Liberia: Huit anciens militaires ivoiriens extradés vers la Côte-d’Ivoire (crimes de guerre)

Mis en ligne par La Rédaction | mercredi 11 Juil 2018

Par Connectionivoirienne

La Cour de justice de Monrovia City vient d’ordonner l’extradition de huit anciens militaires ex loyalistes (FDS) sous Gbagbo, vers la Côte-d’Ivoire.

Les huit soldats sont accusés d’avoir illégalement passés la frontière pour se réfugier au Liberia après avoir commis des crimes de guerre durant la crise postélectorale de 2011.

Le groupe avait été mis aux arrêts en aout 2012 à la frontière entre les deux pays, après différentes attaques perpétrées depuis le Liberia contre au moins deux localités ivoiriennes, Para et Toulépleu. Ils sont aussi accusés de viols, meurtres et de vols en bande armée.

Le magistrat Peabody qui a prononcé le jugement a ordonné leur extradition vers la Côte-d’Ivoire, après avoir passé cinq ans dans les geôles du Liberia.

Commentaires Facebook

Commentaires

5 Commentaires ... participez vous aussi à la discussion.

  1. quoi 11 juillet 2018 at 13:05 -

    “Nian nian nian” ces forestiers sauvages humides frayalistes.
    On va vous “pkatra” jusqu’au dernier.

    Sauwasse…

    À chacun sa lorgnette !!!

  2. GBAGBO LAURENT 11 juillet 2018 at 15:21 -

    Quand demain, le même Liberia procédera à l’extradition de criminel poussiéreux réfugiés chez lui, j’en connais un qui pleurera de remords par ce qu’on pkatra ses gens ..

    Non mon ami, la réconciliation était une action salvatrice et entretenir le clivage n’était pas la bonne solution, car elle garantit les représailles.

    Penser qu’on sera fort et indéboulonnable éternellement est une stupidité.

    La fin se dessine de plus en plus et il ne vous restera plus qu’a reprendre les armes et la fraude vu que démocratiquement les portes se referment.

    Allons y donc !!

    Moi, je suis serein !!

    GBAGBO LAURENT.

  3. TIPADIPA2 11 juillet 2018 at 19:07 -

    Krrrr krrrr krrrr…

    Hummm…huit nouveaux prisonniers politiques refondus dans les geôles du président Alassane Dramé Ouedraogo (ADO) de Sindou. Libérer (inj d’usurpation) … pardon…libérez les prisonniers politiques violeurs, meurtriers et voleurs !!!

    À chacun sa lorgnette vraiment !!!

    Krrrr krrrr krrrr…

    té ande (« The End » en bhété de mama)

  4. GBAGBO LAURENT 12 juillet 2018 at 03:11 -

    Il est évident que ce seront les seuls prisonniers qui seront libérés dès que OUATTARA partira !!

    C’est aussi cela de bien d’être prisonniers politiques !!

    Et ce sont les juges et procureurs qui élargiront les premiers ces gens pris pour leur opinion politique !!

    Et alors il sera temps de penser à ces criminels avérés qui ont mis DUEKOUE à feu et à sang lors du crime de guerre et de sang le plus gigantesque jamais enregistré en Afrique de l’ouest depuis les indépendances !!

    Le sang ne sèche pas !

    GBAGBO LAURENT

  5. TIPADIPA2 12 juillet 2018 at 07:58 -

    Krrrr krrrr krrrr…

    Hummm…une odeur puante de kikinette non coupée se répand dans les environs…plus de microbes à escroquer pour une virée toutous à Acra !!!

    Krrrr krrrr krrrr…

    té ande