Côte d’Ivoire – Les 5 points essentiels à traiter pour une présidentielle apaisée en 2015

Mis en ligne par La Rédaction | mardi 26 Nov 2013


2 MK

Depuis 2000, la Côte d’Ivoire n’a pas connu une élection qui n’ait été accompagnée de violence, de destruction de biens et de morts d’hommes. Il est vital, pour la survie de notre nation, de mettre fin à ce cycle meurtrier.

LIDER appelle les populations à ne plus se laisser distraire et manipuler par des hommes politiques avides de pouvoir et à refuser de se dresser les uns contre les autres pour servir les intérêts d’une minorité de personnes.

Cinq points essentiels doivent être traités dès maintenant et conclus avant fin 2014 pour permettre la tenue d’un scrutin présidentiel apaisée, transparent, inclusif et crédible en 2015 :

1. Le recensement général de la population et de l’habitat, qui devra exclure les mentions de tribu et de religion, trop souvent utilisées par les hommes politiques pour initier des conflits entre les populations ;

2. L’actualisation de la liste électorale, devant intégrer tous les nouveaux majeurs depuis 2009 ainsi que les personnes qui avaient été omises de la précédente liste à cause d’erreurs (mauvaise orthographie de nom, lieu de naissance erronées etc.). Devront également en être retirées toutes les personnes décédées et celles ayant perdu leur droit de vote.

3. La recomposition de la commission électorale, devenue illégale depuis la fin des législatives de 2011 et comptant en son sein les groupes rebelles Mpigo, Mpci et Mjp, ayant été depuis lors intégrés aux Frci, devenues l’armée nationale ;

4. Le vote de la loi sur le statut de l’opposition, dont l’avant-projet a été signé par tous les partis d’opposition et remis au gouvernement depuis plusieurs mois et que le président Ouattara refuse toujours de valider ;

5. Le désarmement des milices, dozos et autres corps armés à l’ origine des tueries, exactions et violences subies par les populations lors des précédentes consultations électorales.

L’on ne peut pas faire de politique si l’on a peur de l’échec. Mettons en place les conditions nécessaires pour que plus jamais personne ne soit tué ou contraint à l’exil à cause d’une élection et que les résultats du scrutin présidentiel de 2015 reflètent réellement la volonté de la majorité du corps électoral ivoirien.

Soutenons LIDER pour que ces 5 problèmes soient traités rapidement et que nous voyions enfin le bout du tunnel. Plus nous serons nombreux, plus nous serons écoutés. Ensemble, nous réussirons

Lider

[Facebook_Comments_Widget title= » » appId= »144902495576630″ href= » » numPosts= »5″ width= »470″ color= »light » code= »html5″]

Commentaires Facebook

Commentaires

Partagez !

2 Commentaires ... participez vous aussi à la discussion.

  1. Ivoirpaix1 25 novembre 2013 à 20:21 -

    D´accord sur ces points Avec lider!

  2. Kryptos 25 novembre 2013 à 22:57 -

    Le RDR va vouloir confisquer le pouvoir comme Bédié, comme Guéi, comme Séplou…un chien ne change jamais sa facon de s’asseoir. Le TSO avance…avant qu’il n’entre en clash avec les dozos du RDR en armes.