Palabre au Comité olympique de Côte-d’Ivoire: “Aucun texte n’empêche Palenfo de rempiler”

Mis en ligne par La Rédaction | dimanche 4 Fév 2018

Suite aux propos du candidat déclaré à la présidence du Comité olympique national, Isaac Angbo, qui évoque l’inéligibilité du président sortant, Lassana Palenfo, selon des textes, Des membres du bureau sortant ont tenu à éclairer l’opinion.

« Dans ce statut, il n’est question ni de limitation d’âge ni de mandat. C’est vrai, le général Palenfo est au-delà des 70 ans, mais la disposition sur laquelle s’appuie Isaac Angbo ne concerne que le Cio. Sinon, la candidature du général aurait été invalidée lors de l’Ag élective de l’Acnoa », explique Lucien Kouakou, vice-président du Cno-Civ, s’appuyant sur les statuts agréés par le Comité international olympique (Cio), le 25 juin 2002. Il a même ajouté que le général Palenfo étant devenu membre honoraire (à vie), pour avoir passé plus de 10 ans au Cio, est, ipso facto, premier membre du Cno et est dans ses droits pour briguer un nouveau mandat.

Parmi les autres points abordés au cours de cette rencontre, il y avait le délai imparti pour l’organisation de l’Ag élective qui devrait se tenir six mois après les Jeux olympiques. « C’est une recommandation mais pas une obligation », a indiqué Lucien Kouakou. Concernant la liste électorale et les autres dispositions relatives à l’élection, le comité exécutif du Cno-civ s’en est remis à la commission électorale mise en place et qui, en temps opportun, se fera fort de livrer toutes informations utiles.

Une commission électorale constituée de présidents de fédérations et présidée par Me Souleymane Sakho (président de la Fédération ivoirienne d’escrime). Concernant les conditions de candidature, il n’y a pas de dispositions particulières, selon le conférencier.

Céleste Kolia
Fratmat.info

Commentaires Facebook

Commentaires

1 Commentaire ... participez vous aussi à la discussion.

  1. marianne 4 février 2018 at 15:11 -

    Méfiez vous si cet antisémite de peace vous encourage.

Laisser un commentaire