Côte-d’Ivoire ONU « Limogé » mais toujours en poste, Youssouf Bamba au micro de BBC

Youssoufo

Après le limogeage controversé de l’ambassadeur de Côte d’Ivoire aux Nations unies, Youssoufou Bamba, BBC a interrogé le diplomate sur les circonstances exactes de ce « débarquement ». Il répond aux questions de Mame Campbell Touré.

« C’est vrai, j’ai été démis de mes fonctions. Oui ! Je dois faire des précisions, je n’ai jamais pris la parole contrairement à tout ce qui se dit. Donc tous les propos qui ont été avancés m’ont été attribués. Le 13 octobre 2014, à la 4ème commission des Nations-Unis, à l’Assemblée générale, il y a eu un débat sur la décolonisation. Je n’étais pas dans la salle. Celui qui représentait la Côte d’Ivoire, c’est un délégué qui est en charge des questions de la 4ème commission. C’est lui qui a parlé, ce n’était pas moi. Vous pouvez vérifier dans les retransmissions vidéo, et puis également dans les comptes rendus de presse. Vous ne verrez nul pas mon nom. Vous ne verrez pas mon image non plus. »

Quant à la question de savoir si des discussions avaient été engagées avec sa hiérarchie avant son limogeage, Youssoufou Bamba est catégorique.

« Non pas du tout. C’est par voie de presse que j’ai appris cet incident. Ça me tombe sur la tête comme ça. Je suis surpris autant que beaucoup de personnes. (…) Moi je suis diplomate de carrière. Sur la même question, j’ai toujours exprimé la position de Côte d’Ivoire. Pour la Côte d’Ivoire, le Sahara Occidental fait partie du Royaume du Maroc. Ça quand même, c’est le b.a.-ba de la diplomatie. J’ai pris la parole en 2012, je l’ai dit. Ca aussi on peut le vérifier. Je respecte la décision du président de la République. Mais par contre, la vérité doit être rétablie, doit être dite quand on rend compte de cette situation. L’Ambassadeur Bamba Youssoufou n’a jamais pris la parole à la 4ème Commission. Et ça, personne ne peut le dénier. Je mets quiconque au défi de le prouver que j’ai pris la parole. Si je n’ai pas pris la parole, comment je peux tenir ces propos ? Voilà la question ! »

Youssoufou Bamba a été démis de ses fonctions. Une courte lettre du ministre Dibby Koffi a été envoyée au secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon le 2 mars. C’est un article de Jeune Afrique, lui attribuant des propos sur le Sahara Occidental, « dernière colonie en Afrique », qui a provoqué la crise.


Cliquez pour accéder au fichier audio BBC

Jef Amann

http://laregionale.com/1-politique/2015/03/15/9597/limoge-l-eminent-ambassadeur-youssouf-bamba-parle

Commentaires Facebook

Commentaires

Comments are closed.