Côte-d’Ivoire parti unifié: Le RDR fait le forcing pour avoir le soutien des micro-partis UPCI et MFA

Mis en ligne par La Rédaction | mercredi 2 Mai 2018

Le parti de Ouattara dénonce des votes de personnes qui “ne sont pas militants” de l’UPCI

Edwige FIENDE

Adama Bictogo, l’un des vice-présidents du rassemblement des républicains (RDR, parti présidentiel) a dénoncé le vote de personnes qui “ne sont pas militants” de L’Union pour la paix en Côte d’Ivoire (UPCI), qui a rejeté samedi, le projet de parti unifié devant résulter de la fusion des partis membres de coalition au pouvoir, appelant le président de cette formation de la mouvance présidentielle, Brahima Soro, à “plus de maturité politique”

“J’’ai fait le constat amer que sur 1300 personnes, il n’y avait que deux rangés qui concernaient les délégués statutaires, on ne peut sur des décisions importantes, associer des gens qui n’ont ni l’historique, qui ne sont même pas militants de l’UPCI, c’est un manque de respect à l’endroit des autres partis membres du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, coalition au pouvoir”, a relevé M. Bictogo, invité d’une tribune du journal l’Intelligent d’Abidjan.

Il a demandé “plus de maturité politique et de responsabilité”, au président de l’UPCI Brahima Soro, qui a paraphé l’accord politique pour la création du parti unifié, l’accusant d’avoir structuré son propre désaveu.

“Un chef ne se dédit jamais”, a dit Adama Bictogo, ajoutant que “l’UPCI n’est pas arrivée au niveau de l’analyse des statuts”.

L’Upci a “raté la première gare”, a affirmé M.Bictogo, assurant qu’elle va “courir pour rattraper le train” du parti unifié.

Samedi, l’UPCI a voté “non” au projet de parti unifié dénonçant un discours de ses alliés du RHDP “devenu gris, contradictoire et codé que l’immense majorité des Ivoiriens ne comprend pas”.

Sur 1.239 militants inscrits, 1.236 ont voté. 62 ont dit “oui”, soit 5,13 % et 1.147 (94,87 %) ont voté contre le parti unifié.

Interrogé jeudi, par un organe de presse en ligne, le président de l’UPCI a expliqué que les militants ne “sont pas prêts à voir disparaître leur parti”, ajoutant que sa formation, “n’a jamais bénéficié d’une seule investiture du RHDP” pour les élections.

Selon l’accord politique du parti unifié, les partis membres de la coalition au pouvoir “s’engagent à faire passer” leurs différentes formations au RHDP et “à conduire dans la démocratie toutes les élections à venir en RHDP”.

“Jusqu’à la mise en place effective des structures du parti unifié, à l’issue d’une période transitoire de 12 à 18 mois, les partis gardent leur autonomie”, indique l’accord.

Le parti de Ouattara dénonce des votes de personnes qui “ne sont pas militants” de l’UPCI

Adama Bictogo, l’un des vice-présidents du rassemblement des républicains (RDR, parti présidentiel) a dénoncé le vote de personnes qui “ne sont pas militants” de L’Union pour la paix en Côte d’Ivoire (UPCI), qui a rejeté samedi, le projet de parti unifié devant résulter de la fusion des partis membres de coalition au pouvoir, appelant le président de cette formation de la mouvance présidentielle, Brahima Soro, à “plus de maturité politique”

“J’’ai fait le constat amer que sur 1300 personnes, il n’y avait que deux rangés qui concernaient les délégués statutaires, on ne peut sur des décisions importantes, associer des gens qui n’ont ni l’historique, qui ne sont même pas militants de l’UPCI, c’est un manque de respect à l’endroit des autres partis membres du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, coalition au pouvoir”, a relevé M. Bictogo, invité d’une tribune du journal l’Intelligent d’Abidjan.

Il a demandé “plus de maturité politique et de responsabilité”, au président de l’UPCI Brahima Soro, qui a paraphé l’accord politique pour la création du parti unifié, l’accusant d’avoir structuré son propre désaveu.

“Un chef ne se dédit jamais”, a dit Adama Bictogo, ajoutant que “l’UPCI n’est pas arrivée au niveau de l’analyse des statuts”.

L’Upci a “raté la première gare”, a affirmé M.Bictogo, assurant qu’elle va “courir pour rattraper le train” du parti unifié.

Samedi, l’UPCI a voté “non” au projet de parti unifié dénonçant un discours de ses alliés du RHDP “devenu gris, contradictoire et codé que l’immense majorité des Ivoiriens ne comprend pas”.

Sur 1.239 militants inscrits, 1.236 ont voté. 62 ont dit “oui”, soit 5,13 % et 1.147 (94,87 %) ont voté contre le parti unifié.

Interrogé jeudi, par un organe de presse en ligne, le président de l’UPCI a expliqué que les militants ne “sont pas prêts à voir disparaître leur parti”, ajoutant que sa formation, “n’a jamais bénéficié d’une seule investiture du RHDP” pour les élections.

Selon l’accord politique du parti unifié, les partis membres de la coalition au pouvoir “s’engagent à faire passer” leurs différentes formations au RHDP et “à conduire dans la démocratie toutes les élections à venir en RHDP”.

“Jusqu’à la mise en place effective des structures du parti unifié, à l’issue d’une période transitoire de 12 à 18 mois, les partis gardent leur autonomie”, indique l’accord.

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Commentaires Facebook

Commentaires

1 Commentaire ... participez vous aussi à la discussion.

  1. pervez 3 mai 2018 at 08:35 -

    Ahi! Parti unifié là oh, c’est forcé ou bien? Quelqu’un dit qu’il n’est pas dedans, tu dis son vote n’est pas bon! Ah! vous aussi!

Laisser un commentaire