Les forces spéciales de Côte-d’Ivoire lancent un concours de recrutement

Mis en ligne par La Rédaction | dimanche 28 Jan 2018

L’État-major général des armées dans un communiqué, invite aux ivoiriens qui remplissant les conditions de candidature de se rendre au Groupement des sapeurs-pompiers militaires (Gspm) de l’Indénié (Adjamé, où un bureau est ouvert pour la réception des dossiers du 8 au 17 février.

Les candidats doivent produire une demande manuscrite d’autorisation de candidature à adresser au chef d’État-major général des armées, un extrait d’acte de naissance datant de moins de trois mois, une copie originale du certificat de nationalité, du certificat de scolarité et la photocopie légalisée de tout diplôme scolaire obtenu etc.

Après les présélections, des pièces légalisées sont à fournir.

Il s’agit de l’attestation de célibat, des clauses d’engagement, de la photocopie de la carte nationale d’identité.

Enfin, l’État-major général des armées informe les candidats que les tests sont totalement gratuits, stricts et la formation rude.

Les conditions de candidatures sont les suivantes:

• Être âgé de 18 à 23 ans maxi
• Niveau d’étude minimum 4e, savoir lire et écrire
• Etre Célibataire sans enfants
• Être médicalement apte
• Etre de nationalité ivoirienne
• 1m70 minimum
• Satisfaire aux tests d’aptitude physique
• Satisfaire aux épreuves écrites

Les tests de recrutement sont composés de cinq épreuves s’étalant sur deux jours

JOUR 1

EPREUVE N°1

* 07 Tractions
* 50 abdominaux
* 35 pompes
* 50 squats

A exécuter d’une traite

EPREUVE N°2

A exécuter en 05 minutes maximum :

– 20 squats
– Course de 100 m
– 5 tractions
– Course de 100 m
– 30 abdominaux
– Course de 100 m
– 20 pompes
– Course de 100 m

EPREUVE N°3

Grimper de corde (une corde si bras seuls, deux cordes si bras et jambes)

EPREUVE N°4

Natation 25 m

JOUR 2

EPREUVE N°1

– 1500 m en 10 minutes maximum
– 30 minutes de repos
– 08 km en 1heure 00 maximum

EPREUVE N°2

Épreuves écrites (Dictée, mathématiques, test de logique).

Source: forcesspecialesivoiriennes.ci

Commentaires Facebook

Commentaires

34 Commentaires ... participez vous aussi à la discussion.

  1. srika blah 28 janvier 2018 at 20:27 -

    il y aura combien de places pour les autres ethnies, hormis les places dejá réservées aux nordistes et un tout petit peu aux Baoulés(que je suis) ?? >>>>>>>>>

  2. Peace011 28 janvier 2018 at 20:35 -

    Diantre, il n’y a pas d’épreuves de danses de gbégbé, la bhétépack va surement venir gueuler encore et larmoyer à chaud… Mais bon…

    Pour le reste, approche de recrutement dans la bonne direction…

    Allezzzzz… On avance… Dans le temps on pourra ajuster certaines conditions.

  3. fran6 28 janvier 2018 at 20:44 -

    C’est certainement à mettre au chapitre des belles blagues du jour, cette info. Ou alors ils se foutent vraiment de leurs propres gueules là. D’un côté ils parlent de dégraisser l’armée et incitent (presqu’en les forçant) même des militaires à quitter en masse la grande muette par le biais de ces retraites anticipées qu’ils ont appelé “départ volontaire” (plutôt forcés), et de l’autre côté on parle de recrutement ! Il faut bien croire que tout ce cinéma est destiné à faire peur aux membres des forces spéciales qui menacent de descendre dans les rues très bientôt pour revendiquer les millions promis. C’est pour leur dire : “vous au moins vous avez eu un emploi, regardez il y a des jeunes qui ont envie d’être à vos places. Si vous déconnez, on va les prendre pour vous remplacer”.

  4. Peace011 28 janvier 2018 at 21:59 -

    Vraiment…Les charognards des derniers jours ont sorti leur boule noire de crystal. Tout serait donc toujours fait pour eviter une rebellion ou ceci ou cela… Superbe donc. Jamais ces charognards ne voient quelque chose de positif en quoique ce soit. Si gbagba le sauvage, fainéant avait ne serait-ce qu’un centième de bon sens certainement que régime n’aurait pas été aussi désastreuse.

    Tous les mêmes aigris qui se rongent les vieux freins depuis 2011… Absolument rien de nouveau mais attendons, le jour de l’apocalypse tout sera mis en oeuvre pour en finir aussi avec eux une bonne fois pour toute.

    On avance….

