valeur de l’exemple. J’ai cité 3 exemples et ce qui en a découlé. Merci de me contredire sur ces faits, et la relation que j’établis avec leur conséquence. Pour rappel, quand Soro et Bakayoko (le Gl) se sont pointés à Gesco le 31 Mars 2011, il y avait ZÉRO Microbes à Abidjan. Il n’y a pas eu de génération spontanée ; quelque chose a dû se passer, mais QUOI, bon sang ?????

  10. Peace011 14 septembre 2017 à 00:16 -

    @la bété tranny

    Rires…Tu te donnes trop importance sur ce site pauvre bété tranny. Je te sais sauvage mais ce site n’appartient ni à ton père ni à ta mère pour ne serait-ce que suggérer à quelqu’un d’aller sur un autre. Pauvre dévergondée.

    SAUVAGE comme le bété typique de la bhétépack !

  11. Peace011 14 septembre 2017 à 00:27 -

    Qui a demandé à Gbagbo de démissionner ? Son mandat expiré, il a perdu des élections. Un point. Un trait. Il est question d’un individu qui a perdu des élections contre les deux autres grands partis de ce pays. Quand on perd des élections on s’éclipse intelligemment comme Jammeh pour ne pas engager une guerre sans fin dévastatrice.

    Pas surprenant, on entend le même son de cloche, il fallait faire la guerre car on lui a fait la guerre. Quelle stupidité congénitale ! On fait une guerre d’abord quand on a des chances de gagner, ce que Gbagbo et ses crabes ne pouvaient. De deux, toutes les carottes étaient cuites en 2011. Non, Gbagbo a fait une guerre car encouragé par ces brouteurs de pasteurs qui lui ont fait croire tous genres de prophéties idiotes de victoire prédite paraît-il dans la Bible. Gbagbo par son action a sapé négativement le tissu social et libéré des phénomènes comme les microbes dont son action a favorisé la gestation et développement.

    Balbutier même dans les aboiements ne changera rien de ce qui s’est passé en 2011. Au fait, que fait le pédophile pour 2020 pour un parti en déliquescence dont les avatars continuent de se chercher et d’attendre l’apocalypse.

    Allons-y….

  12. Popcornnnnnnn 14 septembre 2017 à 04:15 -

    Nous en venons exactement là où nous a laissé la crise ivoirienne qui vraisemblablement continue de persister, sinon ce débat n’aurait pas eu lieu !!

    En effet, si on partageait tous la même réalité, il n’y aurait pas eu matière a discussion !!

    Si deux personnes se chamaillent, c’est que leur opinions divergent et que forcément la vérité se trouve quelque part, nulle part ou partout, c’est selon.

    « Qui a demandé à Gbagbo de démissionner ? Son mandat expiré, il a perdu des élections. Un point. Un trait. Il est question d’un individu qui a perdu des élections contre les deux autres grands partis de ce pays. Quand on perd des élections on s’éclipse intelligemment comme Jammeh pour ne pas engager une guerre sans fin dévastatrice. »

    Qui a demandé à GBAGBO de démissionner ?? Nous savons tous qui l’a fait dans ce pays et les déclarations sont encore consultables ici et là.

    Il a perdu les élections. Un point un trait ? Non, c’est justement ce point qui a fait l’objet de la crise post électorale, avec deux camps qui pensent avoir gagné ces élections. Il n’y a eu aucune action conciliatrice adossée à la vérification des résultats qui aurait pu certifier explicitement que l’on ou l’autre candidat aurait gagné. Ce qui est, c’est que l’un des candidats s’est imposé à tous les ivoiriens au moyen des armes et grâce au soutien de puissances occidentales dans l’intérêt !! Voici les faits.

    « Quand on perd des élections on s’éclipse intelligemment comme Jammeh pour ne pas engager une guerre sans fin dévastatrice ? »

    Oui, je valide entièrement cette assertion et en effet, quand OUATTARA perd les élections, comme déclaré par le conseil constitutionnel, son devoir aurait été de ne point engager un guerre dévastatrice pour ce pays que nous partageons en commun. Mais voilà, OUATTARA a choisi de faire la guerre.

    « Pas surprenant, on entend le même son de cloche, il fallait faire la guerre car on lui a fait la guerre. Quelle stupidité congénitale ! On fait une guerre d’abord quand on a des chances de gagner, ce que Gbagbo et ses crabes ne pouvaient »

