Une cinquantaine de Palestiniens tués à Gaza, l’Afrique du Sud et la Turquie rappellent leurs ambassadeurs d’Israël

Mis en ligne par La Rédaction | lundi 14 Mai 2018

President Cyril Ramaphosa

L’inauguration de l’ambassade américaine à Jérusalem, lundi, s’est traduite par un bain de sang lors de manifestations dans la bande de Gaza.

Le Monde.fr avec AFP

L’Afrique du Sud a décidé, lundi 14 mai, de rappeler son ambassadeur en Israël après que cinquante-deux personnes ont été tuées à Gaza par des tirs israéliens lors de manifestations contre le transfert de l’ambassade américaine à Jérusalem.

« En raison du caractère grave et aveugle de la dernière attaque israélienne, le gouvernement sud-africain a décidé de rappeler l’ambassadeur Sisa Ngombane avec effet immédiat », a annoncé le ministère sud-africain des affaires étrangères dans un communiqué. « Les victimes étaient en train de participer à des manifestations pacifiques contre l’inauguration de l’ambassade des Etats-Unis à Jérusalem qui constitue une provocation », ajoute le texte qui condamne « l’agression violente des forces armées israéliennes ».

L’inauguration de l’ambassade américaine à Jérusalem, concrétisant une des promesses les plus controversées de Donald Trump, s’est traduite par un bain de sang, lundi, dans la bande de Gaza.

La France condamne les violences
Alors que plus de 2 400 Palestiniens ont été également blessés, les ONG Amnesty International et Human Rights Watch ont dénoncé un recours injustifié aux tirs à balles réelles, la première fustigeant une « violation abjecte » des droits de l’homme et des « crimes de guerre ».

La France a réagi à ces événements meurtriers en appelant « l’ensemble des acteurs » à prévenir « un nouvel embrasement » au Proche-Orient. L’Elysée a fait savoir que « la France condamn[ait] les violences » et que le président de la République « parlera [it] à tous les acteurs de la région dans les prochains [jours] ». La présidence rappelle qu’Emmanuel Macron avait « alerté et mis en garde sur les répercussions » de la décision américaine de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël.

Lire la suite sur http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2018/05/14/l-afrique-du-sud-rappelle-son-ambassadeur-en-israel-apres-la-mort-de-dizaines-de-palestiniens-a-gaza_5298914_3218.html#40JhKSCfWOqeySmX.99

Commentaires Facebook

Commentaires