  5. GOZO 28 janvier 2018 at 23:18 -

    @ Srika

    Parfois, je me pose la question de savoir quel est ton âge? @ Srika, ,En RCI, les forces spéciales ont toujours existé plutôt avec des appellations différentes (Garde Républicaine, Cecos…). Pensez-vous, qu’il y a des choses qui vont mieux aux baoulé, aux BT et pas aux nordistes? Pourquoi, confondez-vous volontairement, un malinké, un senoufo, un Djimini, un Koyaka, un tagbana? Et de l’autre côté, vous refusez qu’on assimile, un baoulé à un agni, un BT à un Dida, Un Guéré à un Wobé, un attié à un Abey…?
    Vous voulez donnez un complexe de culpabilité aux nordistes, alors que vous n’êtes pas vous mêmes des exemples en matière de gouvernance..

    Le concours est ouvert, venez compétir et lorsqu’on donnera les résultats, on en discutera.

  6. mantape 28 janvier 2018 at 23:54 -

    GOZO

    Évite toi des pertes de temps….. les conditions pour être membre des forces spéciales sont fixées….
    Il se trouvera toujours des gens pour dire quelque chose…
    Le recrutement sera fait selon les critères fixés qui ne comprennent pas l’ethnie…. contrairement à une certaine période que je ne citerai pas dans le soucis d’éviter les polémiques inutiles….

    Té ande ( the end d’après koudou Gbagbo 1er)

  7. Petit Baleze 29 janvier 2018 at 00:02 -

    A quoi sert cette fameuse demande manuscrite d’autorisation de candidature (à adresser au CEMA, à un tel ministre ou encore à un tel DG en fonction du concours) à part refourguer le papier aux vendeuses de galettes et d’allloco?

  8. marianne 29 janvier 2018 at 00:56 -

    @gozo

    Vous êtes sûr que le cecos peut être assimilé aux forces spéciales.

    Je suis pas spécialiste mais au vu des débats sur l armement de cette force à la cpi j ai des doutes.

  9. Peace011 29 janvier 2018 at 01:05 -

    @ugly raymond, le ass-hole-man, pardon assouman, dit @ma-caca

    Tu es sûr que ta djandjou de mère n’est pas aussi laide que le bonobo que tu es ? Petit laid efféminé qui se prend pour une fille…Maudit….

  10. Popcornnnnnnn 29 janvier 2018 at 10:14 -

    Touré
    Coulibaly
    Bakayoko
    Bacongo
    Ouattara




    On connait déja les personnes retenues !!

    Non mon cher ami @MANTAPE, les conditions pour etre retenues ne sont pas ici d’importance. Il y a eu des conditions similaires pour entrer dans l’armée de Cote d’Ivoire en 2011, mais les porteurs de gris gris et de léckès sont passés à travers le tamis comme à travers le hall d’une église, service rendu à la savane, oblige !!

    Et dans certaines casernes, c’était en dioula que les ordres étaient donnés (Vive WATTAO !!), juste avant de chanter l’hymne national du pays :
    ” Vive la cha-a-a rte du nooooooord re”
    ” Au pays des Burkinabé é”
    ” Tes légions remplies de vaillance -ce ”
    ……

    Imbécile !!

    Popcornnnn donc pour les savaneux retenus pour défendre le pouvoir de OUATTARA en 2020 !!

    Pop !!

  11. Popcornnnnnnn 29 janvier 2018 at 10:16 -

    Au fait, ça tire à YAMOUSSOUKRO !!!

    Connection est à la traine !!

    Pop !!

  12. srika blah 29 janvier 2018 at 12:18 -

    @GOZO….
    Peu importe mon age.
    Tu ne connais pas mieux la CIV plus que moi depuis la colonisation jusqu’a nos jours.

    L’ivoirien refusent qu’on lui crache la VERITE dans ses NARINES.

  13. srika blah 29 janvier 2018 at 12:29 -

    @GOZO… tu dois encore repartir sur les bancs et apprendre á t’informer…. si non depuis 1960 jusqu’á Gbagbo, il n’y a jamais eu de “GESTAPO” ou “forces speciales” dans notre pays.

    Ce sont les “nordistes” qui sont venus créer cette comédie de “Forces Speciales” pour mieux proteger Ouattara et son clan.

  14. GOZO 29 janvier 2018 at 15:38 -

    @ Srika

    L’appellation force spéciale est nouvelle en RCI, mais des forces spéciales pour protéger le pouvoir Baoulé durant 40 ans, il y en a eu. La GR de l’époque nana FHB et de Nana Bedié était à majorité Baoulé. Etleur défilé se faisait en chantant en baoulé. La GR sous Gbagbo était majoritairement BT ainsi que le Cecos.
    Aujourd’hui c’est ADO, il est du Nord et lui n’a pas le droit de créer une force spéciale, majoritairement composée de nordiste?
    Pensez vous c’est seulement les baoulé qui boivent l”eau avec la bouche? Pensez-vous que le nordiste boit l’eau par les narines?
    Ne fait pas à autrui ce que tu n’aimerais pas qu’on te fasse dit l’adage.
    Pendant 40 ans, vous aviez donné une éducation aux Ivoiriens, pendant que vous étiez au pouvoir. Pourquoi êtes-vous surpris, lorsqu’un autre Ivoirien applique la recette qui vous a maintenu au pouvoir pendant 40 ans, pour se proteger?