    Le devoir de tout régent, face à la prédation, est de respecter l’engagement pris devant le peuple et la constitution qui est de défendre la nation de toute forfaiture. Le devoir de résister est donc le minimum, pour tout régent qui se respecte. Ce n’est donc pas de la stupidité. Dire le contraire l’est !! En vouloir donc à GBAGBO LAURENT d’avoir choisit de résister est un faux procès et donc un faux débat. Je ne crois pas que l’on puisse, dans votre faction comprendre que OUATTARA choisisse de fuir le pays, sous le prétexte qu’il serait attaqué et qu’il ne voudrait pas faire une guerre. De plus, déclarer que GBAGBO LAURENT ne pouvait gagner la guerre, c’est de fait un constat produit après coup. Chronologiquement et compte tenu des acteurs initiaux impliqués qu’étaient l’état de Cote d’Ivoire et les rebelles, et de leurs moyens d’action militaires, personne ne pouvait si naïvement déclarer que l’état de Cote d’Ivoire ne pouvait gagner la guerre. Celle si était très bien engagée, quand les forces onusiennes et françaises on décidé de participer à cette guerre en servant de soutien logistique pour les rebelles, et en faisant usage d’une résolution controversée pour limiter les moyens dont disposait l’état de Cote d’Ivoire, tout ceci après avoir pris la supériorité aérienne depuis 2004 après un incident rocambolesque et prétexte pour détruire toute la flotte aérienne ivoirienne. Alors oui, dire que la guerre ne pouvait être gagnée dès le départ par GBAGBO LAURENT est une contre vérité. L’intervention de la France et de l’ONU n’est justifiée que par une réalité irréfutable et inattaquable : les rebelles ne donnaient aucune certitude de victoire évidente contre l’état de Cote d’Ivoire, sinon on les aurait laissé faire sans soutien. Il leur fallait de l’aide !! Et on a vu de quel type d’aide il a été question, officiellement, protéger les civils, en offrant une résolution à l’armé française pour la mort de 7 femmes à ABOBO, quand plus de 1200 personnes mourraient à DUEKOUE au même moment du fait de rebelles sanguinaires, qui n’ont jamais été inquiétés pas la CPI !!

    « Non, Gbagbo a fait une guerre car encouragé par ces brouteurs de pasteurs qui lui ont fait croire tous genres de prophéties idiotes de victoire prédite paraît-il dans la Bible. »

    Ca, c’est ce que l’on a voulu vous faire croire. La guerre ne se limite pas à de simples fait d’armes. Il y a forcément une dimension spirituelle qui agit à deux niveaux : comme source de motivation et de galvanisation interne, et comme source d’effarouchement externe, qui consiste à faire peur. Autant des milliers de soldats se blindaient avec des gris gris, buvaient du sang humain et consommaient de la chair de fétus, sans jamais se laver les cheveux et le sexe parmi les rebelles du nord ivoirien, tout ceci accompagné par des imams qui ont troqué leur Coran contre des Kalach à la façon de BOKO HARAM, autant dans les rangs sudistes, il y avait la conviction de recevoir le soutien de son DIEU, dont la parole était distillée par des Pasteurs et Prêtres, voire des Imams pour ceux qui étaient musulmans. De plus, quelque soit la prophétie, DIEU sait trouver le médium pour les réaliser et cela passe par les hommes. Il ne s’agissait donc pas d’attendre qu’elles se réalisent. Mais entre nous, depuis que ces prophéties ont été distillées, il y en a qui ne se sont pas réalisées comme on le pense, par contre, il y en a des tas qui se sont réalisées et qui continuent de se réaliser. Je comprends aussi pourquoi dans le camp des pro OUATTARA, on continue de craindre la parole de MALACHIE, tout comme on continue de craindre cette confiance en soi et cette assurance qui subsiste parmi les pro GBAGBO, qui tirer leur force de la religion, même dans la souffrance partagée, source de collusion de faction, intacte depuis l’emprisonnement de GBAGBO LAURENT en 2011.

    « Gbagbo par son action a sapé négativement le tissu social et libéré des phénomènes comme les microbes dont son action a favorisé la gestation et développement. »

    Oui, ici, cette opinion, on aimerait bien en avoir une démonstration et des preuves. Je me rappelle ici des propos du même Jack Pisse qui disait que tous les acteurs seraient responsables de la situation que vit la Cote d’Ivoire. Et maintenant, ce serait GBAGBO LAURENT le seul coupable ? Non mon cher ami, tout acte que l’on pose est un acte dit responsable. Seul les fous ne savent pas ce qu’ils font.

    Quand OUATTARA choisit d’enrôler dans ses rangs des personnes sans morale et sans éthique, des criminels de guerre et repris de justice, des profiteurs et arrivistes notoires venus pour piller et se servir sur le dos des populations, il s’agit d’un acte conscient, prémédité (Ce que l’on appellerait à la HAYE : LE PLAN COMMUN) et non dicté par GBAGBO LAURENT !!

    Quand des jeunes sont organisés en bande par des chefs rebelles bien logés a ABOBO, dans le but de braquer les habitants innocents des cités dortoirs et mal sécurisées de la capitale et des villes de l’intérieur du pays, est ce qu’ils reçoivent leurs instructions de GBAGBO LAURENT depuis sa cellule de la Haye ?

    Non mon cher ami Jack Pisse, c’est bien trop facile comme raisonnement (si on peut l’appeler ainsi) !!

    Au lieu de fustiger GBAGBO LAURENT, il aurait été plus honnête de reconnaitre d’abord vos erreurs, avant d’envisage la possibilité que rien ne se serait passé s’il n’y avait pas eu de guerre !! Ce qui signifie que GBAGBO aurait pu céder, TOUT COMME OUATTARA AURAIT PU CHOISIR UN CHEMIN PACIFIQUE POUR REGLER LE LITIGE ELECTORAL.

