Débats télévisés / A 5 jours du second tour RHDP ET LMP tirent sur Soro et la rébellion

Mis en ligne par bleble | Mardi 23 nov 2010


L’Intelligent d’Abidjan-

TOUT LE MONDE ATTAQUE la rébellion, et par ricochet Guillaume Soro, en faisant semblant de l’épargner. Alors qu’ils avaient échappé à une mise en accusation forte et féroce lors du premier tour, le 31 Octobre dernier, Guillaume Soro et les Forces nouvelles reviennent au coeur et au centre du débat électoral. Ils sont mis en procès et en accusation par les deux camps. Et hier, le ton n’a pas baissé malgré les efforts des deux candidats. Les positions restent tranchées, très tranchées même. Le débat des femmes à la RTI, ainsi que le face-àface entre Hamed Bakayoko et Oussou Kouassi sur Africa 24 ont donné une idée de ce qui attend les Ivoiriens le 25 Novembre lors du face à face Gbagbo-Ouattara, ainsi que le 28 Novembre lors de l’élection, si rien n’est fait pour apaiser les choses et recadrer les débats en cours. Fatigués d’être acculés sur la question de la guerre, par LMP qui, selon eux refusent de communiquer et capitaliser les acquis positifs dans le bilan de Laurent Gbagbo malgré la crise, les partisans du RHDP sont sortis de leurs gongs pour assener des vérités et obliger le camp Gbagbo à changer de cap, au sujet de la communication sur la guerre. La veille, c’est Mamadou Koulibaly qui a osé dénoncer la rébellion et Guillaume Soro. Hier, Hamed Bakayoko a dégainé : « Pourquoi vous attaquez Alassane Ouattara alors que Guillaume Soro a revendiqué la rébellion ? Est-ce parce que vous avez peur du Premier ministre Guillaume Soro? ». Oussou Kouassi a alors rectifié : « Je n’ai pas dit que Ouattara est le parrain de la rébellion, mais je dis que c’est un soutien de la rébellion ». Dans la soirée Kandia Camara et Coffie Raymonde ont tenté de déstabiliser cette ligne Maginot de défense de LMP, face à Bro Grébe Géneviève et Bahin Yéhiri Valérie. Un débat au cours duquel il ya eu beaucoup de brouhaha et de vuvuzuela. Un grand et vrai vuvuzuela électoral. Sur la question de la rébellion, William Atteby et Mamadou Koulibaly avaient été incisifs face à Kaba Nialé et Seka Pierre Roche qui ont laissé parler de guerre, sans arguments de riposte, faisant penser qu’ils étaient en phase avec la rébellion. Le RHDP a donc décidé de se débarrasser du complexe de la rébellion, qui consiste à protéger par solidarité affective Guillaume Soro et les Forces nouvelles, tandis que, selon un Houphouétiste, Laurent Gbagbo, est en bonne intelligence et gouvernance avec Guillaume Soro, dans le cadre de l’accord de Ouagadougou, qu’il n’a pas signé avec Alassane Ouattara mais plutôt avec le patron des Forces nouvelles. Mamadou Koulibaly et Atteby William ont parlé de rébellion, en accusant Alassane Ouattara et le RDR. Tout le monde tire donc sur Guillaume Soro et les Forces nouvelles. Combien de temps cela va-t-il durer ? Guillaume Soro va-t-il rester indifférent à cette forme de dérapages en cours, qui font que les candidats et leurs porte-paroles sortent de l’explication de leurs programmes ? Préfèrent-ils tous s’en prendre à la guerre et s’abriter derrière les Forces nouvelles, ou sur les conséquences de l’attaque perpétrée par Guillaume Soro le 19 Septembre 2002 ? Faire le procès de la rébellion, de la guerre et de ces tueries, et attaquer Ouattara et le RHDP la dessus, peut-il se faire en épargnant les Forces Nouvelles et en évitant le procès de Guillaume Soro ? Depuis le début de la campagne, L’Intelligent d’Abidjan avait soulevé la question et attiré l’attention de tous la dessus. La réconciliation se nourrit certes de vérité, mais….. Tout cela met en interrogation le face-à face télévisé entre Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara annoncé pour après demain. Dans juste 48 heures ! Il faut tirer le chapeau à Thomas Bahinchi, qui a su faire preuve de sérénité et d’humilité, même si par moment il a été obligé de tenir des propos un peu machistes pour calmer les ardeurs des femmes. Il faut déplorer et dénoncer l’intrusion dans la vie privée des candidats, mais cela exige une seule chose : recentrer le débat Mesdames et messieurs et éviter les attaques personnelles contre les candidats, car ce sont les attaques personnelles qui conduisent à des incursions dans la vie privée! Balle à terre

Charles Kouassi

Commentaires

commentaires

Partagez !