Côte-d’Ivoire Supérieur public – Les primes de recherche passent de 800 mille FCFA à 2 millions

Pr-Kouassi-Johnson
Le Sg de la CNEC Pr. Johnson Kouassi Zamina et la ministre Pr. Ly Ramata Bakayoko

Le montant des primes de recherche qui constituait un blocage entre les enseignants chercheurs des universités publiques et leurs hiérarchies, vient d’être revu à la hausse, a annoncé le gouvernement ivoirien à la suite de son Conseil des ministres tenu hier au palais présidentiel du Plateau à Abidjan. Les primes passent ainsi globalement de 800.000 Francs CFA par an à 2 millions. Au ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, l’on considère cette hausse des primes comme une petite victoire pour la nouvelle occupante des lieux, le Professeur Ly-Ramata Bakayoko. En effet, passé de la présidence du Conseil de l’Université au ministère au cabinet ministériel, elle avait fait de cette hausse, une de ses priorités les plus urgentes. La nouvelle grille prend effet le 31 mars de cette année. La Coordination des Enseignants-Chercheur, la CNEC conduite par le Professeur d’Anglais Johson Kouassi Zamina, a promis attendre la mise en application effective avant de se prononcer. «C’est une bonne nouvelle, nous on attend après le 31 mars de voir et d’aviser. Notre mouvement de grève sera reconduit si le gouvernement nous berne encore », a commenté un membre influent de ce syndicat rencontré sur le Campus de l’Université d’Abidjan-Cocody jeudi matin.

Extraits du communiqué du Conseil des ministres du mercredi 23 mars 2016

Le Conseil a adopté un décret modifiant le décret n° 2006-126 du 21 juin 2006 portant institution de mesures d’appui à la recherche scientifique.

Cette mesure vise à apaiser l’environnement et à améliorer la qualité de la formation et de la recherche dans les établissements d’enseignement
supérieur et de recherche.

Ce décret traduit la volonté du Président de la République de faire de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, des leviers
importants du développement et de l’émergence de notre pays.

Dans ce cadre, le présent décret fixe le montant des primes de recherche, qui sont majorées, et définit les modalités de leur paiement.

Facebook Comments

Comments are closed.