  15. mantape 29 janvier 2018 at 16:51 -

    Dumb-kala alas @bon maïs périmé

    Ça tire à yakro ? Loool dans ta tête de tapette endimanchée haineuse oui….. oui tu as raison ça tire ce sont les soldats pro-Sangaré le pédophile qui ont décidé de prendre leurs responsabilités et de remettre le pouvoir au pédiatre….. ce n’est même plus un éclat de pneu….échec et mat encore

    Je te le dis tous les jours dans ta secte de femelles haineuses fascistes il n’existe personne pour croiser le fer …. depuis 2011… vous n’êtes que des canidés veules laches sans dignité et sans honneur …. next episode…

    Tu oublies

    Cissé Fadika samake timite camara cherif kouyate etc….piaaan
    On va les prendre … vous les nazi allez faire quoi ? Si ce n’est gueuler votre race sur le net… continuez à aboyer nous on avance…. si vous êtes trop fâchées enlevez vos pagnes et vos jupes et venez nous trouver à la gare de gba-ha .. on va se comprendre…

    Au fait c’était quoi les conditions pour être de la BAE. du DMIR … du CECOS sous l’épileptique nazillon Koudou 1er ?
    Les listes qui venaient de Blé gbape de mme Koudou Gbagbo etc…. non c’est un montage ça n’a jamais existé…loool
    Le recrutement tribal de BHETE . ATTIE DIDA l’interdiction de recruter des nordistes …. Non ça n’a jamais existé non plus…
    Je me rappelle que l’idiote que tu es disais qu’il y avait 12,5 % de recrues nordistes dans l’armée gbagboine et 25 % de nordistes dans la chaîne de commandement… tout en étant très incapable de citer le nom d’un SEUL NORDISTE RESPONSABLE OPÉRATIONNEL SOUS GBAGBO….
    Alors de grâce ferme ta petite gueule de femelle chihuahua et arrête de japper dans le vide…
    Laisse on va recruter nos frères dozos édentés et déjantés singes des savanes nordistes dioula wah wah wah ( jappements divers de chihuahua)

    Au moins on pourra donner les ordres en moré euh pardon en dioula ( ça nous fera moins ressembler aux ressortissants de SINDOU que nous sommes ) et puis comme ça dès que notre grand frère Mossi euh pardon le président ivoirien CDHAHO d’après la connasse que tu es ,nous donnra des consignes pour dire qui est président en 2020 on fait le boulot comme en 2011…euh pardon là c’était onuci et licorne … donc on les appèlera… s’ils ne viennent pas on fuit au Ghana et au Liberia comme les tapettes lâches et veules l’ont fait en 2011…. loool
    Tu es trop stupide espèce de grue ( sens figuré de l’expression)

    Merci pour les pop-corns pleins de cyanure et d’arsenic …je les réserve pour les soldats libérateurs pro-sanga-Delon qui à l’heure où je te parle contrôlent le palais de yakro le district la fondation HOUPHOUËT-BOIGNY et l’école des forces armées de Zambakro….
    Le président est tenu informé et s’engage à démissionner dans les 48 h le temps de rapatrier le Max d’objets à SINDOU ensuite à mougins et de faire sortir gbagba l’épileptique du trou à rat dans lequel il pourrit et Mme Simone Koudou et de les réinstaller au poste …..what’s next ?

    La déclaration de guerre contre tous les pays qui lors de la crise de 2010 n’ont pas dit que Gbagba avait gagné….rideau !!!

    Ode à la patrie

    Mille nuits de désespérance ont détruit mon pays
    Mille nuits de désespérance ont dissous ma patrie…..
    …..
    Nazillon ivoirien
    Ton histoire c’est ta lâcheté !!!
    Nazillon ivoirien
    Ton idiotie détruira ta nation….

    Saabé ( té ande en moré)

  16. LAKOTA2 29 janvier 2018 at 17:28 -

    @mantape

    @dumb-poop a oublié d’ajouter le patronymes de Sindou…Ouedraogo, Tapsoba, Compaore, Nikiéma, Drabo, Kaboré.

    On ne peut quand même pas recruter des bhétés fainéants qui vont faire des clips vidéos de prise de pouvoir pour gagner des milliards et d’autres frayalistes experts de coup d’état à des coups d’état…nooonnnnn !!!!

    Au fait…combien de pneus éclatés à Yamoussoukro ?

    té ande

  17. srika blah 29 janvier 2018 at 18:05 -

    @GOZO……
    Cesses de mentir.
    je connais TRES BIEN la Présidence et aussi l’entourage de feu- Houphouet Boigny.
    Je peux te confirmer que la garde Republicaine de Yamoussoukro était une unité folklorique; tout bon ivoirien sait cela. Ils n’ont d’ailleurs pas d’armes á proprement parler

    A Abidjan, la GR(au Plateau) était composée avec un peu de tout.(Baoulé Béte, Wobai, Gueré, Agni, Dioula…etc etc…). Et aussi quelques Guinéens au Palais Presidentielle que je connaissais tres bien aussi.

