Une crise profonde secoue Lider en Côte-d’Ivoire: Des délégués et coordonnateurs annoncent un congrès sans Koulibaly

Mis en ligne par La Rédaction | lundi 12 Fév 2018

acte 2 :
Le bras droit de Koulibaly le lâche, Nathalie Yamb gravement mise en cause

Acte 1 :
Des délégués et coordonnateurs nationaux annoncent un congrès sans Koulibaly (Communiqué)

COMMUNIQUE

Le 18 Décembre 2017, le Président du Parti, le Pr. Mamadou KOULIBALY a convoqué au siège du parti certains Coordonnateurs territoriaux et locaux à l’effet de les informer des difficultés au sein du parti.

Pour l’occasion, il était entouré de :
– La Déléguée Générale : Mme Monique GBEKIA,
– La Conseillère Exécutive : Mme Nathalie YAMB,
– Le Conseiller du Président : Mr. SOGOUROU INEKA

Après avoir égrené tour à tour l’insuffisance de la représentativité des membres statutaires pour ce 3ème congrès et celle liée à un problème de trésorerie du parti, le Président a promis de peser de tout son poids pour maintenir la nécessaire cohésion afin d’aller à un congrès apaisé en Février 2018.

Suite à cette importante rencontre d’environ 3 heures d’horloge, certains Coordonnateurs territoriaux et locaux ayant fait le constat d’une profonde division au sein du parti, ont entamé une action de médiation d’abord vers les deux candidats à la présidence du parti connus à se jour. Il s’agit de :
– Mme Monique GBÉKIA Déléguée Générale et de
– Mr. KARAMOKO Lacina ex Délégué National à l’implantation.
Et ensuite vers l’honorable député du parti, Mr. Alain EKISSI.
Ceci, en vue de ramener définitivement la quiétude au sein de notre famille politique.

Ce faisant, pendant que la médiation faisait le pied de grue pour rencontrer le Président du parti afin de lui faire des propositions pertinentes dans le sens de la réconciliation, c’est plutôt des convocations sélectives adressées à certains Coordonnateurs territoriaux et locaux leur annonçant la tenue d’un congrès le 24 Mars 2018; contrairement à la volonté initiale du Président d’organiser ce 3è congrès dans un espace prestigieux de la place.

conscient de la responsabilité qui nous incombe en tant que membre statutaire, nous coordonnateurs territoriaux et locaux du parti décidons ce qui suit :

1•)- annonçons la tenue du 3è congrès ordinaire du parti pour le samedi 17 mars 2018
2•)- demandons à tous les probables candidats de déposer leur dossier de candidature pour la présidence du parti auprès de Monsieur SAMBA Michel, Président du Comité d’Organisation.
3•)- exhortons toutes les militantes, tous les militants et tous les sympathisants de Lider à rester mobilisés en vue de prendre une part active à ce congrès
4•)- demandons enfin à tous de rester à l’écoute du comité d’organisation qui, dans les jours qui suivent, donnera tous les détails relatifs à ce congrès.

Fait à Abidjan le : 11 Février 2018
Les coordonnateurs territoriaux et locaux
Fait à Abidjan, le 10 /02/2018
le Président du comité d’orgnisation du Congrès
Lider SAMBA MICHEL
87 97 68 38 / 66 21 03 08 / 03 47 63 26

Commentaires Facebook

Commentaires

2 Commentaires ... participez vous aussi à la discussion.

  1. GOZO 12 février 2018 at 21:55 -

    Ali Baba et les 40 voleurs se battent pour le butin.
    Et vlan, déjà que vous n’êtes pas nombreux à la base, vous vous permettez d’émietté le petit nombre qui fait du bruit.

    Kia kia kia kia, si ce n’est pas la honte ça, ça y ressemble beaucoup.

  2. marianne 12 février 2018 at 22:37 -

    Une seule question: où ce comité a t il eu les moyens pour organiser ce congrès?

    En regardant bien les candidats déclarés on comprend bien des choses.