1ère journée de l’Houphouëtisme en Côte-d’Ivoire: Fologo depuis Yamoussoukro “Le RHDP ou le PDCI, c’est bonnet blanc, blanc bonnet”

Mis en ligne par La Rédaction | lundi 14 Mai 2018

Le rideau est tombé le dimanche 13 mai dernier, à la Fondation Félix Houphouët –Boigny de Yamoussoukro, sur la première édition des journées de l’Houphouëtisme.

À l’initiative de l’honorable Charles Gnaoré, député de Bouaké commune et sous-préfecture, ces journées, avaient comme thème principal « Le parti unifié RHDP : Unique alternance à la conservation des valeurs de l’Houphouëtisme »

La conférence animée, par l’ex- président du Conseil économique social de Côte d’Ivoire, Laurent Dona Fologo, a été l’un des temps forts de ces journées. L’orateur du jour a, d’entrée fait l’historique de la vie politique en Côte d’Ivoire de 1946, date de la création du RDA, en passant par les années 50, avec cinq (5) formations politiques (RDA, PPCI, BDE…) jusqu’ en 2016. S’agissant du parti unifié, le conférencier a expliqué que l’unification des partis politiques ne date pas d’aujourd’hui. « L’unification est une vision importée » a-t-il indiqué. Toutefois, il a précisé que « (…) C’est vrai qu’au départ, je n’étais pas d’accord pour le RHDP. Parce que je ne n’étais pas d’accord avec le lieu de sa création (France), (…) Mais pour la Côte d’Ivoire, nous ne devrons pas avoir peur du parti unifié. La concertation permet de mettre l’intérêt supérieur de la nation avant. » . Se basant sur des exemples précis en Europe. Notamment avec le parti « Les Républicains », qui a changé de nom six fois, depuis sa création par le général De Gaulle avec au départ (Rassemblement du Peuple de France), le changement de nom ne devrait pas poser de problème. « Le PDCI ou le RHDP, ce sont les mêmes quatre lettres. Il s’agit toujours de l’houphouëtisme. Là, le nom Houphouët apparait clairement. Et d’ailleurs, c’est lui qui a créé le PDCI-RDA. Donc, le RHDP ou le PDCI, c’est bonnet blanc, blanc bonnet » a-t-il dit. Par ailleurs, Il a salué la vision du Chef de l’État, SEM Alassane Ouattara d’aller au parti unifié. Car, « Cela a été une volonté du président, feu Félix Houphouët Boigny. Déjà en 1951, au stade Geo André d’Abidjan (l’actuel stade félicia), où il a tendu la main aux autres partis politiques de l’opposition à l’époque, pour l’intérêt de la Côte d’Ivoire » . « Donc le parti unifié sera une garantie de cohésion, de paix et de développement durable pour les ivoiriens » a-t-il conclu.

Issa Coulibaly encourage la Force 2015

Le ministre de la Fonction publique Issa Coulibaly qui présidait ces assises et qui est par ailleurs président d’honneur de FORCE 2015, s’est réjoui de la solidité de la conviction de ses filleuls. Il les a salués pour le travail abattu en si peu de temps. Selon lui, en faisant le choix et de façon tout à fait désintéressée de célébrer l’houphouëtisme à travers la promotion des valeurs qu’il incarne , ces jeunes administrent la preuve que, ce que l’on peut faire pour les jeunes en Côte d’Ivoire et assumer en toute responsabilité des passes à portée nationale » . À cet effet, il leur a réitéré son soutien indéfectible. Avant de leur demander de continuer de prêcher la bonne parole. Celle de l’union, de la cohésion, la fraternité et de la paix. « Qui mènera inexorablement à l’émergence tant souhaitée par le président Ouattara » . Poursuivant, il a rendu hommage au président Houphouët Boigny, pour sa politique. Qui a hissé pendant des décennies la Côte d’ Ivoire parmi les nations émergentes du siècle dernier. Pour lui, l’ Houphouëtisme apparaît ainsi comme la serve vivifiante du RHDP. « Le RHDP est l’illustration concrète de la vision et de l’ambition du président Ouattara , pour doter la Côte d’Ivoire d’un socle de stabilité , de cohésion nationale et de paix , préalable à tout de développement durable »a-t-il dit. C’est pourquoi, il a appelé à l’union de tous les enfants d’ Houphouët, à surtout faire bloc autour du duo Ouattara-Bédié. Car, « Lorsque les enfants d’ Houphouët Boigny se sont divisés, nous savons tous ce que cela nous a coûté. ». Peu avant lui, Charles Gnaoré, dans le même sens a rappelé à l’auditoire, surtout les jeunes venus nombreux, l’œuvre gigantesque de construction de la Côte d’Ivoire entamée par le premier président de la Côte d’Ivoire moderne. Qui est poursuivie aujourd’hui, par ses « héritiers » les présidents Henri Konan Bédié et Alassane Ouattara. Par la suite, il a appelé ces derniers à être le fer de lance de la consolidation du parti unifié. Afin d’offrir aux populations ivoiriennes une paix, une stabilité et un développement durable.
Les journées ont débuté le vendredi 11 par une prière à la grande mosquée centrale de la ville, en suite une visite au caveau familial des Boigny pour un recueillement sur la tombe de l’illustre disparu, le président feu Félix Houphouët Boigny, et une messe d’action de grâce à la basilique notre dame de la paix. Et enfin, un grand rassemblement à la fondation Felix Houphouët Boigny

