Côte-d’Ivoire: Mandat d’arrêt contre DJ Arafat condamné à 12 mois de prison ferme et 20 millions de dommages

Mis en ligne par La Rédaction | vendredi 25 Mai 2018

La star ivoirienne du coupé-décalé Arafat DJ a été condamné ce vendredi 25 mai 2018, à 12 mois de prison ferme avec mandat de dépôt et 20 millions de Francs cfa à payer comme dommages et intérêts.

Le récit du procès

Le verdict vient de tomber. DJ Arafat a été condamné par la justice ivoirienne à 12 mois de prison ferme assorti d’une amende de 20 millions F Cfa, a confié à Linfodrome.ci une source judiciaire confirmée par Hervé Naï, le plaignant.

La sentence est tombée. Très amère pour Beerus Sama qui devra purger une peine d’emprisonnement de 12 mois ferme avec une amende de 20 millions F Cfa de dommages et intérêts à payer à la partie plaignante. Le tribunal d’Abidjan Plateau a rendu son verdict ce vendredi 25 mai sur cette affaire qui a connu environ quatre procès.

Lire aussi 2 mois de prison ferme et 50 millions F Cfa requis par le Procureur, une dizaine de plaintes en attente

À sa dernière audience, le Procureur avait requis 50 millions F Cfa de dommages et intérêts et 12 mois de prison ferme. L’amende a été réduite de 30 millions F Cfa, mais DJ Arafat devra vivre de près l’univers carcéral. Bien que loin de la Côte d’Ivoire, la justice ivoirienne a pris des dispositions contraignantes pour que le chanteur puisse purger sa peine.

«Un mandat d’arrêt à effet immédiat» a aussitôt été lancé contre lui. Cette condamnation a été saluée par la partie plaignante qui s’est réjouie de ce que justice ait été faite.

Faut-il le rappeler, Dj Arafat a été traduit au tribunal suite à la bastonnade de l’un de ses danseurs dont le père Herné Naï, a exigé justice pour l’humiliation subie par son fils.

Philip KLA
linfodrome.com

Commentaires Facebook

Commentaires

6 Commentaires ... participez vous aussi à la discussion.

  1. belo002 25 mai 2018 at 16:09 -

    les grands artistes passent souvent par la case prison.
    dj Arafat et ses nombreux frasques devra purger sa peine et apprendre à respecter les autres en prison. nul doute qu’il en sortira assagie et meilleur artiste.

  2. LAKOTA2 25 mai 2018 at 17:12 -

    Krrrr krrrr krrrr…

    Encore un microbe bhété, virus sama … pardon…beerus sama, un soit disant roi du coupé décalé, qui va rejoindre l’univers carcéral comme tout bon mi-cancre…espérons qu’il ne devienne pas un prisonnier politique refondu !!!

    Krrrr krrrr krrrr….

    té ande

  3. Petit Baleze 25 mai 2018 at 19:42 -

    J’espère qu’on va bien s’occuper de ses fesses en taule et qu’il comprendra que la musique de merde qu’il fait ne lui donne pas un statut particulier au regard des lois ivoiriennes.

  4. Coigny 25 mai 2018 at 20:31 -

    Olomidé a “battré” sa danseuse, sans conséquence. Mais c’était au Congo. L’indigne fils de son père, mais digne fils de sa mère n’a vraiment pas de chance ce coup-ci : son parrain n’est plus ministre de l’Intérieur. Il passera donc par la case prison, et ne touchera pas les 20 millions, qu’il doit plutôt payer à sa victime. 12 mois, c’est quand-même lourd, à l’analyse de nos conditions carcérales locales. Qui sait ? Il en sortira certainement en ayant “rencontré Jésus”, comme avant lui Dezy Champion, Papa Wemba, Seliko Seliwata, etc. Ou avec un album pour une fois, inspiré.

  5. LAKOTA2 26 mai 2018 at 00:01 -

    Krrrr krrrr krrrr…

    Dans l’univers des Kôkôtis, déchets c’est déchets…sauf que Olomidé n’a pas bastionné sa danseuse en filmant sa nudité en direct. Il n’a pas non plus balancé de lui-même une quelconque vidéo de bastonnade sur les réseaux sociaux pour l’humilier. Il a tout de même été sanctionné avec un rapatriement direct du Kenya vers son Congo natal !!!
    Faites l’effort de distinguer votre groin de vos fosses nasales même si vous les plongez tous pour fouiner dans les décharges … monsieur cochonti@Coigny !!!

    Quelles grésillements pour vous pour passer le week-end …

    krrrr krrrr Krrrr krrrr krrrr krrrr krrrr Krrrr krrrr krrrr krrrr krrrr Krrrr krrrr krrrr krrrr krrrr Krrrr krrrr krrrr krrrr krrrr Krrrr krrrr krrrr krrrr krrrr Krrrr krrrr krrrr krrrr krrrr Krrrr krrrr krrrr krrrr krrrr Krrrr krrrr krrrr krrrr krrrr Krrrr krrrr krrrr !!!

    té ande

  6. LAKOTA2 26 mai 2018 at 04:18 -

    Krrrr krrrr krrrr…

    @LAKOTA ne répond pas aux bhétés cons et mi-cancres refondus de facebook…que ces microbes en haut descendent ici pour qu’on échange … s’ils ont des kikinettes non coupées avec des couilles bien poilues comme @Claude-Koudou-kala !!!

    Krrrr krrrr krrrr ….

    té ande (« The End » en bhété refondu)

Laisser un commentaire