    @GOZO…… peux-tu me dire combien de Baoulés nommés CEMA par Houhphet Boigny 1960 á 1993 ?
    (De Thomas Dakin á Guéi Robert…)…

    Il y a eu je crois UN SEUL qui n’était d’ailleurs pas un Baoulé, mais un Abidji-Agni.

    CESSEZ de dire du n’importe quoi quand Allassane Dramane fait du n’IMPORTE QUOI dans le pays avec son mauvais systeme de RETTRAPAGE..

  18. Popcornnnnnnn 29 janvier 2018 at 18:31 -

    Et pendant que l’on cherche des nordistes responsables opérationnels sous GBAGBO (non, par contre, dans les troupes, il y avait beinsur des savaneux et ici, @MANTAPE botte en touche!!), on est innondés de savaneux dans les rangs des forces spéciales et actuelles et moins spécieuses, qui s’expriment toutes en dioula !!

    Imbécile !!

    La vraie escroquerie morale, c’est de voir des balafrés essayer d’expliquer leur tribalisme outrancier à travers des exemples vrais ou fictifs chez l’adversaire !!

    Non mon ami, tout est une question de mesure et d’envergure.

    Aucun ivoirien, je dis bien, aucun ivoirien, ne peut croire que ce qui se passe sous OUATTARA se serait passé sous d’autres pouvoirs avant lui, dans une envergure supérieure !!

    Aucun !!

    Le mot rattrape ethnique est né sous OUATTARA et a brillé sous lui de mille feux !!

    C’est sa marque de fabrique, inventée pour dit-il rectifier le tir et rendre justice aux dioulas !!

    Alors oui, vous vous êtes rendu justice (déh …), certes, mais vous avez exagéré a un tel point que personne ne sait comment notre armée de demain serait gérée !!

    En d’autres termes, aucun individu non dioula ne pourra gérer cette armée, si jamais il arrive au pouvoir par les urnes !! Il faudra s’attendre à un coup de force, vu que c’est vous qui avez, et les armes, et la violence, sinon la haine de tout et de rien.

    Imbéciles !!

    Pop !! (et vous finirez par vous entre dévorer !! On y est presque. Popcornnnnn pour tous !!)

  19. GOZO 29 janvier 2018 at 18:35 -

    @ SRIKA
    On verra bien de nous deux qui est le menteur. Je te donne la liste de nomination faite dans l’armée par le PRADO. Si tu as un petit brin d’honnêteté tu verras des noms de Baoulé, Malinké, Sénougo, Koyaka,Gueré, Dida, BT,Gouro ….
    Comme quoi ADO n’est pas différent de FHB, Bédié, Gbagbo.

    Prends un stylo et compte tout ce qui n’est pas nordistes. Arrêter de MENTIR aux Ivoiriens.

    Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, Président de la République, Chef Suprême des Armées, a procédé les 9, 13 et 25 janvier 2017, à plusieurs nominations.
    Ainsi ont été nommés ou confirmés :

    I/ AU TITRE DES ARMEES
    Etat-Major des Armées
    – Chef d’Etat-Major Général des Armées :
    Général de Division TOURE Sékou
    – Chef d’Etat-Major Général Adjoint des Armées :
    Général de Brigade DOUMBIA Lassina
    – Chef d’Etat-Major de l’Armée de Terre :
    Général de Brigade KOUAME N’dri Julien Cébastien

    – Sous-Chef d’Etat-Major de l’Armée de Terre :
    Colonel TRAORE Zanan Hamed
    – Chef d’Etat-Major de l’Armée de l’Air :
    Colonel-Major KOFFI N’Guessan Alfred

    – Sous-Chef d’Etat-Major de l’Armée de l’Air :
    Colonel-Major BLEOUE Ehui Roger Kacian
    – Chef d’Etat-Major de la Marine Nationale :
    Contre-Amiral Djakaridja KONATE
    – Sous-Chef d’Etat-Major de la Marine Nationale :
    Capitaine de Vaisseau Major N’GUESSAN Kouamé Célestin

    Armée de Terre
    – 1ère Région Militaire (Abidjan) :
    Commandant : Colonel-Major FLAN Yibagbeu
    Commandant en second : Lieutenant-Colonel FOFANA Norrossotié

    – 2ème Région Militaire (Daloa) :
    Commandant : Colonel DEM Ali Justin
    Commandant en second : Lieutenant-Colonel FOFIE Kouakou Martin

