Affaire Soul to Soul en Côte-d’Ivoire: Les jeunes du parti de Ouattara demande aux proches de Soro de « cesser de provoquer »

Mis en ligne par La Rédaction | lundi 16 Oct 2017


Edwige FIENDE

La jeunesse du Rassemblement des républicains (RDR, parti du chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara) a demandé dimanche à Abidjan aux proches de Guillaume Soro de « cesser de provoquer » le parti, dénonçant des « propos désobligeants », après l’arrestation de Souleymane Kamaraté dit « Soul To Soul, le chef de protocole du président de l’Assemblée nationale.

« La décision que nous avons prise c’est d’inviter (M.) Soro à interpeller ceux qui prennent la parole en son nom et avec son image à cesser de provoquer le RDR (et) tenir des propos désobligeants envers le président Ouattara et le parti », a affirmé le président du Rassemblement des jeunes républicains (RJR), Dah Sansan, après une assemblée générale.

Soul To Soul a été arrêté lundi pour « complot contre l’Etat », après la découverte en mai d’une cache d’armes « de plus de six tonnes » dans sa résidence à Bouaké (centre), lors d’une mutinerie.

Dans différentes déclarations, des mouvements de soutien et cadres proches du président de l’Assemblée nationale ont évoqué « une guerre entre le clan Ouattara et Soro » et « une dérive politico-judiciaire » pour « affaiblir » Guillaume Soro, après l’interpellation de Soul To Soul

L’affaire « n’a rien de politique » et « il n’y a pas encore d’ennemis donc il ne peut pas avoir de guerre » au sein du RDR, a assuré M.Sansan, ajoutant que M. Soro et la nouvelle secrétaire générale du parti Kandia Camara « se sont parlés ».

Pour lui « les défis imposent une cohésion au sein » du RDR et Guillaume Soro est « toujours cadre du parti », appelant « chacun à poser des actes pour consolider les acquis » de la formation politique.

Dans le ccommuniqué final de la réunion, les jeunes du RDR se sont dits « convaincus que le droit sera dit et les responsabilités seront situées » dans cette affaire de cache d’armes.

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Commentaires Facebook

Commentaires

Partagez !

1 Commentaire ... participez vous aussi à la discussion.

  1. Peace011 16 octobre 2017 à 15:56 -

    D’aucuns croient dans NOTRE pays qu’ils ont l’apanage de la parole et de la provocation dans une démocratie.

    Dah Jean, c’est bien de monter au créneau et marteler votre position et donner de la voie face aux ennemis de Gbagbo hier devenus aujourd’hui des modèles et des Ivoiriens selon les mêmes sauvages de la bhétépack. Des quidams donnent des emplacements d’armes pendant une mutinerie et on est surpris que le gouvernement ne demande des comptes a des gens, furent-ils nommés S2S. Etrange, personne ne se sent concerne par le fait que NOTRE peuple voudrait savoir la vérité si amère soit-elle !

    Des gens aiment gueuler et se faire peur. NOUS disons, allons seulement dans NOTRE pays…Allons-y… Mon caviar est prêt, le film devient oh la…la…

Laisser un commentaire