Côte d’Ivoire – Les enseignants de l’INP de Yamoussoukro manifestent contre « la privatisation » de l’école

IMG_0089(4)

Par Ange TIEMOKO

La Coordination des syndicats du personnel administratif et technique de l’Institut national polytechnique de Yamoussoukro (capitale politique ivoirienne), a annoncé mardi son intention d’organiser une marche mercredi pour « dénoncer la privatisation de cet institut » public d’enseignement supérieur.

« Nous entamerons mercredi notre caravane de protestation à partir du Trésor jusqu’à la préfecture où nous lirons une motion que nous remettrons au préfet », a indiqué le porte-parole de la CSPAT, Anderson Neukahon à Alerte info.

Cette marche des enseignants de l’INPHB interviendra au deuxième jour d’une grève de 48 heures renouvelable entreprise pour interpeller le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.

Un conseil de gestion de l’INPHB à proposé le 17 mars, « la dissolution de l’institut », selon la CSPAT.

Créé en 1996, cet établissement public de formation supérieure, de recherche et de production est la fusion de plusieurs écoles entre autres l’Ecole supérieure d’agronomie (ESA), l’Ecole supérieure de commerce et d’administration des entreprises (ESCAE), l’Ecole supérieure des mines et de géologie (ESMG) et l’Ecole supérieure des travaux publics (ESTP).

ATI
Alerte info/Connectionivoirienne.net

Facebook Comments