Football: La demande d’AG extraordinaire pour démettre Sidy Diallo « frappée de nullité »

Mis en ligne par La Rédaction | vendredi 12 Jan 2018


Lors d’une déclaration faite mercredi 10 janvier 2018 au siège de la Fédération ivoirienne de football à Abidjan, Jean-Baptiste Sam Ettiassé, préfet hors grade, Directeur Exécutif, a indiqué que l’assemblée générale extraordinaire demandée par 42 clubs ne pourra se tenir, parce que 4 clubs se sont désistés de la liste des demandeurs.

Cosmos FC d’Abidjan (Ligue 1), Association Sportive de Divo (Division 3), Guery FC de Gagnoa (Division 3)et Tanoh Sport Appimandoum (Division 3) ont adressé une lettre de désistement à la Fédération, selon le DEX. « Ces désistements sont parvenus à la FIF en original rédigés sur papier entête et revêtus de la signature des présidents et de leur sceau », a-t-il ajouté.
Lire aussi >> Tae-kwondo : la fédération accuse le comité national olympique d’avoir vandalisé son siège-Côte d’Ivoire

Les clubs demandeurs se retrouvent à 38, rendant impossible le quorum requis par les textes statutaires qui est 42 sur les 81 membres actifs pour l’organisation d’une assemblée générale extraordinaire. Jean Baptiste Sam Etiassé a fait savoir que la demande des 42 entités est frappée de nullité parce qu’elle porte sur trois ordres du jours différents au lieu d’un seul comme l’exige l’article 36.1 des statuts de la FIF.

Le 29 décembre 2017, 42 entités constituées dont 38 clubs et 4 groupements d’intérêt actifs avaient demandé la tenue d’une assemblée générale extraordinaire avec pour ordre du jour, la révocation de l’actuel Comité Exécutif de la FIF. Ces clubs sont invités à mieux se pourvoir désormais.

Adou Mel

Afrikipresse.fr

Commentaires Facebook

Commentaires

Partagez !

8 Commentaires ... participez vous aussi à la discussion.

  1. Peace011 12 janvier 2018 à 15:51 -

    Encore Sidy… Il s’abrite derrière les textes. Mais, je suis d’accord et légaliste, et reconnait qu’il a marqué un but dans ce penalty-penalty. Quand on veut convoquer une AG il faut connaitre ses propres textes tout de même. Les textes sont les textes.

  2. marianne 12 janvier 2018 à 22:45 -

    Hum les textes sont les textes.

  3. Petit Baleze 12 janvier 2018 à 23:37 -

    Il faudrait maintenant que ces quatre clubs viennent expliquer les raisons de leur désistement.

    Combien est ce que Sidy Diallo et ses acolytes ont déboursé pour corrompre ces 4 clubs?

  4. Peace011 13 janvier 2018 à 00:15 -

    « Hum les textes sont les textes. »

    C’est ça même, les textes sont les textes. Les andouilles sont et restent les andouilles.

  5. srika blah 13 janvier 2018 à 10:07 -

    Ouattara a-t-il respecté les règlements intérieures de l’armée avant de nommer un cordonnier, un soldat de 1er classe, un bidass ou un apprenti-Gbaka,:: Sergent chef, Commandant, colonel ?????

    Quand il s’agit des pauvres, le pouvoir et ses protégés(comme Sidy Diallo) brandissent leurs chiffon de textes.

  6. Coigny 13 janvier 2018 à 10:49 -

    « Moi pas bouger ». Il y a quelques jours, Sidy demandait les originaux des papiers, alors que les textes permettaient la transmission de copies légalisées. Du dilatoire pour gagner du temps, avant le délai d’un mois. Comme la Côte d’Ivoire n’est pas si vaste, il était loisible de faire re-signer les frondeurs en 10 mille copies originales. Donc, il change de stratégie, en achetant encore une fois des clubs de xième division sans le sou, existant juste pour le nom. A ce jeu-là, le temps s’égrène et le délai se raccourcit.

    Qui a pensé qu’un homme se laisserait mener à l’échafaud sans se débattre ? Il oppose les textes et la loi, me rappelant un certain « lion -édenté- du Moronou », j’ai cité Affi N’Guessan. La fronde est bien naïve d’avoir cru qu’elle aurait le sieur Diallo aussi facilement. L’homme est convaincu de son impopularité, mais il se débattra jusqu’au bout comme un poisson hissé dans la pirogue. Le clan d’en face a-t-il prévu le coup ? A-t-il un plan B ? Il faut le leur souhaiter.

    La CAN 2019 c’est l’an prochain ; la Côte d’Ivoire organisera la suivante en 2021. Il faut un président de fédération porteur de vision et d’ambition (la préparation devrait avoir déjà commencé avec une nouvelle génération de joueurs) si nous ne voulons pas revivre l’humiliant deuil national de Côte d’Ivoire 84. Tous ces challenges passent par le débarquement hic et nunc de Sidy Diallo. Prenez vos responsabilités, messieurs !

  7. srika blah 13 janvier 2018 à 11:03 -

    @Coigny…. C’est Ouattara qui a imposé Sidy Diallo(l’ivoiro-Malien ou Baoulé-Malien) á la tète de la FIF suite á un accord entre Ouattara et le tout puissant Aboulaye Diallo(pere de Sidy Diallo) lors de la bataille électorale au centre(V-Baoulé) entre Gbagbo et Ouattara
    Donc il est presque impossible de le destituer par voie légale.

    Aboulaye Diallo, il faut le souligner qu’il était l’un des bras-droit et coursier de feu Houphouet Boigny. Heureusement, lui au moins, il a volé des dizaines de milliards sous Houphouet Boigny pour transformer son petit village(Djékanou S/P de Toumodi) en ville, en prefecture….. et pourtant il n’est pas normal que Djékanou soit une sous-prefecture et departement, car elle se trouve tres proche de Toumodi

  8. Coigny 13 janvier 2018 à 13:23 -

    Je ne suis pas très friand de débats sur l’origine des gens. Sidy Diallo est un Ivoirien, d’ethnie Baoulé, originaire de Djékanou. Point. Les Diallo, à ma connaissance, n’ont plus aucun lien avec leur ascendance venue de Guinée, et ils ont fait la preuve de leurs liens avec ce pays au service de Premoto et de Ivosep, pour ne citer que ces 2 entreprises. Le débat, s’il vire à certaines considérations, prend une tournure dangereuse. Et ce sera le lieu de rappeler qu’il aura fallu un « étranger » à la tête de la fédération les 2 fois où nous avons embrassé la coupe d’Afrique : avec le défunt Dieng Ousseinou (qui dû se fendre d’une allocution en Agni clair et limpide pour avoir la paix), et avec Sidy Diallo (qui manie à merveille le Baoulé). Non, Sidy est dépassé par les enjeux, a outrepassé ses prérogatives, gère au pif et menace l’avenir. Ce n’est QUE pour cette raison et aucune autre que sa tête est réclamée.

Laisser un commentaire