    SI OUATTARA a choisi de faire la guerre, c’est parce qu’il savait qu’il allait la gagner. Il savait tout autant que le climat sécuritaire ivoirienne allait être affecté par ce choix, à cause de la qualité des personnes qu’il a affecté à ses troupes, mais aussi à cause des engagement qu’il a pris pour les rémunérer !!

    De fait, OUATTARA, son clan et ses gouvernements ont commis des erreurs qui se sont répercuté sur eux-mêmes, puis sur toute la population ivoirienne !!

    Alors oui, je ne dirai pas que c’est OUATTARA qui est responsable de cette situation, mais je crois qu’un pro OUATTARA intègre et objectif (une denrée extrêmement rare, sinon en voix de disparition) aurait pu reconnaître les fautes commises dans son camp, avant d’oser faire de GBAGBO LAURENT le responsable de tout ceci (quoique !!)

    Vous auriez pu enrôler des soldats de métier, qui savent ce qu’est l’honneur et les valeurs républicaines que l’on a devinées uniquement dans leur appellation de FRCI, le « R » de « républicain » était mis ici pour faire joli. Vous auriez pu après votre « victoire » veiller à ce que personne dans vos rangs ne décide de profiter de la situation provoquée dans le sang et la poudre pour se constituer des fortunes personnelles et provoquer des animosités qui n’étaient pas nécessaires. Vous auriez pu donner du travail et un avenir, sinon de l’espoir à ces jeunes venus accompagner naïvement votre mouvement vers le sud, au lieu de leur vendre du vent et de les laisser se nourrir sur le dos des ivoiriens, a travers divers crimes et délits, que vous réprimez bien tard !! Si l’on m’a dit tantôt que je suivais « bêtement » els mots d’ordre de BLE GOUDE, je connais des milliers de savaneux qui ont ingurgité bêtement les promesses de OUATTARA et qui en ce jour s’en prennent à tous les ivoiriens, non concernés par ces promesses de guerre.

    Il y a tant de choses qu’il fallait corriger et qui ne tiennent pas à la personne de GBAGBO LAURENT, encore moins à la situation de post crise. Le problème, c’est que la base était fausse dès le départ.

    OUATTARA avait promis à ces hommes monts et merveilles, s’ils acceptaient de brandir leur poitrine devant les balles adverses. Il leur avait promis villas, millions, motos, terres etc. Ces promesses n’ont pas été tenues et de nombreux mouvements d’humeur et d’aigreur ont éclaté.

    Les microbes, ce sont des jeunes qui attendaient beaucoup de ce pouvoir et qui n’avaient plus d’autre choix que de se débrouiller par eux-mêmes.

    Les derniers mouvements d’humeur dans les rangs rebelles sont motivés par cette frustration se reposant sur des promesses débiles produites par OUATTARA et son staff, à l’endroit de personnes enrôlés pour tuer les ivoiriens et piller le pays, après avoir désintégré BOUAKE !! Comble de l’ironie, elles y sont encore et annoncent d’ailleurs de nouveaux troubles !!

    Tout ceci, est-ce la faute de GBAGBO LAURENT ??

    Quand des gens affichent aussi vertement leur nature intrinsèque, leur laideur morale et éthique, à travers des crimes divers aussi horripilants les uns que les autres, peut-on croire que cela soit la faute de GBAGBO LAURENT !!

    Si demain, un microbes viole votre sœur, mon cher Pisse, seriez vous prêt à lui pardonner son acte et à condamner GBAGBO LAURENT encore plus fort, parce qu’il aurait choisit de faire une guerre qu’il ne pouvait que perdre ??

    Trop facile mon cher ami !! Coupez plutôt le sexe du petit microbe mal élevé et fort probablement savaneux comme vous, et comme ça, il ne recommencera plus !!

    Alors oui, chacun aura ici son opinion et la placarder avec violence et force ne suffit pas pour en faire une vérité !!

    Quand au FPI concernant 2020, si vous ne voyez pas ce qu’il fait pour se préparer, ne vous attendez pas à ce que l’on vous décrive son programme d’action !! Vous n’en avez cure !!

    Pour le moment, c’est la chute du RDR qui est au menu et vouloir que l’on parle du PFI est une chose tout à fait normal et régulière chez tous les pro OUATTARA qui veulent aller dans la diversion !!

    Soufrez qu’ici, j’ouvre un autre paquet de popcorn !!

    Pop !!

  13. Peace011 14 septembre 2017 à 05:36 -

    Cette récitation et ce verbiage creux combinés à ces bhéthéories que tu développes à longueur de journée ici sont certainement ta façon de te soulager. Essaie de te convaincre toi-même espèce de cafard car tu crois peut-être que la longueur des aboiements du sauvage que tu es, comme ce sauvage de Gbagbo assis entre 4 murs à la Haye, peut travestir la réalité.

