«C’est le RDR qui a introduit la machette dans les Universités de Côte-d’Ivoire», Serges Kassy à Franklin Nyamsi…

Mis en ligne par La Rédaction | mercredi 30 Mai 2018

«C’est le RDR qui a introduit la machette dans les Universités de Côte-d’Ivoire», Serges répond à Franklin Nyamsi et Doumbia Major

LA MACHETTE DANS LES UNIVERSITESIVOIRIENNES

Le parrain que j’ai été de la Fédération estudiantine et scolaire de la Côte-d’Ivoire, la FESCI, ne peut rester silencieux devant cette façon de tronquer l’histoire de ce mouvement, que j’ai tenu, dans toute sa composante avec cœur, force et hargne.

Depuis peu, c’est d’abord, un certain NYAMSY proche d’un autre de mes filleuls et non des moindres, GUILLAUME SORO, actuel président de l’assemblée nationale de Côte-d’Ivoire, ancien secrétaire général de la fesci, après le départ précipité d’EUGENE DJUE et l’intérim de BLE GUIRAO.

NYAMSY donc en février 2018 dernier, je ne sais pas par quelle alchimie, a sorti un livre. Et dans une des pages du livre, il affirme que notre illustre prisonnier, un autre de mes filleuls CHARLES BLE GOUDE actuellement à la Haye, dont j’ai été d’ailleurs le président du congrès. Un congrès présidé par le président du Front populaire ivoirien d’alors, le président Laurent Gbagbo, qui a vu la brillante élection de Charles Blé Goudé, en face de Karamoko Yayoro.

À ce jour, je suis surpris de ne pas avoir vu une réaction énergique du parti dont il est le président fondateur le Cojep, pourtant une affirmation très grave et encore imprimée dans un livre pour la prospérité.

Voil, qu’il y a 3 jours, un autre de mes filleuls le nommé DOUMBIA MAJOR, affirme lui aussi que Blé Goudé est l’initiateur de l’introduction de la machette à l’université d’Abidjan. Devant cette façon éhonté de tronquer l’histoire, et vu que mon filleul et frangin Blé Goudé est emprisonné injustement à La Haye, et ne peut se défendre que par le canal des sachants que nous sommes, je sors de ma réserve de parrain, pour rétablir la vérité sur ce pan de l’histoire de la fesci.

À NYAMSY VIA SORO et à DOUMBIA MAJOR

Pendant le mandat de Blé Goudé, dont Doumbia Major tu étais dans le bureau en tant secrétaire a l’organisation, il n y a pas eu de machettes à l’université. C’est quand, pour le contrôle de la fesci par le rdr, tu as décidé une dissidence, ne reconnaissant plus ton secrétaire général, et pour t’imposer par la force, tu as introduit à l’université des individus peu recommandables loin d’être des étudiants a la mine patibulaires, armés de machettes, qui ont un matin, sur le campus, surpris, trainer et battu à sang Charles Blé Goudé Il n’a eu la vie sauve que grâce à l’intervention des étudiants présents. La tension est alors montée dans les cités universitaires restées fidèles à Blé Goudé. Tu décides de mettre ces cités sous tes ordres, et ta descente punitive a la base navale de Port-Bouet 3, avec tes sbires à la machette ont fait plein de dégâts ce jour-là.

C’est d’ailleurs cet évènement qui a marqué l’esprit des Ivoiriens, qui découvraient pour la première fois à l’écran, des étudiants découpés à la machette.

C’est en voulant rétablir son autorité de secrétaire général s’est lui aussi armé de machettes pour reprendre le contrôle du mouvement dont il était le secrétaire général. Je me souviens comme si c’était hier, car toutes les crises qu’a connues ce mouvement étudiant sous mon parrainage, ont été toujours réglées par moi, soit chez moi à port bouet, soit à un endroit choisi. Sur cette crise, je t’ai d’abord convoqué à mes bureaux au Burida. J’étais en ce temps membre du conseil d’administration du Burida.

Après nos échanges, c’est Blé Goudé qui m’a reçu chez sa mère au plateau dokoui, car se déplacer en ce temps était un risque pour lui. Au sortir de ses échanges, j’ai compris une chose, le rdr voyant les élections venir, s’est donné comme objectif, le contrôle de la fesci par tous les moyens. Et c’était toi leur choix et leur bras séculier introduisant la machette dans cette conquête de la fesci par le rdr.

La preuve après tous ces soubresauts, n’es-tu pas allé rejoindre les autres à Ouaga pour préparer la rébellion du rdr ?

