Côte-d’Ivoire: Le RHDP à l’épreuve de l’alternance, affirme le GRAPA-PDCI

Mis en ligne par La Rédaction | mercredi 14 Mar 2018

Le GRAPA-PDCI note avec regret l’irruption des attaques personnelles dans le débat politique, au sein des houphouétistes du RHDP. La taille, ou la couleur, de monsieur GUIKAHUE ou de monsieur Billon n’est pas le sujet ici, ce qui l’est c’est la position politique défendue par eux. Et si l’on n’est pas d’accord avec celle-ci, on a parfaitement le droit de l’attaquer, en montrant ses incohérences et ses faiblesses. C’est cela qu’on appelle le débat politique, seul type d’affrontement licite dans l’espace démocratique. Il est capital que tous les acteurs politiques, de quelques traditions qu’ils viennent, comprennent bien comment fonctionne la démocratie.

Le GRAPA-PDCI note que l’unité des houphouétistes est un préalable à l’unité du peuple de Côte d’Ivoire, que cette unité doit donc être continuellement recherchée. Toutefois la vraie unité n’est pas l’unanimité sur tout, l’instauration d’un délit de blasphème, le soupçon insurrectionnel, voir la criminalisation de toute opinion différente de la pensée dominante ou officielle.

L’unité repose avant tout sur la confiance, les uns aux les autres. C’est au nom de cette confiance que le PDCI-RDA, en 2010, après un premier tour que l’on sait, a appelé à un soutien massif et inconditionnel au candidat du RDR. C’est encore, parce que le PDCI –RDA a confiance au RDR, qu’il a tut en son sein toute velléité de candidature en 2015, au profit du candidat du RDR.

Le GRAPA –PDCI fait remarquer que l’alternance politique au sommet de l’Etat est une exigence démocratique, si nous ne la faisons pas de nous-mêmes le peuple nous l’imposera de force.

Le GRAPA-PDCI demande aux frères du RDR de ne pas avoir peur, de faire preuve de courage politique. Le PDCI-RDA ne trahira jamais la Côte d’Ivoire, comme jamais il ne trahira la parole donnée. Le PDCI-RDA sait que le RDR est sortit de son sein, sa place y est toujours vacante. Arrêtons, frères houphouétistes d’avoir peur. Le RDR ne sera pas en danger si un cadre du PDCI-RDA devient président de la République en 2020 ! Le RDR serait toujours au pouvoir, tout comme le PDCI a participé à la gestion du pouvoir de 2010 à 2020.

Le parti unifié est une merveilleuse idée, c’est notre objectif commun, et cet objectif tient à cœur à nous tous. Mais un objectif ne saurait être un préalable, l’objectif ne se trouve pas au commencement, c’est à la fin qu’il est atteint. Le parti unifié viendra naturellement comme couronnement de la confiance retrouvée entre les héritiers politiques de HOUPHOUET Boigny. Construisons donc la confiance, le reste viendra sans peine en son temps.

Le GRAPA-PDCI exhorte les dirigeants, les militants et les sympathisants du PDCI et du RDR à cultiver entre eux la fraternité ; ils sont historiquement et politiquement frères. Tout le reste est petit. C’est ensemble que notre avenir est garanti, si nous nous faisons la guerre, nous sommes tous les deux perdus, et tous les deux nous aurons trahi HOUPHOUET Boigny et la Côte d’Ivoire, notre patrie tant chérie.

Pour le GRAPA-PDCI
Le Secrétaire Général
Dr YAO K. Daniel

Commentaires Facebook

Commentaires

2 Commentaires ... participez vous aussi à la discussion.

  1. marianne 15 mars 2018 at 07:56 -

    Ces militants salonniers du pdci ils sont quand même drôles :

    Morceaux choisis.
    “Le pdci a confiance au rdr…”
    “Le pdci rda ne trahira jamais la coté d ivoire..”

    Si c est pas de la naïveté c est simplement des supplications.

    C est le drame du pdci, depuis Houphouët est parti ils ont toujours subi incapables de se “battre” sur le terrain pour garder ou conquérir le pouvoir.
    Quand Mr ouattara va faire courir le bruit d un remaniement ou d une opération mains propres y aura pas un chat vert dans la rue.

    On assistera à une visite du petit frère à son grand frère ou un échange téléphonique pour habiller le retour au calme.

    Le pont à valu deuxième mandat. La libération de Gbagbo vaudra un troisième mandat et puis c est tout!

  2. Petit Baleze 15 mars 2018 at 08:38 -

    Il est marrant @marianne: Ko la libération de Gbagbo vaudra un troisième mandat.
    Mon cher même si le RDR avait les moyens de faire libérer le gourou de votre secte, il ne le monnayerait jamais contre un troisième mandat.
    N’importe quel idiot ne le ferait pas parce que dans l’isoloir il n’y a personne pour contrôler pour qui tu votes.

    Tu vas être encore déçu mais l’issue de 2020 est déjà décidée. Chacun (PDCI et RDR) de son côté fait juste monter les enchères pour avoir un rôle plus prépondérant en 2020 c’est tout, sinon ils vont encore finir par s’entendre sur les modalités du “dabali”.