Une alerte de soulèvement des ex-combattants en Côte d’Ivoire suscite la panique à Guiglo

Mis en ligne par La Rédaction | vendredi 13 Juil 2018


Les populations de Guiglo ont passé des moments de grande frayeur, lundi et mardi, suite à une alerte de soulèvement des ex-combattants des régions du Guémon et Cavally, lancée dans la ville.

La psychose a été alimentée par le déploiement d’un important dispositif militaire, durant les deux jours, en patrouille dans toute la ville, au point de conduire la plupart des riverains à se pelotonner dans leurs maisons, jusqu’au départ des hommes en treillis.

Les populations apprendront plus tard, après recoupage des informations, que cette présence peu ordinaire des corps habillés dans leur localité était relative au mécontentement de certains ex-combattants des régions du Guémon et Cavally, qui réclamaient la totalité de leurs primes de désarmement.

Les habitants, dans leur ensemble, demandent qu’une solution soit trouvée définitivement aux problèmes des ex-combattants, afin d’éviter ces sauts d’humeurs qui troublent la quiétude générale.

(AIP)

tt/ra/fmo

Commentaires Facebook

Commentaires

1 Commentaire ... participez vous aussi à la discussion.

  1. dabakala 13 juillet 2018 at 15:36 -

    Et si OUATTARA ne rempile pas ou s’il ne convainc pas, il est évident que tous ces pouilleux ressortent leur armes et confisquent définitivement le pays !!

    Je n’aime pas avoir raison !!

    Dabakala

Laisser un commentaire