Côte-d’Ivoire liste électorale: Mamadou Koulibaly appelle à s’inscrire pour “transformer les plaintes en espoirs”

Mis en ligne par La Rédaction | jeudi 17 Mai 2018

Manuella YAPI

L’opposant ivoirien Mamadou Koulibaly, président de Liberté et démocratie pour la République (LIDER), a invité les populations à s’inscrire sur la liste électorale, dont la révision est prévue du 17 au 24 juin, afin de “transformer (leurs) plaintes en espoirs” lors du scrutin pour les municipales et régionales prévu cette année, dans une vidéo publiée sur Facebook.

“Nous nous plaignons tous de la mauvaise qualité de ce gouvernement, de sa mauvaise gestion (…). Le moment est venu de montrer que nous sommes capables de transformer nos plaintes en espoirs et pour cela il faut que nous soyons sur la liste électorale pour voter”, a dit M. Koulibaly, dans le cadre de sa lucarne dénommée “Jeudi c’est Koulibaly”, sur la page de son parti.

Il a invité les électeurs qui ont “négligé l’enrôlement il y a quelques années de cela” à se “rattraper” pendant les huit jours fixés pour l’opération et demandé aux Ivoiriens qui ne possèdent pas de carte nationale d’identité (CNI) de “commencer la démarche maintenant”.

“Pour aller aux élections, il faut des électeurs (…). C’est quand vous serez sur la liste électorale que vous serez capables de confier vos mairies (et) régions à des gens capables de faire de la bonne gestion”, a poursuivi le président de Lider.

“Si on ne le fait pas, c’est que quelque part on est d’accord avec ce qui arrive”, car “, a insisté M. Koulibaly, qui a jugé insuffisante la période fixée pour la révision de la liste électorale :”le droit d’être enrôlé est une prérogative citoyenne, ce n’est pas un cadeau”.

La Commission électorale indépendante a annoncé que l’opération se déroulera sur une semaine et dans les 10.500 bureaux de vote que compte la Côte d’Ivoire, sur présentation d’une CNI, d’une carte d’électeur ou d’une attestation d’identité délivrée par l’Office national d’identification.

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Commentaires Facebook

Commentaires

Laisser un commentaire