    Peut-être qu’il va falloir le répéter encore. Alors, allons-y…Répétons-le autant de fois que nécessaire. On ne sort pas d’une guerre comme on sort d’un diner gala. Les refondus violents ont usé et abusé de ceci pour saborder et notre économie et notre société et piller nos ressources pendant 8 années quand bien-même ils avaient commencé plutôt dès leur prise de pouvoir en 2000. Tout le monde s’en rappelle. Si Gbagbo, le sauvage violent sang chaud n’avait pas mené cette guerre stupide alors même que les carottes étaient cuites depuis belles lurettes, nous n’en serions pas là. OUI et OUI, les microbes sont une conséquence de cette chienne de guerre amenée par le chien sauvage de Gbagbo qui a perdu les élections face au RDR et PDCI. NON et NON, personne n’avait a demandé la démission d’un imposteur qui avait perdu des élections. Il fallait s’éclipser un point c’est tout. Si Jammeh a eu l’intelligence de savoir tirer sa révérence, Gbagbo a eu la stupidité de se conduire lui-même directement dans une tôle sous la croyance de ses pasteurs brouteurs qui lui avaient prédit une victoire. Clique d’abrutis.

    Gbagbo a été le catalyste qui nous a amenés ce phénomène déplorable des microbes. Certes, le pouvoir doit prendre des mesures vigoureuses avec l’aide du parlement comme nous l’avons toujours dit mais que des chenilles et crétins comme toi viennent faire la leçon aux gens ou faire porter les calebasses de tous les maux d’Israël a ce pouvoir, cela doit être contredit.

    Pour le reste, le cancre que tu es peut bien sûr trouver des explications pour la « grâce » matinée de ce parti des 5400. Pour le reste, il est étrange qu’un individu vienne dire que son parti en déliquescence se prépare mais en cachette. Je rigole…LOLLL…Bien entendu dans vos lits et nattes de « grâce » matineuses. Je n’ai absolument aucun doute ! Vraiment aucun. Okay… Ce pays vous attend avec le pédophile ou le pensionnaire en cachette également.

    Cancrelat de @dumb-maïs…Je t’encourage à manger plus de maïs des savanes plutôt que des charognes ou des bananes comme un chimpanzé des forêts bétés. Toi et ta clique de la meute d’aigris et enragés qui sont prisonniers des années 2002 et 2011 en avez beaucoup besoins.

    Envoyez plus de barriques de maïs…Allezz…..

  14. Popcornnnnnnn 14 septembre 2017 à 11:59 -

    Edulcorons.

    Batch 667-78/EF 67 du 14/09/17

    Ces propos combinés à ces théories que tu développes continuellement sont certainement ta façon de te soulager. Essaie de te convaincre toi-même car tu crois peut-être que la longueur de ton texte peut travestir la réalité.

    Peut-être qu’il va falloir le répéter encore. Alors, allons-y…Répétons-le autant de fois que nécessaire. On ne sort pas d’une guerre comme on sort d’un diner gala. Les pro GBAGBO ont abusé de ceci pour saborder et notre économie et notre société et piller nos ressources pendant 8 années quand bien-même ils avaient commencé plutôt dès leur prise de pouvoir en 2000. Tout le monde s’en rappelle. Si Gbagbo Laurent n’avait pas mené cette guerre alors même que les carottes seraient cuites, nous n’en serions pas là. OUI et OUI, les microbes sont une conséquence de cette guerre amenée par Gbagbo qui a perdu les élections face au RDR et PDCI. NON et NON, personne n’avait a demandé la démission de GBAGBO LAURENT qui avait perdu des élections. Il fallait s’éclipser un point c’est tout. Si Jammeh a su tirer sa révérence, Gbagbo a su se conduire lui-même directement dans une prison sous la croyance de ses pasteurs qui lui avaient prédit une victoire.

    Gbagbo a été le catalyseur qui nous a amenés ce phénomène déplorable des microbes. Certes, le pouvoir doit prendre des mesures vigoureuses avec l’aide du parlement comme nous l’avons toujours dit mais que des gens comme toi viennent faire la leçon ou faire endosser tous ces maux a ce pouvoir, cela doit être contredit.

    Pour le reste, tu peux bien sûr trouver des explications pour l’immobilisme du FPI. Pour le reste, il est étrange qu’un individu vienne dire que son parti se prépare pour 2020. Je rigole…LOLLL…Bien entendu dans votre immobilisme. Je n’ai absolument aucun doute ! Vraiment aucun. Okay… Ce pays vous attend avec SANGARE ou GBAGBO LAURENT également. Qui sait ?

    Pop…Je t’encourage à manger plus de maïs. Toi et ta faction en avez beaucoup besoins.

    Envoyez plus de barriques de maïs…Allezz…..

    Édulcoration réussie.

    Log out !!

  15. Popcornnnnnnn 14 septembre 2017 à 12:45 -

    « Ces propos combinés à ces théories que tu développes continuellement sont certainement ta façon de te soulager. Essaie de te convaincre toi-même car tu crois peut-être que la longueur de ton texte peut travestir la réalité. »

    Essayer de se convaincre n’est pas ici à l’ordre du jour, car je valide tous mes propos, tout comme les nombreux ivoiriens qui ont été témoins des événements vécus dans ce pays et qui refusent le mensonge et l’injustice que OUATTARA et la France ont imposés aux ivoiriens.

    Je peux comprendre que la longueur de mon texte, non censuré ou modéré, vous pourfende comme un sabre qui vous lacérerait l’échine, mais GBAGBO LAURENT étant en prison et sachant que je ne peux rien faire pour l’aider, tenir ce discours de vérité est le minimum pour moi, quand de nombreux pro GBAGBO ont choisi le silence et l’hypocrisie. Ces pro GBAGBO d’ailleurs, qui se demanderont pourquoi je continue à me défoncer contre des trublions de votre espèce sur ce site ou ailleurs.

