Côte-d’Ivoire: Le Général Doué Mathias est mort au Maroc

Mis en ligne par La Rédaction | vendredi 24 Mar 2017

2011

Par Connectionivoirienne

Le général Doué Mathias, ex-CEMA de l’Armée de Côte-d’Ivoire, est décédé ce jeudi au Maroc aux alentours de 10H TU, selon des sources qui citent des membres de sa famille.

La rumeur avait par le passé plusieurs fois donné le Général Doué pour mort.

Cette fois, plus de doutes, l’ancienne idole des jeunes militaires ivoiriens des années 80 et 90, titulaire d’une Maîtrise en Droit privé, diplômé de Saint-Cyr, ex-chef d’État-Major inter-armé de Laurent Gbagbo durant les heures chaudes de la rébellion de 2002 et des évènements de novembre 2004, a déposé pour l’éternité son bâton de commandement.

Avril 2016

Déchu en 2004, devenu paria de la mouvance patriotique pro-Gbagbo, Doué était réapparu au Golf Hôtel en 2011, après une longue traversée du désert, physiquement affaibli.

Malgré des soins intensifs ces dernières années au Maroc [nous taisons la maladie], Doué part avec ses secrets d’État, alors que la Côte-d’Ivoire, toujours pas réconciliée, assiste au procès de Blé Goudé et Laurent Gbagbo.

Doué Mathias, Guéré originaire de l’Ouest de la Côte-d’Ivoire, était le père adoptif de la championne d’athlétisme Murielle Ahouré.

Doué Mathias était âgé de 71 ans.

Sylvie Kouamé

Commentaires Facebook

Commentaires

5 Commentaires ... participez vous aussi à la discussion.

  1. Peace011 23 mars 2017 at 16:31 -

    Reposez en paix, Général !

    Tout n’est pas toujours aussi simple ici-bas. Je m’incline respectueusement.

    Peace, forever!

  2. PHACOLY 23 mars 2017 at 17:48 -

    RIP. UN HOMME DE DEVOIR. SOBRE ET HUMBLE SERVITEUR DE L’ÉTAT.

  3. wara 23 mars 2017 at 20:10 -

    RIP Mon Général.

    Passant devant la pierre tombale de ton devancier Général ORY Félix, j’ai pu lire ceci : “L’Éternel a donné, et l’Éternel a ôté; que le nom de l’Éternel soit béni !” Job 1.21

    Repose en paix Général Doué Yamun Matthias !

    Le temps des mythes vivants est derrière nous. La jeunesse d’aujourd’hui ne rêve plus en entendant les noms des chefs historiques de notre armée. Nos enfants qui n’ont vu ni entendu chanter les éloges du Général OUATTARA Thomas d’Aquin, l’homme d’acier, se souviendront-ils des autres ?

    Puisse Le Dieu de Miséricorde qui nous jugera tous, te pardonner tes fautes et t’offrir la paix et la tranquillité quelque part sur la terre de tes ancêtres.

    Loin des bruits. De tous les bruits. De ceux qui ne savent que faire le bruit !

    Comme Général Bertin Zézé Barouan, dont le cœur repose à jamais dans cet endroit paradisiaque qu’il a aimé au bord du confluent du Bandama, où le rouge, couleur du feu fusionne dans le blanc de la Paix, dans une belle verdure où le temps semble éternel !

    Condoléances attristées à toute la grande famille Doué, à notre championne et à sa maman. Murielle, notre fierté nationale, nous sommes avec toi dans ta douleur.

    Général DOUE, puisse ton silence éternel être le dernier sacrifice qui rappellera aux uns et aux autres que la Grande Muette sans chef reconnu des troupes, de toutes les troupes, sera toujours la proie de troubles internes au moindre vent qui souffle. Il est encore temps de cesser d’humilier nos chefs militaires. Ce ne sont pas eux qui ont perdu la guerre. Ce sont les politiques qui ont détruit la paix. La Paix du père bâtisseur Houphouët.

    Inna lillahi wa inna ilayhi raji’un. Et tout se ramènera à Lui, Lui Le maître du Temps éternel !

    Adieu Mon Général !

  4. Zott 24 mars 2017 at 06:25 -

    Encore une victime du régime Gbagbo. Le Général Mathias Doué avait eu plusieurs côtes cassées après avoir été battu par les hommes de Gbagbo… (CC).

  5. toure76 24 mars 2017 at 10:10 -

    Paix à votre âme mon Général et sincères condoléances à la famille

    En Côte d’Ivoire la vie a perdue son sens. Personne ne compatis à la mort de l’autre.

    En son temps, même les pires ennemis se mettaient ensemble et faisaient la paix lors du décès d’un parent de l’autre. et après ils reprennent leur palabre là où ils l’ont laissé.

    Combien n’ont pas sauté de joie lorsque Boga Doudou, 80 gendarmes, Tagro Désiré, le commissaire Kabila gnanhoua et j’en passe ont été sauvagement tué ou mort en exil?

    Aujourd’hui quand d’autres sautent de joie aussi une partie estime qu’ils ne sont pas humains.

    Revenons à nos valeurs humaines