    – 3ème Région Militaire (Bouaké) :
    Commandant : Colonel KOUAME N’Goran Léon
    Commandant en second : Colonel DOUA Michel
    – 4ème Région Militaire (Korhogo) :
    Commandant : Colonel –Major Zoumana DIARRASSOUBA
    Commandant en second : Colonel CISSE Mamadou Dassira
    – Bataillon de Commandement et de Soutien :
    Commandant : Lieutenant-Colonel KONE Gaoussou
    Commandant en second : Chef de Bataillon YOMAN N’cho Michel
    – Groupement Ministériel des Moyens Généraux :
    Commandant : Colonel BOBLE Lambert
    Commandant en second : Lieutenant-Colonel YAO KOFFI Aimé

    – Garde Républicaine :
    Commandant : Lieutenant-Colonel OUATTARA Issiaka
    Commandant en second : Lieutenant-Colonel Idriss Coulibaly
    – Groupement des Sapeurs-Pompiers Militaires :
    Commandant : Colonel SACKO Issa
    Commandant en second : Lieutenant-Colonel KONE Nanklan
    – Groupement de Sécurité du Président de la République :
    Commandant : Général de Division DIOMANDE Vagondo
    Commandant en second : Lieutenant-Colonel COULIBALY Ibrahima Gon
    – Ecole des Forces Armées :
    Commandant : Colonel OUASSENAN Jean-Hubert
    Commandant en second : Lieutenant-Colonel AKA Germain

    – Ecole Nationale des Sous-Officiers d’Active :
    Commandant : Lieutenant-Colonel KOUASSI Bi Vigoné Eustache
    Commandant en second : Chef de Bataillon NEBOUT Antoine Roger
    – Ecole Militaire Préparatoire de Bingerville :
    Commandant : Lieutenant-Colonel TCHOUME Hervé
    Commandant en second : Chef de Bataillon DANHO Josué Parfait
    – Centre d’Instruction pour la Formation Initiale des Militaires du Rang:
    Commandant : Lieutenant-Colonel KOUAKOU Konan René
    Commandant en second : Capitaine KONATE N’golo Soumaïla
    – 1er Bataillon de Commandos et de Parachutistes :
    Commandant : Lieutenant-Colonel Chérif OUSMANE
    Commandant en second : Lieutenant-Colonel ATSIN Aké Thierry Marc
    – 1er Bataillon Blindé :
    Commandant : Chef d’Escadron GUEFFIE Pacôme Alban
    Commandant en second : Capitaine N’DRIN Bandama
    – 1er Bataillon du Génie
    Commandant : Lieutenant-colonel Touré Sory
    Commandant en second : Lieutenant-colonel Mel Armel Rosenberg
    – 1er Bataillon d’Infanterie :
    Commandant : Lieutenant-Colonel DOUMBIA Brahima
    Commandant en second : Chef de bataillon OKOU ATSIN Henry
    – 2ème Bataillon d’Infanterie :
    Commandant : Lieutenant-Colonel KAKOU Hubert
    Commandant en second : Lieutenant-Colonel FODIO Kouadio
    – 3ème Bataillon d’Infanterie :
    Commandant : Lieutenant-Colonel TOURE Hervé
    Commandant en second : Lieutenant-Colonel YAO Koffi Jacques
    – 4ème Bataillon d’Infanterie :
    Commandant : Lieutenant-Colonel TRAORE Dramane
    Commandant en second : Chef de Bataillon SEAHET DE Gouhouo Rolland
    – Bataillon d’Artillerie Sol-Air :

    Commandant : Lieutenant-Colonel BES Arthur
    Commandant en second : Chef d’Escadron EPOUKOU YAPI Nazaire
    – Bataillon d’Artillerie Sol-Sol :
    Commandant : Chef d’Escadron HOBBAH Koffi Eric
    Commandant en second : Chef d’Escadron SADIA Gba Yéréman
    – Bataillon de Sécurisation de l’Est :
    Commandant : Lieutenant-Colonel OUATTARA Morou
    Commandant en second : Chef de Bataillon GUIBRO Nicolas
    – Bataillon de Sécurisation de l’ouest :
    Commandant : Lieutenant-Colonel FOFANA Losséni
    Commandant en second : Chef de Bataillon AMONCHI Démonsthène
    – Bataillon de Sécurisation du Sud-Ouest :
    Commandant : Lieutenant-Colonel DRAMANE Soro
    Commandant en second : Chef de Bataillon CAMARA Tiègbè
    – Bataillon de Sécurisation du Nord-Ouest :
    Commandant : Lieutenant-Colonel KOUAKOU Kouamé
    Commandant en second : Commandant SOA Valery
    – Unité de Commandement et de Soutien :
    Commandant : Lieutenant-Colonel KONE Zakaria
    Commandant en second : Capitaine AKE Obrou Marius
    Armée de l’Air
    – Base Aérienne d’Abidjan :
    Commandant : Colonel TOURE Fama
    Commandant en second : Colonel ODJE Saga Etienne
    – Base Aérienne de Bouaké :
    Commandant : Colonel KOUAO N’Guetta Julien
    Commandant en second : Colonel GAMBY-SAKHO Boubacar
    – Fusiliers Commandos de l’Air :
    Commandant : Commandant BOUADI YAO Grégoire
    Commandant en second : Capitaine Ben Ibrahima BA