Alors cher filleul Major, et cher monsieur Nyamsi, nous ne laisserons personne tronquer l’histoire de ce mouvement. Elle est tellement récente, que nos mémoires ne peuvent que rétablir la vérité.

C’était la vérité dite par l’ex parrain de la fesci de cette période.

Juste la voix de l’artiste

Commentaires Facebook

Commentaires

20 Commentaires ... participez vous aussi à la discussion.

  1. Petit Baleze 30 mai 2018 at 22:56 -

    Et tout à coup le CV de Blé la machette devint vierge 🙂

  2. LAKOTA2 31 mai 2018 at 01:45 -

    Krrrr krrrr krrrr…

    Une affaire entre un microbe bhété humide et un microbe savaneux, tous deux des ex-fescistes. L’un est surnommé Blé la machette, il croupit en prison pour crimes contre l’humanité. L’autre, @Doumbia savaneux non humidifié est docteur et libre de tous ses mouvements. Il n’a jamais été l’objet d’un quelconque poursuite judiciaire.

    Après cette brève description des deux ex-fescistes, qui semblent avoir introduit la machette dans les universités ???

    Violente question !!!

    Krrrr krrrr krrrr…

    té ande

  3. belo002 31 mai 2018 at 08:53 -

    ha! Serge kassy
    un parrain qui mérite bien
    la prison ! c’est lui le vrai
    coupable de la machette au campus.
    un parrain qui voit ses filleuls se découper et qui choisit un camp !?

  4. dabakala 31 mai 2018 at 11:01 -

    Biensur, tout le monde est habilité à produire son opinion ici, mais les faits historiques ne s’effacent pas et les acteurs au sein de la FESCI, de toute génération, savent exactement comment les choses se sont passées dans cette association.

    Sont invités à produire des témoignages seulement les personnes qui ont été témoins de cette époque.

    On voit donc ici que des gens comme @petit Balèze ou @LAKOTA étaient encore trop jeunes pour voir ou savoir ce qui se passait sur le campus. Quand à BELO, je parie qu’il est né entre 80 et 90, ce qui veut dire qu’il jouait en couche culotte quand le campus brulait !!

    Alors oui, l’argument selon lequel BLE étant en prison, ce ne pourrait qu’être lui le responsable de l’introduction de la machette sur le campus est misérable et pauvre, car le statut de BLE ne dépendait que de l’issue de la guerre. En effet, il est évident que BLE serait célébré comme un héros (il l’est pour moi et nous) et SORO en prison, si cette guerre s’était passée autrement.

    Mais vous avez raison de jubiler et produire toutes les inepties du monde.

    Mais l’histoire nous a appris que de nombreuses situations se sont retournées contre les fanfarons et que ce n’est qu’une simple question de temps.

    Et dans ce cadre, être patient n’est pas une erreur, au contraire !!

    Par contre, c’est avec une certaine compassion que je considère des gens qui pensent sincèrement que leur faction ne subira rien du tout, surtout après avoir été à l’origine du plus grand charnier jamais enregistré en Afrique de l’ouest depuis les indépendances, à DUEKOUE (YAKO @GBANSE)!!

    Non mes amis, ces morts et victimes ne pourront jamais passer par perte et profit et il leur sera fait justice et hommage, tôt ou tard !!

    Il y a donc de vrais raisons de s’inquiéter et alors c’est un autre membre de la FESCI qui sera en ligne de mire, SORO, qui contrairement à OUATTARA, prône vainement la réconciliation !!

    Il n’est pas con le SORO et il sait pourquoi il gagnerait à effacer son ardoise !!

    Le sang ne sèche pas et les ivoiriens n’oublient pas !!

    C’est un fait historique, c’est le RDR qui introduisit les machettes au campus !! Et pendant que vous le réfutez, certains de vos grands frères poussiéreux s’en félicitent et ne regrettent rien !! D’autres préfèrent accabler le FPI, car entretemps, se gargariser de ce genre de faits contribue à salir l’image belliqueuse de ce parti politique qui doit tout a la violence et au sang !! Vive @MANTAPE !!

    Imbéciles !!

    Dabakala !!

  5. tomas 31 mai 2018 at 12:41 -

    pourquoi s’étonner de la position de serge kassy . il ne peut que dire le contraire de ce que les autres on dit. sinon à quoi servirait son soutien à Blé Goudé?

  6. didiga 31 mai 2018 at 13:27 -

    arrete de mentir le @ le dadais
    1990 ce n est pas 1900

    votre 1ere victime sous la houlette de MICHEL GBAGBO est ZEBIE TYERRI :

  7. dabakala 31 mai 2018 at 14:53 -

    En effet mon cher ami @digiga !!

