Côte-d’Ivoire: Des enseignants de l’Université de Bouaké menacent de poursuivre Ecobank en justice

ob_76d82a_ecobank-abj

La direction régionale d’Ecobank de Bouaké est accusée par les enseignants de l’université de Bouaké (UAO) de les avoir roulés dans la farine.

Par la voix du Docteur Kouamé Kouakou, chef du département adjoint Sciences du Langage et de la Communication à l’UAO, la banque panafricaine n’a pas respecté le contrat qui les liait en matière de prêts.

« Selon le contrat qui nous a été proposé et accepté, nous devons domicilier nos primes de recherches à Ecobank après avoir produit une ordonnance de cession de créance à la justice. Formalités que nous avons remplies. En retour la banque devrait nous offrir des prêts allant jusqu’à dix millions en deux semaines et remboursables sur six ans .Depuis plus d’un mois, Ecobank n’a pas crédité nos comptes. Le directeur Bekoin Frédéric et son gestionnaire Fabien Djibo ne font que nous ridiculiser comme des enfants, nous disant revenez demain, allez-vous promener et revenez après .Ils nous demandent maintenant de venir domicilier nos salaires dans leur banque avant peut être d’avoir les prêts. Nous disons que Ecobank nous a fait de la publicité mensongère et a abusé de notre confiance », a-t-il expliqué.

Les enseignants-chercheurs comptent engager dès ce lundi une procédure judiciaire contre la banque.

« Nous allons faire le point à nos syndicats, à la hiérarchie de l’UAO parce que c’est avec l’autorisation de nos supérieurs que nous avons adhéré au projet après leur passage à l’UAO. Juste après nous animerons une conférence de presse pour décrier ce comportement de cette banque. Attirer aussi l’attention des autres collègues .Nous assignerons si rien n’est fait de la part d’Ecobank cette banque en justice », a renchérit le maître-assistant Kouamé Kouakou.

Le directeur Régional Bekoin Yao Frédéric que nous avons joint par téléphone s’est interdit de tout commentaire, selon lui « tenu par le secret professionnel et n’ayant pas l’autorisation de sa hiérarchie Abidjan ».

Koaci.com

Facebook Comments

Comments are closed.