Syrie-ONU: Mise en garde de la Russie contre un projet de résolution américain soutenu par la Côte-d’Ivoire…

Mis en ligne par La Rédaction | mardi 10 Avr 2018

(…)

Moscou dénonce une « mise en scène »

« Nous appelons les Occidentaux à renoncer à la rhétorique guerrière », leur a répondu à l’ONU l’ambassadeur russe Vassily Nebenzia, mettant en garde contre de « graves conséquences » en cas d’action armée occidentale. « Il n’y a pas eu d’attaque chimique » samedi à Douma, a-t-il ajouté, dénonçant une « mise en scène ».

Le diplomate a également rejeté le projet de résolution proposé par les Etats-Unis à l’ONU, arguant que celui-ci contient « des éléments inacceptables » qui rendent les choses « pires ». Interrogé pour savoir si Washington était plus dans une optique diplomatique que militaire, M. Nebenzia a répondu : « Je crains qu’ils ne cherchent davantage l’option militaire qui est très très dangereuse ».

Selon des experts, la Russie opposera certainement son veto à ce texte. « Cela donnera aux Etats-Unis et peut-être à la France une excuse pour une action militaire », estime l’un d’eux, Richard Gowan, membre du Conseil Européen des relations internationales.

Vladimir Poutine a condamné pour sa part le caractère « inadmissible » des « spéculations » sur cette attaque chimique présumée.

Frappe contre une base militaire
Dans ce contexte, le spectre d’une riposte militaire a aussi été ravivé lundi après des tirs de missiles contre la base militaire T-4 du régime, dans le centre de la Syrie. Mais c’est Israël qui a été accusé par Damas et ses alliés russe et iranien. Après avoir menacé le régime d’une « réponse forte », Paris et Washington ont démenti être à l’origine de ces raids.

L’article entier a lire sur http://www.lemonde.fr/syrie/article/2018/04/09/les-etats-unis-veulent-creer-un-nouvel-organisme-d-enquete-sur-le-recours-aux-armes-chimiques-en-syrie_5283075_1618247.html#gjR4v8qUBdOE4Ux6.99

Commentaires Facebook

Commentaires

3 Commentaires ... participez vous aussi à la discussion.

  1. tomas 10 avril 2018 at 13:01 -

    aidez moi à trouver le nom de la cote d’ivoire dans ce brulot?

  2. Petit Baleze 10 avril 2018 at 17:09 -

    Ce qui est inadmissible dans ce drame syrien c’est qu’on a oublié aujourd’hui comment cela a commencé: par des protestations pacifiques du peuple syrien qui ont été sauvagement réprimées dans le sang par le pouvoir de peur d’avoir une réplique des printemps arabes en Syrie.

  3. dabakala 10 avril 2018 at 18:05 -

    …tout comme on n’a pas oublié qui a construit et soutenu une opposition artificielle et maintenant essoufflée pour mieux accompagner la chute du pouvoir Syrien annoncée depuis 2011 !!

    Non, il n’y a rien d’humanitaire en Syrie, c’est juste une histoire de pétrole et d’influence régionale à très fort relent impérialiste !!

    C’est un combat de précarré, l’occident d’une part et la Russie de l’autre !!

    Dabakala !!

Laisser un commentaire