Côte d’ivoire: nouvelle explosion de violence, au moins 3 morts au centre du pays

Mis en ligne par La Rédaction | samedi 13 Juil 2013


1002932_412466558868062_2080138374_n

En Côte d’Ivoire, au moins trois personnes ont été tuées dans la région de Bouaflé, au centre du pays, lors de violences intercommunautaires.

Selon une source sécuritaire, jointe par l’Afp, il y a eu au moins trois morts dans ces affrontements qui ont mis aux prises depuis mercredi, des indigènes de l’ethnie baoulé et des allochtones originaires du nord du pays ou de pays voisins dans le village d’Angovia, près de Bouaflé, ville située à environ 300 km au nord-ouest d’Abidjan.

Des sources non officielles font état de pertes plus nombreuses, sans possibilités de confirmation. Une dizaine de personnes ont été blessées, a précisé la source sécuritaire.

D’après des habitants, ces chocs entre jeunes ont eu lieu quand les autochtones ont voulu créer un barrage assorti du paiement d’un ticket d’entrée pour l’accès à la mine d’or artisanale exploitée sur place par les villageois.

Le calme est revenu après le déploiement des Frci, les forces de sécurité ivoiriennes et de l’Opération des Nations unies en Côte d’Ivoire, Onuci.

Les conflits, quelque fois sanglants, opposant des communautés, sont coutumiers en Côte d’Ivoire, pays de 22 millions d’habitants comprenant une soixantaine d’ethnies et une importante population étrangère.

BBC Arique

[Facebook_Comments_Widget title=”” appId=”144902495576630″ href=”” numPosts=”5″ width=”470″ color=”light” code=”html5″]

Commentaires Facebook

Commentaires

Partagez !