Côte-d’Ivoire: Les agents municipaux en grève, des mariages reportés

Mis en ligne par La Rédaction | vendredi 13 Avr 2018

Yopougon – Voici comment la mairie casse la grève des agents

Depuis 72 h les agents des mairies de Côte d’Ivoire à travers leurs syndicats ont décidé de rentrer en grève pour la énième fois. Ils revendiquent une amélioration de leur traitement salarial et un statut qui les préserverait des traitements défavorables lors des changements à la tête des mairies.

A Yopougon le mouvement a été très peu suivi. L’autorité municipale qui a décidé de sévir contre cette nouvelle grève a opté pour le pointage des présences des agents. Ainsi toutes les deux heures ou trois heures, une assistante passe de bureau en bureau pour faire le pointage des agents qui sont à leurs postes. Aucun service n’est épargné.

A côté de cette trouvaille, la police nationale a été appelée à la rescousse et veille au grain. Des policiers sont ainsi visibles dans les coins de l’établissement depuis trois jours.

Une situation qui agace les agents impuissants qui préfèrent grogner à travers quelques commérages aux heures de repos.

A l’état civil le service continue et les actes sont délivrés comme d’habitude.

Des mariages reportés pour grève

Les locaux de la mairie de Bonoua sont fermés depuis mercredi

Bonoua, 13 avr (AIP) – Des cérémonies de mariages prévues jeudi ont été reportées à samedi à cause de la grève des travailleurs et agents municipaux dans la localité de Bonoua (Sud-Est, région du Sud-Comoé). Les agents municipaux observent un arrêt de travail de mercredi à vendredi, mettant en veilleuse les activités dont deux cérémonies nuptiales qui ont été ajournées au grand dam des couples qui attendaient de convoler en justes noces. (AIP) as/aaa/akn/cmas

Commentaires Facebook

Commentaires

Laisser un commentaire