    Non, il y a des choses qui doivent être dites et redites, afin que l’on n’oublie pas, car le mensonge, en l’absence de la vérité, finit pas s’imposer.

    JE fais donc mon devoir de faction, tout comme vous ferez le vôtre.

    « On ne sort pas d’une guerre comme on sort d’un diner gala. Les pro GBAGBO ont abusé de ceci pour saborder et notre économie et notre société et piller nos ressources pendant 8 années quand bien-même ils avaient commencé plutôt dès leur prise de pouvoir en 2000. »

    En effet, on ne sort pas d’une guerre comme on sort d’un diner gala. Cette phrase est de GBAGBO LAURENT, qui déjà au moment où il la produisit, se devait de gérer les effets de la guerre sur l’économie du pays et sur la psychologie sociale ivoirienne. Quand au pillage dont vous parler, je ne ferai pas l’effort de citer tous les rapports du FMI et de la banque mondiale citant la gestion de GBAGBO LAURENT, malgré la période de crise militaire, comme étant exemplaire, avec comme cerise sur le gâteau l’atteinte du point d’achèvement PPTE. Alors oui, quand on ose dire du gouvernement GBAGBO LAURENT qu’il aurait pillé pendant 8 années, tout en ignorant royalement la rapine produite par les forces nouvelles dans la partie CNO sous leur contrôle, pendant au moins 8 ans, c’est faire preuve de mauvaise foi.

    Les dernières péripéties savoureuses au sein du RDR (qui nous ont donné le prétexte pour consommer quelques tonnes de popcorn au passage) nous ont présenté des altercations entre cadres du RDR et représentants des FAFN, qui ont été accusé par le parti RDR, d’avoir pillé le nord ivoirien et d’avoir provoqué la pauvreté endémique qui y règne (Oh la honte !!). De fait, si tous ces microbes venus du nord ivoiriens, dans le but de s’enrichir au sud en s’attaquant aux honnêtes habitants de cette capitale, c’est justement parce que les rebelles du nord ivoiriens sont responsable de leur vie difficile et de leur déchéance économique les obligeant a commettre crimes et délits pour survivre. Les cause des actions des microbes sont certes liées à la guerre, mais plus précisément au fait que des rebelles du nord ivoirien on compromis à travers leur pillage l’avenir de milliers de jeunes, enrôlés dans les rangs rebelles et à qui ont a promis la fortune s’ils renversaient GBAGBO LAURENT à Abidjan !!

    Comme dit l’autre : La vérité rougie les yeux mais ne les casse pas !!

    « Si Gbagbo Laurent n’avait pas mené cette guerre alors même que les carottes seraient cuites, nous n’en serions pas là. »

    Oui, c’est un point de vue qui se tient, car il y a forcément une relation cause à effet partielle. Cette assertion pèche par le fait que la tenue de la guerre n’est pas du seul ressort de GBAGBO LAURENT. Si je me permets de faire usage du même « si », je mets au défi tout pro OUATTARA de me démontrer que je me trompe en disant : « si OUATTARA n’avait pas choisi de faire la guerre, le cas des microbes n’aurait jamais vu le jour. Et forcément le nord ivoirien aurait été plus développé que maintenant, inclus dans un pays qui aurait atteint l’émergence au plus tard en 2010 !! »

    « OUI et OUI, les microbes sont une conséquence de cette guerre amenée par Gbagbo qui a perdu les élections face au RDR et PDCI. »

    Je corrige donc ici, naturellement, en disant, les microbes sont une conséquence de cette guerre causé par le fait que OUATTARA ait refusé de reconnaître sa défaite, qu’il ait engagé une guerre et amené dans ses bagages à Abidjan, après avoir renverser le pouvoir, des jeunes desoeuvrés a qui il avait promis monts et merveilles. Ce sont ces enfants floués par le pouvoir, entretenus par des chefs rebelles qui se payaient sur le dos des populations, que l’on appelle en ces jours pathétiquement : microbes !!

    « NON et NON, personne n’avait a demandé la démission de GBAGBO LAURENT qui avait perdu des élections. Il fallait s’éclipser un point c’est tout. Si Jammeh a su tirer sa révérence, Gbagbo a su se conduire lui-même directement dans une prison sous la croyance de ses pasteurs qui lui avaient prédit une victoire. »

    Ici, on se tient donc argument contre argument, car GBAGBO LAURENT a gagné les élections de 2010 et c’est OUATTARA qui a refusé de reconnaître sa défaite, a monté une armée et déclencher une guerre contre l’état de Cote d’Ivoire. C’était à OUATTARA de se retirer, un OUATTARA qui a combattu avec toutes ses forces les prophéties produites par des pasteurs, donnant GBAGBO LAURENT victorieux, ce qui d’ailleurs s’est réalisé dans les faits.