    Marine Nationale
    – Bâtiment « EMERGENCE » :
    Commandant : Capitaine de Corvette DADIE Vallès
    Commandant en second : Lieutenant de Vaisseau ALLO Cédric Mathieu
    – Bâtiment « Le BOUCLIER » :
    Commandant : Lieutenant de Vaisseau GUIE Ghislain
    Commandant en second : Enseigne de Vaisseau de Première Classe KONE Kahafolodji
    – Bâtiment « CAPITAINE DE FREGATE SEKONGO » :
    Commandant : Lieutenant de Vaisseau COULIBALY Kati Franck
    Commandant en second : Enseigne de Vaisseau de Première Classe KOUAKOU Djaiblond
    – BASE NAVALE ABIDJAN :
    Commandant : Capitaine de Frégate ESSIGAN Ahico Gilles
    Commandant en second : Enseigne de Vaisseau de Première Classe KONE Manga
    – BASE NAVALE SAN-PEDRO :
    Commandant : Lieutenant de Vaisseau Eddie MINDI
    Commandant en second : Enseigne de Vaisseau de Première Classe COULIBALY Mamadou
    – BASE NAVALE LAGUNAIRE ADIAKE :
    Commandant : Capitaine de Corvette EHUI Gnamien
    Commandant en second : Enseigne de Vaisseau de Première Classe KOULAGNAN Kimoutemon
    – FUSILLIERS MARINS COMMANDOS :
    Commandant : Capitaine de Frégate PALE Djami

    Commandant en second : Lieutenant de Vaisseau SOUMIA Guy
    Commandement des Forces Spéciales
    Commandant : Général de Brigade DOUMBIA Lassina
    II/ AU TITRE DE LA GENDARMERIE NATIONALE
    Ont été nommés ou confirmés :
    – Commandant Supérieur de la Gendarmerie Nationale :
    Général de Brigade KOUAKOU Kouadio Nicolas
    – Commandant Supérieur en second de la Gendarmerie Nationale :
    Général de Brigade TOURE Alexandre Apalo
    – Commandant de la Gendarmerie Territoriale :
    Colonel-Major KOUASSI Kaunan René Stanislas
    – Commandant de la Gendarmerie Mobile et des Unités Spécialisées :
    Colonel-Major Bakari DOUMBIA
    – Commandant de la 1ère Légion de Gendarmerie Territoriale (Abidjan) :
    Colonel YEO Ousmane
    – Commandant de la 1ère Légion de Gendarmerie Mobile (Abidjan) :
    Colonel M’BAHIA Patrick Alexandre
    – Commandant de la 2ème Légion de Gendarmerie Territoriale (Daloa) :
    Lieutenant-Colonel BOLLI Degui Florent
    – Commandant de la 2ème Légion de Gendarmerie Mobile (Daloa) :
    Lieutenant-colonel KOUAKOU Edoh
    – Commandant de la 3ème Légion de Gendarmerie Territoriale (Bouaké) :
    Colonel ETTE Djadji
    – Commandant de la 3ème Légion de Gendarmerie Mobile (Bouaké) :
    Lieutenant-Colonel DIOMANDE DOUAGON Laye

    – Commandant de la 4ème Légion de Gendarmerie Territoriale (Korhogo) :
    Colonel YAPO Yapo Denis
    – Commandant de la 4ème Légion de Gendarmerie Mobile (Korhogo) :
    Lieutenant-Colonel TANGBA Parfait
    – Commandant de la 5ème Légion de Gendarmerie Territoriale (San-Pedro) :
    Lieutenant-Colonel ASSANDE Ferdinand
    – Commandant de la 6ème Légion de Gendarmerie Territoriale (Yamoussoukro): Lieutenant-Colonel AIDARA Ibrahima
    – Commandant de la 6ème Légion de Gendarmerie Mobile (Yamoussoukro) :
    Lieutenant-Colonel KONE Sounan
    – Ecole de Gendarmerie D’Abidjan :
    Colonel BAKAYOKO Lassana
    – Ecole de Gendarmerie TOROGUHE :
    Lieutenant-Colonel KOUAKOU Koffi Serge
    – Groupement d’Intervention et de Sécurité :
    Lieutenant-Colonel BASSANTE Ali Badara

    Fait à Abidjan, le Jeudi 26 janvier 2017

  20. Popcornnnnnnn 29 janvier 2018 at 18:47 -

    Comme dit plus haut, tout est une question d’envergure !!

    Maintenant, on aimerait voir @MANTAPE produire le même papier sous GBAGBO, qui démontrerait qu’aucun dioula n’était responsable opérationnel !!

    Pfff….

    Les exceptions ne font que confirmer les règles !!

