Côte-d’Ivoire: “Nous voici à mi-chemin du dernier mandat du Président Ouattara” (KKS)

Mis en ligne par La Rédaction | lundi 21 Mai 2018

Chers compatriotes,

Nous voici à mi-chemin du dernier mandat du Président Alassane Ouattara.

Manifestement et de toute évidence, les fruits n’ont pas honoré la promesse des fleurs et le moins que l’on puisse dire, c’est que la Côte d’ivoire ne va toujours pas bien. Dans exactement 30 mois donc, le Président Ouattara, au terme de ses deux mandats que lui autorise la loi, sera bien contraint de laisser la Côte d’Ivoire, hélas, exactement là où les armes et la force ont contraint Henri Konan Bédié, robert Guéi et Laurent Gbagbo à la laisser. Une Côte d’ivoire à la croisée des chemins Une Côte d’ivoire aux communautés divisées, aux institutions affaiblies, politiquement instable et en insécurité chronique. Une Côte d’ivoire aux populations croulant sous le poids de la pauvreté. Une Côte d’ivoire à la jeunesse désœuvrée.

Ainsi, au moment où la boucle se boucle avec ce dernier mandat, le triste constat établi que ni Bédié, ni Gbagbo, ni Ouattara, ni le pdci ni le fpi ni le rdr, après Houphouët Boigny, n’ont réussi à garder le cap de la paix sociale, encore moins de l’unité nationale et du développement du pays. et là dessus, quoique chacun ait pu en dire, s’il y a un point d’accord que partagent désormais tout ivoirien de tout bord et de toute génération, ce serait celui de leur préférence unanime de l’ère d’Houphouët à celle de ses successeurs. L’ère d’Houphouët en référence à ses 33 années de gouvernance dans la paix, le progrès social et le développement, l’ère de ses successeurs en référence à ces 28 dernières années de trouble, de violence, de guerre, de division et de pillage des ressources du pays.

La grande question, c’est pourquoi ces éminents leaders qui ont soulevé tant d’espoir et d’Espérance au regard de leurs projets respectifs, ont-ils tous échoué ?

Comment d’une société légendairement pacifique, sommes-nous passés en si peu de temps à une société si ultra violente ? Que s’est-il passé dans la société ? Pourquoi tant de malheur ? Au-delà des considérations humaines avons-nous pris en compte la dimension spirituelle ? Je parle de dimension spirituelle et non de dimension religieuse. J’ai souvent entendu des gens dire : ‘’laissez Dieu en dehors de la politique’’. Mais i n’y a pas de politique sans Dieu puisque l’homme qui fait la politique et à qui s’applique la politique est d’abord esprit, donc, de source divine, avant d’être humain. C’est justement cette ignorance de la dimension spirituelle de l’homme qui est à l’origine de nos malheurs. L’homme est à 90% au moins esprit et sa vie n’est en fait que le reflet de son état d’esprit. De même, la vie d’une nation est le reflet de l’ensemble des états d’âme de ses populations. Vous ne pouvez changer cette nation qu’en changeant les actions et les comportements de ses habitants et vous ne pouvez changer les actions et les comportements des habitants qu’en changeant leur état d’esprit et leur état d’âme, c’est à dire leurs pensées et leurs croyances.

Quel est l’état d’âme des Ivoiriens aujourd’hui ? Quelle est l’état des cœurs dans la CI d’aujourd’hui ? Quelles sont les pensées dominantes de notre cœur ? Quelles vibrations gouvernent la CI ?

Au moment où une page se referme avec ce dernier mandat et où s’ouvre bientôt une nouvelle page avec une nouvelle génération d’hommes politiques, c’est un honneur pour moi d’initier la réflexion sur ces questions profondes, fondamentales et capitales pour la renaissance de notre pays.

“Chaque génération doit, dans une relative opacité, découvrir sa mission, la remplir ou la trahir’’. Disait Frantz FANON.

Je crois avoir découvert la mission de notre génération, c’elle de ressouder les ressorts cassés de notre société, celle de re tricoter les relations de fraternité entre nos différentes communautés, celle de la réconciliation nationale, de la reconstruction de l’unité nationale, de la paix et du développement.

Mais dans quel état d’esprit et d’âme allons-nous honorer cette ultime mission ? Là est la question déterminante.

Le 02 juin 2018, à l’occasion du grand rassemblement citoyen que nous organisons pour la repentance, le pardon, la réconciliation et la paix, j’en donne la réponse dans l’important message que j’ai pour la nation.

A bientôt pour plus de détails.

Dieu bénisse la Côte d’Ivoire !