Harry Diallo, à Yamoussoukro

Commentaires Facebook

Commentaires

15 Commentaires ... participez vous aussi à la discussion.

  1. marianne 14 mai 2018 at 12:29 -

    La girouette!

    Petit rappel historique:

    LDF a suivi Mr Houphouet jusqu’à son décès

    LDF a suivi Mr Guehi jusqu’à sa chute

    LDF a suivi Mr Gbagbo jusqu’à sa chute

    A qui le tour?

    C’est vrai qu’il sèche ses habits au soleil, mais dès que la pluie apparaît il les enlève.

  2. La Blague 14 mai 2018 at 13:03 -

    Il suffit que kandia sorte ses ongles pour que fologo retourne sa veste. Intéressant encore une fois, ces politiciens insatiables.

  3. Coigny 14 mai 2018 at 21:25 -

    @Marianne
    Petit oubli en position 2 :
    – LDF a suivi Mr Bédié jusqu’à sa chute

  4. Coigny 14 mai 2018 at 21:47 -

    Et il se trouve des gens pour stigmatiser le peu de foi de la jeunesse dans les valeurs d’antan… Mais regardez un peu le modèle qu’offrent les devanciers, sencés les inspirer et les conduire. Le RDR et son nouveau converti de service (donc, plus remuant que les anciens) j’ai cité Charles Gnaoré, ne pouvaient rêver mieux que Fologo pour tenter de faire passer le Rassemblement des Hommes pour la Distribution des Postes – RHDP, pour un mouvement porteur de philosophie politique.

    Fologo a milité très jeune au PDCI, y a grandi, s’y est forgé, en a été nourri, etc. Il a défendu Houphouët et ses positions, a produit des déclarations sur le PDCI qui sont passées à la postérité, etc. Aujourd’hui, moyennant quelques piecettes, il est prêt, fin prêt, à accepter le sabordage de 75 ans d’histoire qui l’ont lui-même forgé ! C’est à peine croyable, cette capacité d’auto-négation, autant de vice. Mais c’est dorénavant un fait typiquement Ivoirien : pour leur panse, les gens sont disposés à tous les renoncements.

    Saint Pierre a eu au moins l’excuse, en reniant Jésus 3 fois avant le premier chant du coq, de chercher à préserver sa vie. Qui menace celle de Fologo ? Rappelons-nous que sous la junte, l’homme s’apprêtant à vendre le PDCI dont il avait les clés, jusqu’à cette déclaration de Jean Konan Banny, passée elle aussi à la postérité : “je ne conçois pas cette logique consistant à chercher à marier sa mère au meurtrier de son père”. Saché Fologo !

  5. LAKOTA2 15 mai 2018 at 04:13 -

    Krrrr krrrr krrrr…

    Certain que Fologo suivra le Bravetchè jusqu’à sa chute non brutale en 2020 lors de la cérémonie hautement festive de la passation de charges au niveau président élu. Et si le futur président le veut bien, il pourra à son tour se faire accompagner par le même Fologo jusqu’à la fin de son mandat en 2025 … pourvu que celui-ci ne joue pas au con comme ses prédécesseurs qui ont chuté brutalement !!!