    OUATTARA a déclenché une véritable séisme en faveur des dioula est c’est une connerie de voir des gens “essayer” d’amoindrir ce tribalisme galopant à travers la comparaison (de plus, les heureux élus sont en majorité des gens qui se sont battus ouvertement pour lui et non pour la république) !!

    Entretemps, les dioula IVOIRIENS représentent 25% de la population ivoirienne d’après l’INS !!!

    Vous avez dit tribalisme ?? Popcornnnnn pour tous !!!

    On y est !!!

    Et cela ne s’arrête pas à l’armée, consultez les nominations dans les ministères, la magistrature, etc. etc. etc.

    Un vrai raz de marée avec un arrière gout de poussière !!

    Pop !!

  21. Popcornnnnnnn 29 janvier 2018 at 18:48 -

    un séisme.

  22. mantape 29 janvier 2018 at 18:54 -

    @lakota

    Tu as trop raison elle a oublié les noms là…..

    Gozo

    Je te donne des pistes

    Cema baoule….ouffouet Kouassi Gustave …. général

    Autre question sous Houphouët
    Y a t il eu des ministres de La Défense autre que baoule ?

    Houphouët lui même
    Ensuite konan banny
    M bahia Blé Kouadio
    Re konan banny
    Léon konan Koffi …

    Sous Koudou …

    Amani n’guessan
    Rene amani
    Aphing Kouassi….

    Troupe folklorique ? Hummmm
    Équipée quand même de fusil Sig ( fabrication suisse) les seuls à utiliser ces fusils à l’époque ….

    Une différence doit être faite entre la GR qui porte ce nom depuis l instauration du multipartisme
    Et la garde présidentielle de l’époque qui était une force essentiellement tribale et surtout la milice( bien qu’officielle) du PDCI ….
    La fusion et le relooking des deux dernières ont donné la GR sinon les commandants de la milice et de la garde présidentielle ont toujours été baoule à l’exception de OUASSENAN qui fut le premier commandant de la GP ….

    So simple…

  23. LAKOTA2 29 janvier 2018 at 18:55 -

    Pourquoi voulez-vous qu’on recrute des bhétés qui ont abandonné leur chef et sa famille dans un trou???

    Imaginez Zakaria, Wattao, Morou, Amoudé, Losséni, Chérif Ousmane … entrain d’abandonner Alassane Dramane Ouedraogo sous le 3ieme pont !!! Ça jamais…

    Même Delon La Rose … le frère Sangaré a préféré mettre les 5400 mi-cancres au lit pour ne pas mettre du sable dans l’attiéké de son frère Alassane.

    Le frère patronymien Petit Maadou d’Azaguié a préféré empocher les 100 millions et se retirer pour ne pas disperser les voix des savaneux !!!

    Chez nous…chien mange pas chien…jamais !!!

    té ande

  24. GOZO 29 janvier 2018 at 19:06 -

    @ Mantape

    Merci pour ta contribution. Effectivement, j’oubliais que sous FHB, on parlait de garde présidentielle (exclusivement faite de baoulé) et non de garde Républicaine.

    @ Srika, Les Ministres de la défense n’étaient que des Baoulé (Houphouët lui même, konan banny, bahia Blé Kouadio, Re konan banny, Léon konan Koffi )

    Qu’en dis-tu? Qu’en penses-tu?
    Arrête de mentir aux Ivoiriens. Vous n’êtes pas des exemples et vous ne le serez JAMAIS, à mes yeux. C’est bien vous les baoulé qui avez tracé la voie de toutes cette bouillabaisse dans laquelle trempe la RCI.

  25. GOZO 29 janvier 2018 at 19:07 -

    @ Mantape
    Sous Gbagbo, il y a eu aussi Lida Kouassi, Kadet Bertin (le cousin de l’autre) comme Ministre de la défense.

  26. LAKOTA2 29 janvier 2018 at 19:16 -

    @GOZO

    Tu fais bien de ne pas écrire…Moïse Lida Kouassi…sinon @dumb-poop-kala vas croire que tu parles de Koré Moïse !!!

    Voilà des mi-cancres comme @poop qui ne connaissent pas les noms de leurs champions et qui veulent qu’on recrute des bhétés pour faire des vidéos et contre coups d’état après !!!

    té ande

  27. GOZO 29 janvier 2018 at 19:21 -

    @ Lakota2
    @Bangala et @ Srika, c’est même chose. De fieffés menteurs, qui sans preuve balancent des inepties à longuer de journée. Je leur ai donné la liste des nominations faites par ADO, qu’ils démontrent qu’il s’agit exclusivement de nordistes comme le faisait croire @ Srika, le baoulé de Yamoussoukro, qui pendant plusieurs années a croqué et applaudi du tribalisme pur et dur.