    ZEBIE Thiery était un simple étudiant, avec des lunettes rouge, en culotte courte et basket, avec toujours ses livres coincés sous le bras. Il passait son temps à étudier dans les bibliothèques et les amphis, et la nuit venue, sous la lueur des rares lampadaires du campus !!

    Il était responsable de nombreux clubs scientifiques et littéraires sur le campus et était en vue pour devenir le meilleur porte parole des étudiants en ce qui concerne les questions académiques et scientifiques sur le campus !!

    Imbécile !!

    ZEBIE était un brigand, un gros bras qui a son actif l’honneur d’avoir été le premier étudiant à porter manifestement sur lui une arme à feu dont il faisait usage quand cela lui plaisait (et non ce n’était pas pour tirer les petits oiseaux autour du terrain de foot) !!

    Il faisait la pluie et le beau temps sur le campus, lui est ses acolytes dont faisait partie un certain AHMED BAKAYOKO !!

    Le jour de sa mort, ce sont des milliers d’étudiants de tout bord et de toute tendance, excédés par ses crimes et délits (et oui, à l’époque, ZEBIE ne faisait pas de tri), qui se sont montés contre lui, et c’est avec son petit calibre à la main qu’il a essayé de faire fasse à cette masse d’étudiants, quand les HAMBAK avaient pris la poudre d’escampette, devinant ce qui pourrait arriver.

    Et non, MICHEL GBAGBO, comme de nombreux autres étudiants sur le campus, était tout autant observateurs que témoin de ce que ZEBIE aura subi : la vindicte estudiantine et/ou populaire, aveugle et sans possibilité d’accabler qui que ce soit à priori. Les meneurs dans l’exécution de ZEBIE sont a compter parmi ses victimes et non parmi les figures politiques du moment au sein du milieu estudiantin. La mort de ZEBIE est le résultat d’un ras le bol civil et global et non d’un calcul politique de bas étage qui pourrait faire de MICEHL GBAGBO un meneur commentant un acte prémédité !!

    De fait, cet acte reste illégale et illicite, mais entre nous, je ne crois pas que ZEBIE n’aurait pu prospérer indéfiniment dans la persécution et la menace sur un campus qui aurait fini par se révolter !! Et bizarrement, il se trouve que ce ne sont que les poussiéreux RDR qui se retrouvent en train de le défendre, quand de nombreux militants RDR aujourd’hui faisaient partie de ceux qui ont exécuté ZEBIE, par agacement, dépit, excédés par ses agissements à ce moment donné !!

    Merci donc pour la diversion mon cher @DIDIGA, mais la machette sur le campus, c’est bien le RDR qui l’introduit !!

    Et pour finir, en direction de @tomas, ce n’est pas parce que l’on soutien BLE GOUDE que l’on se sentirait obligé de transfigurer des faits historiques que de nombreux étudiants, bien moins illustres et témoins tout autant, peuvent corroborer !!

    Je ne crois pas que les étudiants qui valideront cette information historique seraient forcément des soutiens de BLE GOUDE.

    La machette fut introduite par le RDR, ce qui ne veut pas dire qu’ils étaient les seuls à en faire usage !!

    La nuance est de taille !!

    Notons toutefois que les personnes issues du RDR, qui ont l’âge pour pouvoir parler de cette affaire, se tairont sur ce fil de poste ou choisiront le hors sujet.

    Un fait historique ne se conteste pas, à moins que l’on ne se baladât pas en couche culotte au moment des faits, avant de se faire intoxiquer par les parents, tout mauvaise foi consommée !!

    Dabakala !!

  8. Coigny 31 mai 2018 at 15:15 -

    Histoire très mal écrite et contée par Serges Kassi, mais il a l’excuse de ne pas être un littéraire. En revanche, le fond de ce dont il témoigne est l’exacte vérité. Le FPI et ses figures de proue, exactement comme avant lui le PDCI, ont fait cette erreur de ne pas investir le terrain de la communication. Ouattara et son filleul Soro Guillaume eux en revanche, ont très bien compris comment fonctionne ce monde, le jeu de la construction de l’opinion surtout en direction de l’international. C’est ainsi qu’au plus fort d’une bataille à la machette qu’ils ont engagée et qu’ils étaient en train de perdre (le RDR étant minoritaire dans l’opinion, et bien plus largement encore dans les sphères de l’intellect), ils ont une fois de plus projeté leurs propres démons sur les autres.

