Côte-d’Ivoire: Le diocèse d’Abengourou confirme l’assassinat du père Brou Aka, tué par des coupeurs de route

Mis en ligne par La Rédaction | mercredi 25 Avr 2018

Le père Bernardin Brou Aka Daniel, du diocèse d’Abengourou, dans l’est de la Côte-d’Ivoire, a été tué par des coupeurs de route lundi 23 avril.

Mardi 24 avril, le diocèse d’Abengourou, dans l’est de la Côte d’Ivoire, a confirmé le décès du père Bernardin Brou Aka, vicaire à la paroisse Sacré-Cœur de Koun-Abronso. La nouvelle circulait sur les réseaux sociaux depuis la veille au soir.

Selon le chargé de communication adjoint du diocèse, le père Maurice Aka, le prêtre roulait en voiture sur le tronçon Agnibilekro – Koun-Fao quand il s’est aperçu qu’une voiture était stationnée sur la route. Il s’est légèrement rabattu pour la dépasser. C’est alors que les coupeurs de route ont commencé à tirer sur sa voiture l’obligeant à stationner. Ils ont ensuite réclamé de l’argent et quand il a répondu qu’il n’en avait pas, ils lui ont tiré une balle mortelle dans l’estomac.

Né le décembre 1976, le père Bernardin Brou Aka est prêtre depuis 2013. Après son ordination, il a été en service successivement à la paroisse d’Appouessou à Saint-Joseph d’Amelékia, puis à Sainte-Thérèse de l’enfant Jésus d’Apprompronou, avant d’être affecté à la paroisse Sacré-Cœur de Koun-Abronso.

Dans cette zone de la Côte d’Ivoire, les coupeurs de route ont installé l’insécurité. Le 20 mars 2018, une personne a été tuée sur la même route entre les villages Broukro et Kotogwanda. Entre fin 2016 et début 2017, cinq personnes ont été assassinées par des coupeurs de route dans l’est et le nord de la Côte d’Ivoire.

Source:
Africa.la-croix.com
Lucie Sarr

Commentaires Facebook

Commentaires

1 Commentaire ... participez vous aussi à la discussion.

  1. Zott 24 avril 2018 at 18:40 -

    La mort de ce prêtre ne va pas émouvoir le gouvernement, car il n’est pas d’ethnie dioula.
    Et l’insécurité causée par les coupeurs de routes n’empêche pas le gouvernement de dormir tant que les membres de ce gouvernement n’en sont pas victimes. C’est les mêmes qui vont dire en France que le pays sécure, tout va bien, l’économie est la meilleure du monde. Etc… Ces gens-là ne vont pas sécuriser la Côte d’Ivoire. C’est nous qui devons chasser ce gouvernement pour mettre de l’ordre dans ce pays… Quand tu meurts à 40 ans non pas de maladie, mais de coupeurs de route, c’est le gouvernement qui t’a tué… Et ce genre de meurtre prendra fin que si nous chassons ce gouverrnement…