    « Gbagbo a été le catalyseur qui nous a amenés ce phénomène déplorable des microbes. Certes, le pouvoir doit prendre des mesures vigoureuses avec l’aide du parlement comme nous l’avons toujours dit mais que des gens comme toi viennent faire la leçon ou faire endosser tous ces maux a ce pouvoir, cela doit être contredit. »

    GBAGBO LAURENT étant en prison, on voit très mal comment il aurait pu servir de catalyseur aux actions actuelles des microbes, qui ont eu besoin, pour fleurir de plusieurs facteurs concrets catalysants :
    • Une organisation et un entretien (c’est le rôle des chefs de guerres qui les ont sponsorisé),
    • Des armes à feu et blanches (issues toutes des réserves et des caches d’armes rebelles),
    • une caution morale d’état (les enfants constituant officieusement des soldats de réserves pour le clan OUATTARA, il était évident que ce pouvoir ne pouvait frapper dans les rangs des microbes, que l’on aurait traité comme de simples bandits) !!

    Voici les vrais catalyseurs du phénomène et quand on voit le «gouvernement » sous OUATTARA prendre des mesures dites « vigoureuses », excusez du peu, la seule question que l’on se pose est la suivante : Pourquoi seulement maintenant ? Pourquoi a-t il fallu que le phénomène, connu de OUATTARA, s’intensifie et s’en prennent aux pro OUATTARA et donc aux nordistes, pour se sentir obligé de réagir. Pourquoi le faire 6 ans après ? Pourquoi attendre de voir les populations se donner justice en incinérant les microbes pris, pour se sentir obligé de réagir ??

    Doit-on applaudir ce pouvoir et le féliciter pour ses « mesures vigoureuses » ou le fustiger et s’en moquer, car il a fallut que sa propre fratrie soit menacée pour qu’il réagisse ?

    Non mon cher ami Jack Pisse, si vous vous sentez d’humeur pour applaudir le gouvernement, des millions d’ivoiriens ne se sentent pas obligés de le féliciter, maintenant qu’il a choisit de nous débarrasser de ce banditisme introduit et toléré par OUATTARA et sa suite !! Que le gouvernement écrase donc les cafards qu’il a amenés avec lui, depuis l’accession au pouvoir de OUATTARA, dans le sang et la poudre !!

    C’est le vœu de millions d’ivoiriens et quand OUATTARA aura finit sa tache, quand il aura lui-même fichu le camp, alors oui, peut-être qu’on pourra éventuellement penser à initier un début de commencement de félicitations (ou de fustigation, c’est selon)…

    Mais pour l’heure, souffrez que l’on se moquasse de vous !!

    « Pour le reste, tu peux bien sûr trouver des explications pour l’immobilisme du FPI…. »

    Jusqu’a preuve du contraire, personne n’est obligé sur ce site de répondre aux question des autres contributeurs. Et vu qu’il s’agit de faire diversion, c’est avec une certaine joie que je cantonnerais à dénoncer les maux au sein du RDR, à condamner les errements de cette faction qui est en perte de vitesse, confrontée à sa fin politique et à sa perte de pouvoir !!

    Désormais, tous les ivoiriens, y compris pro OUATTARA, se posent une seule question ?

    « Comment cela va finir pour le RDR ?? »

    Alors oui, plus de barriques de Popcorn vous dites ?

    Non, ce sont des conteneurs entiers qui ont été commandés pour satisfaire les 5.400 personnes qui vous observent depuis leur chaise longue !!

    Tenez, on vous invite aussi.

    Servez vous, c’est moi qui régale !!

    Très affectueusement

    Votre ami Pop, qui se plait à converser avec la version édulcorée du petit Pisse, qui n’aurait souffert d’aucune modération s’il s’exprimait effectivement ainsi !!

    Nb : le logiciel d’édulcoration a été développé par des savaneux expérimentés, car ce sont les seules personnes aptes à décrypter votre langage ordurier, avec succès soit dit en passant !!

  16. Peace011 14 septembre 2017 à 16:49 -

    Et c’est reparti….

