La Cour d’appel d’Abidjan procède à l’installation de 20 magistrats promus par décret présidentiel

Mis en ligne par La Rédaction | jeudi 12 Oct 2017


La Cour d’appel du Tribunal de première instance d’Abidjan a procédé jeudi dans la capitale économique ivoirienne, à l’installation de vingt magistrats promus sur décret présidentiel, lors de la rentrée judiciaire 2017-2018.

Il s’agit du procureur général Ali Yéo, promu au poste de premier président de la Cour d’appel d’Abidjan en remplacement de Mme Alla kouadio Alice épouse N’guessan, de l’avocat général Marie-Léonard Lébry, devenu procureur général à la place d’Ali yéo et de dix-huit autres magistrats.

Le nouveau procureur général s’est réjoui de cette nomination, annonçant sa détermination à oeuvrer pour la réussite de cette nouvelle fonction.

« Je serai moi-même un procureur général inspecteur », a-t-il dit, précisant que le rôle du parquet n’est pas d’exercer la pression sur les citoyens.

M. Lébry a par ailleurs invité ses confrères à ne pas faire de la justice « une boîte a surprise ».

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Commentaires Facebook

Commentaires

Partagez !

1 Commentaire ... participez vous aussi à la discussion.

  1. Peace011 13 octobre 2017 à 01:31 -

    Rions un peu tout de même :

    ADO même c quoi ça ? Hein ? C’est quel rattrapage de forêts ça… Les microbes se sont habitués à un rattrape de savane, maintenant c’est rattrapage de forêts…

    Ah ma belle CIV, pays de rattrapages…

    Je crois que même les constipés aigris et haineux bétés pourront sourire un peu quand même, ne serait-ce-que pour les cameras comme sait le faire Gbagbo … Quand même mwennn…

    Allons-y so-le-ment…

Laisser un commentaire