  28. mantape 29 janvier 2018 at 19:26 -

    Idiote de pop

    Je n’ai pas de papier à produire j’ai dit et j’affirme qu’aucun nordiste n’avait de poste de commandement si tu jappes comme toujours que c’est faux donne un nom…petite tapette idiote

    Police ? Gendarmerie ? Armée de terre ? Armée de l’air ? Marine ? Qui ?
    Encore une fois je te mets au défi et tu es bien incapable de le relever tellement tu es conne et rien qu’une sale menteuse haineuse…
    Un nom …..tchrrrrr

    Par contre des noms de bhetes et/ ou assimilés sous Koudou si je veux donner des noms le post ne suffira même pas….
    Ne serait ce que Kate gnatoa paulin le beatle du guebié dernier de la promotion Jacques AKA de l’EFA officier de ….. transmission mais commandant du GSPR à compter d’octobre 2000….lool ah ces aliens refondus…

    Alors donc ferme ta petite gueule de frappe minable sans envergure sans honneur ni dignité et attends qu’on se dévore pour que Sangaré Delon ou l’épileptique ne vienne s’installer au pouvoir…..
    En attendant…… souffre en silence et museau …..
    A propos Yamoussoukro est sous contrôle total des troupes gbagboines qui ont gagné ( comme d’habitude) leur confrontation avec les forces spéciales venues les déloger…. prochain objectif Daloa et l’école de gendarmerie de toroguhue…. espèce d’idiote …..
    Idiote un jour idiote toujours vraiment….
    Coup d’état ? Oui pourquoi pas…. si jamais le nouvel élu veut reprendre l’apatheid Tropico refondu que les pédales que vous êtes nous servaient tu peux être sûr qu’il aura lieu ….
    c’est là que tu verras la différence entre des hommes dignes qui ne se laissent pas piétiner et les poules mouillées que vous êtes … bande de lâches et de frayalistes …. au fait ma question demeure … pourquoi les troupes gbagboines etaient surnommées frayalistes ? Loool

    Allez pauvre tâche essaie encore tu n’y es pas du tout … je te dis fillette les sujets techniques et non polémiques évite les …. tu y es trop minable ….

    Saabé

  29. LAKOTA2 29 janvier 2018 at 19:34 -

    Lool @GOZO

    @poop-Bangala ne lira pas la liste de nominations du Bravetchè. Sa mémoire de mi-cancre est formatée pour ne voir que des noms savaneux. Pour quelqu’un qui confond Moïse Li(n)da Kouassi et le pasteur-coup-d’etat Koré Moïse…cela ne saurait étonner qui que ce soit !!!

    té ande

  30. marianne 29 janvier 2018 at 19:51 -

    Quand les grands discutent, le gamin se tais!
    c’est symptomatique de sa position de poubelle de merde qu’il occupe dans la hiérarchie @trio

  31. mantape 29 janvier 2018 at 19:59 -

    Oui gozo

    Moussa Linda euh pardon moïse Lida Kouassi

    Et Kadet Cretin …. pardon Bertin le cousin furent en effet ministre de La Défense ….. mais moi je parlais des ministres Baoule …..

    Évite les discussions inutiles avec les négateurs patentés des évidences …. trop d’énergie pour rien….

    Le recrutement des hommes de Doumbia se fera et ceux qui ne sont pas contents n’ont qu’à monter leur rébellion aussi pour contraindre Alassane Dramane ouedraogo pardon Ouattara à aller à Marcossis et Kléber…. So simple….

    Lakota sawadogo dabiré Compaoré

    Tu as raison nous les burkinabés euh pardon les dozos déjantés et édentés on n’aurait jamais abandonné Dramane ouedra…. pardon Ouattara sous le 3ème pont aux mains de Dogbo Blé Kate paulin Seka Seka pour qu’il pisse sur lui au moment d’implorer « ne me tuez pas»…… pitoyable

    Et dire qu’il était supposé avoir des guerriers dans sa secte….

    Vraiment ADO les 72h que tu n’as pas donné là c’est pour ça qu’on entend tous ces aboiements là….

    Saabé

  32. Peace011 29 janvier 2018 at 22:43 -

    @ugly-raymond ass-hole ou assouman…Pourquoi dois-tu exposer encore le sang noir du vagin de ta boubou djandjou de mère ici ? N’as-tu pas pitié de la pauvre avec ses orifices puants ?

    Je comprends tu as dû être traumatisé et ton entourage continue de te traiter ainsi en plus de ton visage de petit caca mouuuu… Han….!?!?!

    Petit monstre sauvage efféminé…

  33. srika blah 30 janvier 2018 at 22:51 -

    Passons a autres choses …
    Feu- Houphouet a fait 33 ans au pouvoir et non 5 ou 10 ans…

  34. srika blah 30 janvier 2018 at 23:29 -

    Ne soyons pas ignorants… nous devrons comparer ce qui est comparable.
    Feu- Houphouet Boigny a régné dans un système de parti unique. ce qui est comparable á une sorte de dictature deguisée ..
    Tous ses successeurs dirigent avec un systeme different de Boigny..