    Encore et encore un remplissage creux combinés à ces bhéthéories que le même individu développe sans relâche. Fort heureusement, être gueulard n’est pas synonyme d’ être intelligent ou d’être dans le vrai.
    ———————–
    Comme nous le disions plus haut, essaie de te convaincre toi-même espèce de cafard car tu crois peut-être que la longueur des aboiements du sauvage que tu es, comme ce sauvage de Gbagbo assis entre 4 murs à la Haye, peut travestir la réalité.
    Peut-être qu’il va falloir le répéter encore. Alors, allons-y…Répétons-le autant de fois que nécessaire. On ne sort pas d’une guerre comme on sort d’un diner gala. Les refondus violents ont usé et abusé de ceci pour saborder et notre économie et notre société et piller nos ressources pendant 8 années quand bien-même ils avaient commencé plutôt dès leur prise de pouvoir en 2000. Tout le monde s’en rappelle. Si Gbagbo, le sauvage violent sang chaud n’avait pas mené cette guerre stupide alors même que les carottes étaient cuites depuis belles lurettes, nous n’en serions pas là. OUI et OUI, les microbes sont une conséquence de cette chienne de guerre amenée par le chien sauvage de Gbagbo qui a perdu les élections face au RDR et PDCI. NON et NON, personne n’avait a demandé la démission d’un imposteur qui avait perdu des élections. Il fallait s’éclipser un point c’est tout. Si Jammeh a eu l’intelligence de savoir tirer sa révérence, Gbagbo a eu la stupidité de se conduire lui-même directement dans une tôle sous la croyance de ses pasteurs brouteurs qui lui avaient prédit une victoire. Clique d’abrutis.
    Gbagbo a été le catalyste qui nous a amenés ce phénomène déplorable des microbes. Certes, le pouvoir doit prendre des mesures vigoureuses avec l’aide du parlement comme nous l’avons toujours dit mais que des chenilles et crétins comme toi viennent faire la leçon aux gens ou faire porter les calebasses de tous les maux d’Israël a ce pouvoir, cela doit être contredit.
    Pour le reste, le cancre que tu es peut bien sûr trouver des explications pour la « grâce » matinée de ce parti des 5400. Pour le reste, il est étrange qu’un individu vienne dire que son parti en déliquescence se prépare mais en cachette. Je rigole…LOLLL…Bien entendu dans vos lits et nattes de « grâce » matineuses. Je n’ai absolument aucun doute ! Vraiment aucun. Okay… Ce pays vous attend avec le pédophile ou le pensionnaire en cachette également.
    Cancrelat de @dumb-maïs…Je t’encourage à manger plus de maïs des savanes plutôt que des charognes ou des bananes comme un chimpanzé des forêts bétés. Toi et ta clique de la meute d’aigris et enragés qui sont prisonniers des années 2002 et 2011 en avez beaucoup besoins.

    Envoyez plus de barriques de maïs…Allezz…..PLUS DE MAÏS DONC…

  17. LAKOTA2 14 septembre 2017 à 18:15 -

    Lool @Peace

    A cette allure le @dum-popcorns risque de nous sortir ça :

    « 5400
    * a), area[href*= ».jpg »]:not(.nolightbox), a[href*= ».jpeg »]:not(.nolightbox,li.nolightbox>a), area[href*= ».jpeg »]:not(.nolightbox), a[href*= ».png »]:not(.nolightbox,li.nolightbox>a), area[href*= ».png »]:not(.nolightbox), a[href*= ».webp »]:not(.nolightbox,li.nolightbox>a), area[href*= ».webp »]:not(.nolightbox)’;
    jQuery(fb_IMG_select).addClass(‘fancybox image’);
    var fb_IMG_sections = jQuery(‘div.gallery ‘);
    fb_IMG_sections.each(function() { jQuery(this).find(fb_IMG_select).attr(‘rel’, ‘gallery-‘ + fb_IMG_sections.index(this)); });
    jQuery(‘a.fancybox, area.fancybox, li.fancybox a’).fancybox( jQuery.extend({}, fb_opts, { ‘transitionIn’ : ‘elastic’, ‘easingIn’ : ‘easeOutBack’, ‘transitionOut’ : ‘elastic’, ‘easingOut’ : ‘easeInBack’, ‘opacity’ : false, ‘hideOnContentClick’ : false, ‘titleShow’ : true, ‘titlePosition’ : ‘over’, ‘titleFromAlt’ : true, ‘showNavArrows’ : true, ‘enableKeyboardNav’ : true, ‘cyclic’ : false }) );
    }
    var easy_fancybox_auto = function(){
    /* Auto-click */
    setTimeout(function(){jQuery(‘#fancybox-auto’).trigger(‘click’)},5400);

    té ande

  18. Popcornnnnnnn 14 septembre 2017 à 22:04 -

    Non mon cher ami Averell LAKOTA !!

    Je m’attendais justement à ce que Jack Pisse fasse un copié collé de sa propre intervention plus haut, pour éviter de se répéter comme il prétendait fallacieusement être prêt à le faire !!

    Aussi je ne trouve pas nécessaire d’utiliser mon logiciel d’édulcoration sur un texte que j’ai déjà traité avec succès, tout comme je ne vois pas pourquoi je ferai la même chose en copiant collant mon propre texte et en le bazardant en guis de réponse comme le Pisse le fait si « bêtement », par manque d’imagination !!

    Par contre concernant Jack Pisse, il y a des moments où il est très intéressant votre frère !!

    C’est bien la première fois que je vois un individu s’auto psychanalyser tout seul :

    « Fort heureusement, être gueulard n’est pas synonyme d’être intelligent ou d’être dans le vrai. »

    Pendant que je cherchais une réponse à adresser à Jack Pisse, je ne suis pas rendu compte du fait qu’il avait déjà fait tout le travail pour moi !!

    Merci à vous Jack Pisse.

    « Fort heureusement, être gueulard n’est pas synonyme d’être intelligent ou d’être dans le vrai »

    En effet mon cher ami Jack Pisse !!

    A très bientôt, Averell LAKOTA et portez vous bien !!

    Pop qui vous aime !! (Que serait ce site sans des gens comme vous, qui insufflent de rayon de bonheur et d’hilarité salvatrice dans nos rangs !! Vous êtes l’une des rares personnes qui est aussi bien aimé dans son camp qu’en face !!)