KKS

Commentaires Facebook

Commentaires

20 Commentaires ... participez vous aussi à la discussion.

  1. DOGBOL2 21 mai 2018 at 10:46 -

    A bientôt pour plus de détails.

    alors tu pouvais pas attendre???

  2. Petit Baleze 21 mai 2018 at 11:39 -

    Ce n’est finalement pas si désespéré que cela, il sert au moins à quelque chose: tenir le compte à rebours du dernier mandat du président Ouattara 🙂

  3. LAKOTA2 21 mai 2018 at 22:57 -

    Krrrr krrrr krrrr…

    Ouattara vous passera les charges en 2020 dans une grande ambiance festive…il y aura même des danseurs de gbégbé recrutés par un certain C. Koudou vendeur de montres à la sauvette dans les rues de Paris !!!!

    Krrrr krrrr krrrr

    té ande

  4. Coigny 23 mai 2018 at 18:59 -

    “Ouattara vous passera les charges en 2020 dans une grande ambiance festive…”

    La bonne blague !!! Si tu crois que Ouattara se fera raconter à Mougins l’inauguration du métro, de la baie de Cocody et l’ouverture de la coupe d’Afrique des Nations 2021 à Abidjan, c’est que tu es vraiment un doux rêveur, toi.

  5. belo002 23 mai 2018 at 22:23 -

    l’ami srika, toi tu es beaucoup plus rêveur.le président Ouatara cédera bel et bien le pouvoir en 2020.
    frère @LAKOTA2
    c’est moi belo001. j’ai été censuré sans raison et je viens de dompter leur machine. tu es vraiment fort, il ne restait plus que @pop et son robot pour dire des choses bizarre ici. demain,je vais partagé ma recette au frère @peace pour qu’il revienne car il me manque énormément à cause de cette putain de censure.
    salut aux uns et aux autres. en tant que bon ivoirien, je vous aime tous (pop, coigny, srika, marianne, quoi, etc…)
    pensons tous à l’avenir de notre pays !

  6. LAKOTA2 24 mai 2018 at 03:17 -

    Krrrr krrrr krrrr….

    Le rêveur c’est bien le cochon baoulé Kôkôti@Coigny qui pleurniche depuis 2011 pour que son connard d’éleveur Koudou le boulanger revienne lui jeter des peaux de manioc dans la boue … n’est ce pas????

    Salut mon cher @beloo002 …. comment vas-tu ? @peace ne manque pas qu’à toi seul…les microbes refondus de Connectionivoirienne ont dû chanter à l’unisson ici pour le voir revenir … tellement ils ont encaissé ses missiles sexes-sexes !!! Krrrr krrrr

    Bon retour frère !!!

    té ande

  7. Coigny 24 mai 2018 at 10:44 -

    – “pour que son connard d’éleveur Koudou le boulanger revienne lui jeter des peaux de manioc dans la boue”

    – “tellement ils ont encaissé ses missiles sexes-sexes”

    J’ose espérer, petit @Lakotruc, que tu pratiques une religion autre que l’islam. Parce que vue la période actuelle, de tels propos prenant naissance dans ta cervelle et étant gravés à l’écrit du bout de tes doigts de cafard qui grésille à longueur de posts… seraient franchement inquiétants pour un musulman. Je parie que tu ne l’es (musulman) que de façade parce que côté cour, ce doit être jonché de bouteilles d’alcool vides !

  8. belo002 24 mai 2018 at 10:59 -

    hié @coigny!
    tu parles de religion aujourd’hui ?
    ha ! frère sawadogo Lakota de sindou,
    tu as dû toucher une pâte au côcôti coigny pour qu’il ne puisse pas trouver d’autres arguments plus crédibles pour défendre le célèbre habitant de scheveningen !

  9. LAKOTA2 24 mai 2018 at 18:57 -

    Krrrr krrrrr krrrrr….

    Insulter un cochon et son éleveur n’est pas un péché…même en temps de carême. On ne peux faire des yeux doux à la souillure !!! Que Kôkôti@Coigny continue son rêve de voir son connard de maître éleveur de porcs sortir du centre de traitement de déchets humains du bas-fond européen…cela ne changera pas le caractère festif de la passation de charges au nouveau président élu en 2020 !!!

    Krrrr krrrr krrrr…

    té ande

  10. belo002 24 mai 2018 at 20:40 -

    @LAKOTA2
    vraiment tu es fort en formules !
    “missiles sexes-sexes”
    trop fort le frère !