    Cela a démarré timidement dans Le Patriote sous le crayon d’un certain T. Gbalin qui dessinait systématiquement Blé Goudé avec une machette à la main. Ce dernier n’a jamais jugé utile de s’en défendre et re-situer le contexte et les auteurs de l’introduction des machettes dans les R.U. Résultat : l’opinion traumatisée par cette violence et donc parfaitement conditionnée l’associe à la machette. Encore une histoire d’agressé transformé en agresseur par la magie de la manipulation de la communication, comme LG face à rébellion du 19 septembre. Triste et navrant. Surtout en observant que le camp pro-Gbagbo continue jusqu’à aujourd’hui de faire des erreurs de communication. Heureusement pour eux qu’en face, l’ivresse du pouvoir fait dorénavant négliger cet aspect de la bataille.

  9. GOZO 31 mai 2018 at 16:34 -

    On parle de FESCI, qui est la Fédération des Elèves et Etudiants de Côte d’Ivoire. Toi Serge Kassy, tu n’a jamais été étudiant, tu es un illustre inconnu dans le milieu universitaire. Ta bouche vient faire quoi dans le milieu des étudiants.
    Je te conseille de faire des interviews et des conférences sur ce que tu connais le mieux: la drogue.

  10. LAKOTA2 31 mai 2018 at 18:31 -

    Krrrr krrrr krrrr krrrr…

    «kikinette non coupée….On voit donc ici que des gens comme @petit Balèze ou @LAKOTA étaient encore trop jeunes pour voir ou savoir ce qui se passait sur le campus….kikinette non coupée »

    Krrrr krrrr krrrr….

    @LAKOTA de Sindou dozo puant en lêkê avec calibre 12, technicien de surface espace vert sur le campus de l’université de cocody à l’époque venait juste de ranger ses outils lorsque des étudiants se mirent à crier : « Pouleeeet….pouleeet …. pouleeet….pouleeet ». @LAKOTA tourna son regard pour voir pourquoi ces étudiants criaient ainsi…il vit apparaître un jeune homme de teint claire de type métisse café au lait à la corpulence frêle et de petite de taille. Un peu plus tard, ce jeune garçon prît la parole devant une foule d’étudiants et commença un speech en disant : « Pareeeeennnnts….pareeeennnntes … l’heure est grave… »

    Krrrr krrrr krrrr…

    Questions à @Claude-Koudou alias @dabakala :

    – En quelle année peut-il situer ce petit récit de @LAKOTA?

    – Blé la machette et @Doumbia savaneux étaient-ils étudiants à cette époque ???

    – Qui était celui qu’on appelait « poulet »

    – Quel âge pourrait avoir @Claude-Koudou à la kikinette non coupée en ce moment là?

    Krrrr krrrr krrrr….

    té ande

  11. quoi 31 mai 2018 at 21:32 -

    La prophétesse menteuse comme un arracheur de dents toujours dans l’affabulation.
    Situons d’abord la période de la gouvernance de Bessé Ble (Ble la machette en patronymien)1998 2000.
    En 1998 c’était le parfait Amour entre le RDR et le FPI en créant le Front Républicain( en 1995) pour dégommer le grand PDCI.
    Et pour les sachants du conflit le bureau sortant designe son successeur et à l’unanimité du Ben y compris Bessé Blé avait choisi le successeur de BOGOTA.
    À la surprise générale, Ble la machette malgré les médiations de WILLY de GBAGBO et de son épouse rien y fit devant la détermination de Bessé Ble à briguer le poste.(Preuve Simone ne l’a jamais porté dans son cœur).
    Et ce novembre 1998 une cohorte d’élèves de lycée et collège armés par BLE,de machettes de gourdins et bien d’autres matériels létaux ont débarqué sur le campus pour exiger sa candidature et s’en suit une scène de bain de sang d’étudiants tailladés à la machette dont l’auteur compositeur arrangeur est Bessé BLE.

    À chacun sa lorgnette !!!

  12. quoi 31 mai 2018 at 21:58 -

    Et faut dire qu’à cette période le BEN désignait par consensus le futur secrétaire général mais avec un critère important il fallait être un étudiant brillant d’où la frustration de Bessé Ble qui s’est senti frustré parce que se voyant grand orateur et arrangeur de foule en tant que secrétaire chargé à l’organisation.

    À chacun sa lorgnette !!!

  13. mantape 1 juin 2018 at 01:50 -

    @quoi …bessé blé…loool

    Je comprends pourquoi tu étais dans les premiers de la classe à l’école coranique de SINDOU….ko bessé blé…

    Barakat ( merci en moré)

    Winda taafi

  14. dabakala 1 juin 2018 at 17:09 -

    Réflexes de poussiéreux anonymes :

    @DIDIGA qui disparait du radar : il est excusé !! Son mensonge du ZEBIE était bien trop gros.