  19. Peace011 14 septembre 2017 à 23:06 -

    Quand je disais que l’on s’amuse si bien ici… Le copier-coller est pour te rappeler que mes réponses sur cette divagation et tes bagouts et autres âneries que tu racontes sont et restent les mêmes….Je me demande si tu crois toi-même en tes bhéthéories que tu développes…As-tu vu l’apocalypse avec tes prédictions avec des marges de d’erreur aussi vastes que la sauvagerie dont le FPI a fait preuve et qui nous a mis dans cette situation. Hmmm ? Apparemment, le PFI voulait se venger en 2011. Hummm..La vengeance, typique du bété gros cœur des forêts a la Haye…

    @dumb-maïs, les barriques de maïs des savanes, tu en recevras plein, et moi je préfère que tu mange du maïs plus que de la charogne.

    Moi, également j’ai eu une réponse à mon interrogation. Le FPI en déliquescence travaillerait en cachette. Tchiééée….Okay…(Rires)…Donc, je presume que les maquisards violents et celui qui est la Haye viendront convaincre le peuple en cachette de voter pour eux en 2020, ou qui sait par un coup d’etat…Ouhhhh…On attend…

  20. Popcornnnnnnn 15 septembre 2017 à 02:07 -

    Edulcorons :

    Batch 667-78/EF 68 du 15/09/17

    Quand je disais que l’on s’amuse si bien ici… Le copier-coller est pour te rappeler que mes réponses sur ces propose que tu publies sont et restent les mêmes….Je me demande si tu crois toi-même en tes théories que tu développes…—
    Apparemment, le PFI voulait se venger en 2011.

    Édulcoration réussie.
    Texte superflu effacé selon les régles 28 CI / 567 GPF

    Log out !!

  21. Popcornnnnnnn 15 septembre 2017 à 02:21 -

    Comme toujours, quand on élimine la sève pleine de tanin toxique du petit Pisse, il ne reste pas grand chose !!

    Le copier coller rappellerait que ses réponses a mes propos seraient le mêmes ?

    Oui, on l’aura deviné !!

    C’est aussi pourquoi je n’ai pas jugé utile d’aller dans la redondance, vu que nos points de vue sont connus sur ce fil de post !!

    Vous vous demandez si je crois moi-même en mes théories vous dites ?

    Il n’y a que deux cas de figure :

    • Ou je suis un pro GBAGBO confirmé et biensur je crois en tout ce pourquoi je milite. Et ici, il ne s’agit pas de « théories » mais de l’histoire récente de ce pays, qui est perçue différemment en fonction de la faction pour laquelle on militera. Pour le moment, c’est uniquement la force et la violence qui définit la version que l’on s’efforce d’imposer, mais la force n’est pas éternelle et la vérité trouve toujours un chemin !! Et ce que je viens de dire, ce n’est pas une théorie mais une évidence.

    • OU je suis un pro OUATTARA et tout ce que je dis, c’est juste pour masquer ma vrai adhésion au RDR, à OUATTARA, mon papa, au digne peuple des savanes, plus fier que jamais, libéré de toute oppression, libre de porter le boubou et de posséder une carte d’identité et même un passeport Burkinabé… oh pardon, Ivoirien !!

    Alors oui, si vous pensez que le deuxième cas serait plus plausible, c’est que vous avez un sérieux problème mon cher Jack Pisse.

    Vous avez raison, je ne crois pas moi-même en mes théories !!

    Quand au FPI et ce qu’il fait ou projette de faire, je ne vous permettrai pas d’aller à la diversion !!

    Je vais voir ce que vous allez inventer pour m’obliger à aborder ce sujet, juste pour que l’on oublie la déliquescence entamée du RDR, obligé de quitter le pouvoir en 2020.

    Et pour votre gouverne, le popcorn livré est plus que frais, par contre, il y a toujours une odeur de charogne qui se dégage de vos boubous terreux. Il paraît que certains de vos porteur d’eaux veulent de nouveau faire parler la poudre, pour qu’on leur donne leur du ?!?!

    Franchement, on n’a même pas le temps de souffler …

    Popcorn donc pour tous !!

    Pop !!

  22. Peace011 15 septembre 2017 à 03:27 -

    Pauvre crétin ! Pauvre @dumb-maïs… Pourquoi t’obligerais-je à faire quoi que ce soit ? Hmmm ? Voyons, ne serait-ce pas te donner une réconfort suite au pillage de cette entreprise fictive pour laquelle ton aigreur ne cesse de croitre ?

    Ton incontenance verbale d’idioties que tu débites ne fait rien pour rassurer les 5400 chimpanzé des forêts bété. Il n’y a que le chiffre 5400 qui compte. Le reste de tes âneries ne changent rien en la déliquescence avancée du parti du sauvage Gbagbo, le bété sang chaud et stupide à la Haye. Ce parti n’est plus que l’ombre de lui-même tout comme le sang chaud Gbagbo. Dis donc,

    Oh, le charognard commence à baver car il a entendu des choses. Le jour de l’apocalypse, nous l’avons dit, tes semblables et ta petite maisonnée deviendront charognes avec toi y compris.

    Attendons donc ce jour en attendant le retour du chimpanzé bété en chef Gbagbo à la Haye !

    Allons-y cafard…

Laisser un commentaire