  11. quoi 25 mai 2018 at 08:39 -

    En ce mois de pénitence du jeûne musulman je souhaite à tous les musulmans de CÔTE D’IVOIRE beaucoup de miséricordes d’amour et de piété.
    Spéciale dédicace à tous mes collègues chauffeurs de GBAKA de SINDOU ou pas de ligne d’abobo et de yop.
    Je n’oublie pas nos hommes politiques Son Excellence Président OUATTARA le babatchê,le Professeur Koulibaly,Sanguy le GOR la montagne,La minette hollandaise Nady BEMBA(la liste est longue)
    Krrrr krrrr krrrr…..
    À chacun sa lorgnette !!!

  12. quoi 25 mai 2018 at 08:44 -

    Sinon krrrr krrrr est mieux que kai kai d’un virus porcin entre temps porté disparu de l’enclos des porcs.
    N’est-ce pas @LAKOTA?

    À chacun sa lorgnette !!!

  13. marianne 25 mai 2018 at 09:57 -

    Beh dis donc c’est l’effet du jeune qui les excitent comme ça?

    Même @quoi adepte du style tweeter est devenu un logorrhéique.

  14. quoi 25 mai 2018 at 11:25 -

    Ho ho ho @Mamou fermez votre groin,de quoi je me mêle ou bien?Si nous sommes en pleine islamisation pourquoi je n’apporterai mon soutien aux nouveaux ivoiriens convertis par la distribution de corans offerts gracieusement par Son Altesse Roi du Maroc.

    À chacun sa lorgnette !!!

  15. dabakala 25 mai 2018 at 12:34 -

    Voila pourquoi de plus en plus de musulmans se distancent des militants moutonneux RDR.

    La fête du ramadan ne saurait servir de cheval de guerre pour narguer ou accabler l’ennemi !!

    Ce serait un fête de partage et de paix !!

    Dommage !!!

    Maintenant, on verra comment OUATTARA partira de ce pouvoir !!

    Popcornnnnnn à coté !!

    Dabakala !!

  16. quoi 25 mai 2018 at 14:18 -

    Doit on être surpris pour quelqu’un en genou-flexion depuis une chute brutale comme un fruit pourri devant Son DIEU qui ne chante en cœur et à haute voix dans ces appels liturgiques,l’apocalypse sur ce pays mien et une éradication d’une population dite poussiéreuse savaneuse chasseuses de rat.
    Huuuum à qui parle t’on de miséricorde?!

    À chacun sa lorgnette !!!

  17. belo002 25 mai 2018 at 14:43 -

    salut à tous,
    content de vous retrouvé, tous les
    frères de connection. quelqu’un peut-il m’expliquer pourquoi on est censuré
    sans préavis ?

  18. LAKOTA2 25 mai 2018 at 16:57 -

    Krrrr krrrr krrrr….

    «crook…Ce serait un fête de partage et de paix …crook »

    Un apocalyptien adepte du match retour qui parle de paix … krrrr krrrr krrrr. Ses positions évoluent très vite. A cette allure, @Claude-Koudou alias @crook-kala finira par faire l’accolade « attooouuuuu » aux poussiéreux avant 2020.

    Ovajab ovajab ovajab !!!

    Et pendant ce temps, l’expert littéraire vendeur de montres à la sauvette à Paris n’arrive toujours pas à trouver une réponse à cette question :

    Comment peut-on envoyer 300 microbes bhétés refondus dans la rue pour pleurnicher et quémander un peu de démocratie auprès du président Alassane Dramé Ouedraogo de Sindou qui occupe le fauteuil présidentiel abandonné par le christ de souche multiseculaire maraka Koudou Gbagbo ????

    Ça bouillonne dans le cerveau mi-cancre du @dabakon-Claude-Kikinette-Koudou !!!

    Krrrr krrrr krrrr…

    té ande

  19. LAKOTA2 25 mai 2018 at 17:23 -

    Krrrr krrrr…

    @beloo2

    On appelle ça le ceinturage…on a pas besoin d’un préavis. Il suffit que tu malmènes les microbes refondus tels que @Claude-Koudou alias @kikinette-kala pour qu’ils actionnent le petit microbe bhété en service à connectionivoirienne.

    Krrrr krrrr krrrr…

    té ande

  20. belo002 3 juin 2018 at 10:17 -

    ha! merci pour la réponse
    @LAKOTA2
    @peace
    trouve toi un navigateur
    compatible recapcha.
    réinscrit toi et reviens. on
    a besoin de toi ici !
    revient vite le frère car le
    ceinturage de connection ne
    pourra plus prospérer.
    on est tous ceinturer et pas
    marianne, côcôti, bonmaïspérimé,
    ect.. la clique fpiienne ?
    pourquoi ? hum gbanzé !?
    ça c’est pas la démocratie dèh !
    faut revoir un peu ta ligne.
    quand tu dis media indépendant,
    soit vraiment indépendant.

Laisser un commentaire