    Krrrr krrrr krrrr…

    té ande

  6. quoi 15 mai 2018 at 08:25 -

    Et pourtant ces éternels négationnistes aigris haineux paresseux vauriens révisionnistes nostalgiques de leur période de bouffonnerie et gloutonnerie ont eu le toupet ou le culot d’accrocher la médaille du premier et meilleur patriote sur la veste de Mr FOLOGO.
    Laissons les souffrir de leur amnésie rétrograde sélective qui n’est nulle autre que les séquelles de l’AVC de la perte du pouvoir.Bernard DOZA n’est sûrement pas la seule victime de la secte.

    À chacun sa lorgnette !!!

  7. Coigny 15 mai 2018 at 12:24 -

    “- éternels négationnistes
    – aigris
    – haineux
    – paresseux
    – vauriens
    – révisionnistes
    – nostalgiques”

    Il y a sur-utilisation de qualificatifs superlatifs de la part de l’ami @quoi. Or – et c’est connu – “tout ce qui est excessif finit par devenir INSIGNIFIANT”, avec lorgnette ou sans.

  8. marianne 15 mai 2018 at 12:53 -

    @coigny

    J’aime votre incroyable capacité à m’ôter les mots de la “bouche”. Chapeau l’artiste!

    @lakota

    c’est tout le mal qu’on peut souhaiter à la côte d’ivoire éternelle. A ce stade, c’est moins le destin singulier de notre cher président en 2020 que celui de la côte d’ivoire qui m’intéresse.

    Si comme vous le dites, tout se passe bien en 2020 c’est nous tous qui applaudiront.

    mais justement quand Fologo te suit…

    voir @quoi, si pondéré si mesuré avec autant d’invectives sous la plume ça fou la boule sur le drame intérieur qu’il vit actuellement.

  9. dabakala 15 mai 2018 at 14:05 -

    Et comme toujours il y en a ici qui se croient immortels au point de se moquer de leurs adversaires !!

    Et pourtant, quand on regarde bien, ceux qui sont appelés à tomber en ce jour sont bien poussiéreux, car tous les autres sont déjà parterre !!

    Sortez donc le popcornnnnnn !!!!!

    Dabakala !!

  10. LAKOTA2 15 mai 2018 at 14:10 -

    Krrrr krrrr krrrr….

    C’est justement ce que @LAKOTA vous dit tout le temps…là où vous les mi-cancres, prédisiez l’apocalypse imminente. Le crook @Claude-Koudou-non-coupé semble ne plus consulter sa boule de cristal chaotique…il parle plutôt d’amblance festive en 2020. @Lakota lui a même proposé de préparer et de sélectionner les meilleures danseurs et danseuses de gbégbé pour l’occasion !!!

    Krrrr krrrr krrrr…

    té ande

  11. LAKOTA2 15 mai 2018 at 14:14 -

    Oups … @Lakota répondait au commentaire de monsieur @Raymond-Assouman-marianne !!!

  12. quoi 15 mai 2018 at 15:26 -

    @Mariane @petit koffi et co j’ai même oublié un dernier superlatif par gentillesse: des inutiles car il faut du tout et du n’importe qui pour faire le monde sinon on s’ennuierais.N’est ce pas chers amis de derrière pour ne pas dire les derniers d’une gestion d’un état.

    À chacun sa lorgnette !!!

  13. marianne 15 mai 2018 at 16:56 -

    @quoi@lakota

    allons commenter les déguerpis de danga en pleine saison des pluies et en pleine année scolaire avec une rti qui vous tend le micro pour mieux vous faire taire de personnes qui n’étaient en plus pas des squatters, ça me semble plus utile que d’épiloguer sur 2020 qui de toutes les façons va venir.

  14. GOZO 15 mai 2018 at 19:01 -

    @ Marianne
    Les sujets sont nombreux. On aurait pu parler aussi du procès de KOudou, qui dure et perdure.

    A chacun sa lorgnette

  15. dabakala 16 mai 2018 at 10:38 -

    Tout comme on aurait pu parler du sort que l’on réservera aux poussiéreux quand ils tomberont, tout immortels qu’ils se croient !!

    Pff….

    Dabakala !!