Côte-d’Ivoire Football: Foussény Coulibaly ne jouera pas pour la sélection nationale de la Tunisie

Mis en ligne par La Rédaction | mardi 6 Fév 2018

Connectionivoirienne | Par Liman Serge

La Tunisie a fini par jeter l’éponge dans le dossier de selection du milieu défensif ivoirien Fousseny Coulibaly de l’Espérance de Tunis. Alors que tout le monde croyait l’affaire bouclée, le deal a fini par faire patati patata au grand désarroi du joueur. L’ancien sociétaire du Stella d’Adjamé (Abidjan), qui avait déjà joué avec la sélection des internationaux locaux de la Côte-d’Ivoire (CHAN 2014), espérait prendre part avec les Aigles du Carthage au Mondial 2018 en Russie. Il conserve «néanmoins» sa nationalité tunisienne.

L’opinion publique sportive et les médias tunisiens étaient divisés sur son cas, sur la nécessité de la naturaliser, arguant pour certains que le football tunisien possédait de nombreux talents pouvant évoluer comme milieu défensif.
Par le passé, la Tunisie avait naturalisé l’arrière gauche José Clayton et l’attaquant Dos Santos Silva, tous les deux natifs du Brésil. Ils faisaient partie de la sélection tunisienne vainqueur de la CAN 2004.

Getty/Issouf Sanogo


Côte d’Ivoire : La Tunisie laisse tomber Fousseny Coulibaly !

Gros revirement de la part de la Fédération tunisienne (FTF). Après avoir entrepris les démarches pour naturaliser l’Ivoirien de l’Espérance Tunis, Fousseny Coulibaly, et l’avoir même convoqué pour un stage avec la sélection nationale tunisienne en janvier, l’instance a annoncé ne plus être intéressée par le milieu de terrain.

La FTF explique qu’elle “a envoyé une correspondance au ministère de la Justice dans laquelle elle l’informe que Coulibaly n’est pas convoqué pour renforcer les rangs de la sélection nationale pour la prochaine période, estimant de son point de vue que le joueur ne peut rendre des services exceptionnels à l’équipe en ce moment.” Dur pour Coulibaly, pas proche d’être appelé par la Côte d’Ivoire non plus après cet épisode. (avec Afrik foot)

Commentaires Facebook

Commentaires