Les entreprises chargées du réaménagement de la Baie de Cocody en Côte-d’Ivoire se veulent rassurantes

Mis en ligne par La Rédaction | mardi 12 Juin 2018

Par El Mehdi Berrada – à Rabat Jeune-Afrique

La Baie de Cocody dans sa nouvelle architecture devrait être livrée avant la fin de l’année 2020, ont annoncé les acteurs ivoiriens et marocains de ce vaste chantier de réaménagement à 700 millions de dollars.

Le projet de sauvegarde et de valorisation de la Baie de Cocody à Abidjan avance et sa livraison sera, vraisemblablement, faite à temps, soit avant la fin de 2020. C’est en tout cas ce qu’a laissé entendre Patrick Achi, secrétaire général de la présidence de Côte d’Ivoire, lors de sa récente visite à la capitale marocaine, Rabat, en compagnie d’autres représentants ivoiriens, dont Anne Désirée Ouloto, ministre de la Salubrité, de l’Environnement et du Développement durable et Pierre Dimba, directeur général de l’Ageroute, la société d’État chargée de l’exploitation, du suivi et de l’entretien du réseau routier et autoroutier ivoirien.

Durant cette visite de deux jours, du 7 au 8 juin, les responsables ivoiriens ont pris part à un atelier thématique organisé à l’initiative de Marchica Med, l’agence marocaine chargée d’assister la Côte d’Ivoire dans le projet de transformation de la Baie de Cocody. Un projet à 700 millions de dollars (595 millions d’euros), qui a ces derniers temps fait l’objet de nombreuses rumeurs sur l’état d’avancement des travaux, certains allant jusqu’à annoncer un « probable arrêt ».

Une première étape réalisée à 40 %

« D’autres projets sont venus se greffer à la maquette initiale et il est très logique que par moment le rythme baisse en attendant la fin des études et les nouveaux plans », a déclaré Patrick Achi, qui s’est dit « satisfait de l’avancement des travaux ». Selon le secrétaire général de la présidence ivoirienne, « il est tout à fait normal de connaître de légers retards. Même pour un petit projet, il y a toujours quelques difficultés et là nous sommes sur un gigantesque chantier ».

La première étape du projet, qui concerne les ouvrages maritimes, les digues de calibrage, et les terrassements au niveau de la Baie de Cocody, est achevée à hauteur de 40 %, ont indiqué les dirigeants de Marchica Med.

La suite de l’article sur Jeune-Afrique

Commentaires Facebook

Commentaires