    @LAKOTA qui pense pouvoir nous surprendre ne révélant une information que de nombreuses personnes savent, même celles nés en 2000 : Le surnom de –professeur- “poulet” affublé à MICHEL GBAGBO. Argument de peu de valeur donc qui ne peut pas valoir acte de naissance.

    Le récit imagé et cossu de @Quoi, qui nous livre le genre d’article qui ferait sensation dans les colonnes du Patriote : non mon ami, il fallait être là pour reconnaitre les faits concernant l’introduction de la machette au campus. Comme le dit @Coigny, l’erreur de BLE GOUDE a été de ne pas se défendre d’avoir été surnommé BLE LA MACHETTE. Il paye cette erreur de communication cher, mais cela n’efface pas le fait historique. Heureusement que ces lignes ne présente que l’opinion de la lorgnette du petit bonhomme !!

    Comme dit ailleurs, si les sachants se taisent, ayant un certain âge et étant impliqués dans cette période autrement, c’est qu’il n’y a rien à dire. Le silence de @MANTAPE est plus que bavard, car a la limite, il ferait plutôt partie des gens qui applaudiraient le RDR au lieu de fustiger BLE GOUDE pour un acte dont il n’a pas été à l’origine, l’introduction de machette sur le campus !!

    La balle au centre donc !!

    Bande d’Imbéciles !!

    Dabakala !!

  15. dabakala 1 juin 2018 at 17:11 -

    Quant au @GOZO, ne pas avoir été dans la scène estudiantine n’exclue pas que l’on puisse savoir ce qui s’y tramait !!

    Encore une imbécilité sans nom !!

    Dabakala !!

  16. mantape 3 juin 2018 at 02:58 -

    dabakala1 juin 2018 at 17:11 –

    Quant au @GOZO, ne pas avoir été dans la scène estudiantine n’exclue pas que…..wah wah ….( jappements…)

    @dabaducon

    a écrit de sa belle plume d’intello….. lui qui fustige ma compréhension du français moi issu de l’école coranique de SINDOU qui a appris à utiliser la kalach avant d’apprendre le français …
    Alors mes chers frères de l’école coranique de SINDOU @Gozo @belo @quoi dabire @lakota sawadogo
    avec votre bon sens Je vous demande de me dire de me dire
    C’est en quelle langue le verbe exclure prend à l’indicatif
    en effet
    présent il exclut
    Futur il exclura
    Imparfait il excluait

    Etc…..
    Mais il EXCLUE ….ou n’exclue pas …dans notre cas …Ça comme le pauvre interviewé a répondu concernant les questions FRAR ….”c’est une question que JE NE CONNAISSE PAS…”…
    Loool
    Mais bon ça n’ EXCLUE PAS qu’en Allemagne @ducon lors de sa classe de TERMINAL ait appris cette forme d’orthographe du verbe exclure ….trop comique ce clown…..
    Bref école coranique de SINDOU est miéé pardon mieux…

    Ah la refondation…..

    Té ande

  17. mantape 3 juin 2018 at 03:03 -

    Lire

    Quelle langue le verbe exclure prend e à l’indicatif…

  18. mantape 3 juin 2018 at 03:22 -

    Lire

    qui ai appris

  19. belo002 3 juin 2018 at 09:46 -

    en définitive, ce n’est ni
    soro, ni yayoro, ni béssé blé
    qui ont introduit la machette
    au campus. ce moi je retiens
    de tout ce qui précède,
    c’est Serge kassy qui a
    introduit la machette au campus.
    c’est lui le vrai coupable ?
    mais question !
    comment les étudiants arrivent ils
    a avoir toujours une machette
    près de leurs stylos ?

  20. dabakala 5 juin 2018 at 12:24 -

    C’est tout a fait marrant de voir un personne qui choisit la corrrection comme argument contre son adversaire produire de nombreux poste pour s ecorriger soi-meme !!

    Jouissif !!

    ET pour terminer, il intervient dans d’autres post pour y faire référnce à son produit intellecutle si constructif !!

    Imbécilité !!

    Non mon ami, seul le sens et l’argument ont une fonction et c’est pourquoi je ne me permettrais de pondre ma réponse ici sans rienc corrivger !!

    Jsute pour le plaisirr !!

    Libre a vous de me corrige, vu que cela semble vous amuer !!

    Imbécile !!

    Dabakala !!