Football: L’international de Côte-d’Ivoire Lacina Traoré accusé d’avoir “diminué son âge et changé son nom”

Mis en ligne par La Rédaction | mardi 3 Avr 2018

Par Connectionivoirienne

L’international ivoirien Lacina Traoré passé par l’AS Monaco, est accusé d’avoir “diminué son âge et changé de nom”. L’accusation émane d’Ibrahim Koné, président de son club formateur, l’Etoile Sportive d’Abobo. Ibrahim Koné répondait aux questions de RFI.

Selon nos sources, une affaire de reversement de primes au club formateur comme prévu par les règles de la FIFA, serait à la base de la sortie d’Ibrahim Koné.

«S’ils avaient versé la part de l’Étoile sportive d’Abobo lors des différents transferts du joueur en Europe, je suis sûr que l’affaire n’aurait jamais été divulguée », nous indique un membre de la Fédération Ivoirienne de Football. Avant de révéler que d’autres internationaux ivoiriens se faisaient régulièrement harcelés pour les mêmes raisons.

Par Liman Serge


Lacina Traoré a-t-il menti sur son identité ?

En difficulté ces dernières années, l’attaquant ivoirien Lacina Traoré est accusé d’avoir changé d’identité en début de carrière pour se rajeunir de deux ans.

Footballeur prometteur à ses débuts, notamment du côté de l’Anji Makhatchkala, Lacina Traoré n’est jamais parvenu à confirmer. Freiné par les blessures depuis son arrivée à l’AS Monaco en 2014, l’international ivoirien n’a pas réussi à se relancer en prêt, que ce soit à Everton, au CSKA Moscou, à Gijon ou encore cette saison à Amiens (0 but en 16 matchs).

Pour ne rien arranger, l’attaquant de 27 ans se retrouve désormais au cœur d’un scandale de changement d’identité. En effet, au début de sa carrière, après avoir été formé à l’Etoile Sportive d’Abobo (ESA), l’Ivoirien aurait profité de son passage au Stade d’Abidjan pour changer de nom et rajeunir de deux ans…

“En 2005, j’ai recruté Lacina Traoré qui s’appelait à l’époque Traoré Ménéné. Ensuite il a été recruté au Stade d’Abidjan. Et à ma grande surprise, il avait changé d’âge et de prénom, raconte Ibrahim Koné. Voilà 13 années que le problème persiste (…) Ce n’est pas juste sportivement et c’est pourquoi je porte plainte”, a dénoncé le président de l’ESA, Ibrahim Koné, au micro de RFI. ” Je sais que beaucoup de choses peuvent prouver qu’il a bien joué dans notre club.” Le dirigeant a annoncé qu’il a porté plainte contre X auprès de la Fédération ivoirienne de football. S’il n’obtient pas satisfaction, il se dirigera vers le Tribunal Arbitral du Sport (TAS).

Afrik-foot.com 

Commentaires Facebook

Commentaires

Laisser un commentaire