Nominations à caractère tribaliste ou « rattrapage » – Les explications de Ouattara dans L’Express sont très inquiétantes

Mis en ligne par La Rédaction | Dimanche 29 jan 2012


Dans une interview accordée au journal français L’Express, en marge de sa visite officielle à Paris, Alassane Ouattara, s’est expliqué sur les nominations dans l’administration publique, presqu’exclusivement réservées aux cadres du Nord. Voici la phrase exacte qu’il a prononcée : « Il s’agit d’un simple rattrapage. Sous Gbagbo, les communautés du Nord, soit 40% de la population, étaient exclues des postes de responsabilité ».

Cette déclaration suffit pour comprendre la logique tribale qui s’est emparée du pouvoir dès son avènement en avril 2011. Il est vrai que la communauté nordiste, comme celle du centre et de l’est, se sentaient quelque peu exclues sous Laurent Gbagbo, mais les Ivoiriens, en élisant à 56% Ouattara, ne l’ont pas élu pour qu’ils fassent des « rattrapages » au profit de sa communauté. Ils l’ont élu pour qu’il fasse de l’équilibrage, en clair pour que toutes les communautés participent à la construction du pays, selon leurs compétences. Ado doit arrêter son rattrapage, s’il ne veut pas que les autres communautés qui représentent 60% le rattrapent lors des prochaines élections.

Clair Amondoua | lebanco.net

Commentaires

commentaires

Partagez !