Car en prestidigitation, il ne faut jamais compter sans Alassane Dramane Ouattara en Côte-d’Ivoire

Mis en ligne par La Rédaction | mardi 21 Août 2018

Opinion

Le plus grand tour de prestidigitation d’Alassane Dramane Ouattara fut celui de réussir, par une seule phrase, à s’oindre le martyr de deux groupes démographiques importants : les populations musulmanes d’où qu’elles viennent,  et les populations du nord ivoirien et au-delà du nord ivoirien, qu’elles soient musulmanes ou pas. « On ne veut pas que je sois président, parce que je suis musulman et du nord », avait-il pleurniché en grande victime d’une xénophobie imaginée des populations sudistes de la Côte d’Ivoire contre leurs sœurs du nord de la Côte d’ivoire et des pays de la sous-région, surtout des pays à majorité musulmane.

Par cette posture de victimologie bien calculée, Alassane Dramane Ouattara s’attirait l’empathie de tout Musulman se sentant victime d’ostracisme religieux ; mais aussi il s’attirait la sympathie de toute personne révulsée par la discrimination d’où qu’elle vienne. Cette philosophie de victimologie payante, Alassane Dramane Ouattara la traîna sur tout son parcours politique, taxant tous ses adversaires de xénophobes.

C’est d’abord Bédié qui en fit la frais, lorsque sous sa présidence, la cour suprême rejeta les dossiers de candidature de Dramane Ouattara pour « faux et usage de faux » et que, plutôt que de prouver le contraire à cette haute institution ivoirienne, Dramane Ouattara choisit d’amalgamer pour son compte géographie et religion, liant sa disqualification au sort des 5 millions d’immigrants vivant sur le sol ivoirien, instiguant de ce fait un pandémonium interethnique et interreligieux. Ce fut ensuite Gueï qui en fit les frais, lorsque lui aussi demanda à Dramane Ouattara de faire la lumière sur la question ténébreuse de sa nationalité. Et ce fut enfin Gbagbo qui en fit les frais, lorsque … lorsque … à vrai dire … l’on ne peut vraiment pas dire pourquoi, sinon qu’il s’appelait Gbagbo ; sinon qu’il était trop bon … trop naïf peut-être, pour aller chercher Dramane Ouattara dans son exil ; sinon que sa politique qui exigeait que les richesses de la Côte d’Ivoire profitent en premier lieu aux Ivoiriens dérangeait énormément les marionnettistes occidentaux.

L’imposture de Ouattara le « Musulman du nord ivoirien » n’était pas ingurgitée par tous, cependant. Le gros mensonge agaçait même, au point où l’on en faisait des gorges chaudes dans les chancelleries. Alassane Dramane Ouattara, Grand-Narrateur d’un nord musulman ? Pas si vite, semblait rétorquer l’ambassadeur français Renaud Vignal, qui, dans une note à Guy Labertit, écrivit ceci : « Commencée à 18h 15, notre conversation, en plein ramadan, n’empêche pas le maître de maison, avant la rupture du jeûne, de faire honneur aux canapés de foie gras et de boire deux whiskies bien tassés ». En plein ramadan ? Avant la rupture du jeûne ? Un pied de nez alcoolisé à tous ceux dont il se réclame le grand messie ? Quel cynisme, ce Dramane Ouattara !

Dramane Ouattara victime d’ethnocentrisme de Bédié à Gbagbo, en passant par Gueï ? Vraiment ? La mystification dérangeait ; la menterie agaçait jusqu’à ceux-là même qui l’avait aidé à la manufacturer. Et ce Français, professeur de mathématiques installé en Côte d’Ivoire depuis des décennies, ne put se retenir de questionner cette intoxication et d’expliquer à ses concitoyens ce que dénotait en réalité pour les ouattaristes le terme d’ivoirité tant conspué : « Un peu d’histoire alors? (Que les Ivoiriens m’excusent pour les considérations « ethnographiques » suivantes, qu’ils ne prennent même pas la peine d’opposer aux classifications françaises, mais qui peuvent aider les Français à enfin s’interroger sur le fameux découpage « ethnique » qui fonde leur compréhension de l’ « Ivoirité»!) Trois présidents successifs sont censés avoir été « ivoiristes » : Bédié, mais il est Baoulé (du Centre), Gueï, mais il était Guéré (de l’Ouest), Gbagbo, mais il est Bété (de l’Ouest aussi, mais un peu plus au Sud), sa femme (une « dure »), mais elle est Abouré (de l’Est), le « dur » du Régime, Mamadou Koulibaly (mais il est Sénoufo, « musulman du Nord »). Qu’ont de commun ces trois présidents (et pour Gbagbo les « durs » qui l’entourent) réputés « ivoiristes »? Apparemment, rien sur le plan ethnique! Mais qu’ont-ils donc de commun? Une seule chose : ils ont à un moment ou à un autre été opposés à Alassane Ouattara. D’où la définition provisoire suivante que l’on pourrait proposer (en l’absence de toute autre) : l’“Ivoirité” est un concept français qui désigne le fait, pour un Ivoirien, de n’être pas Alassane Ouattara ».

Aujourd’hui, Ouattara a trompé tous ceux qu’il pouvait tromper, et il semble n’y avoir plus personne à tromper. Les Musulmans ont compris son imposture. Les « nordistes » ont compris son mensonge. Les Soroïstes ont compris son ingratitude. Les pauvres ont compris son hypocrisie. Ses alliés du RHDP ont compris sa duplicité. Ses marionnettistes perdent patience et s’inquiètent de ce qu’il adviendra de leurs intérêts. Et comme, à l’invitation du roi d’Arabie Saoudite, Ouattara se faufile enfin en rutilante chaise roulante parmi les pèlerins de la Mecque, dont certains semblent prier vers lui, prier sur lui, prier pour lui, plus qu’ils ne prient pour eux-mêmes, qui espère-t-il encore tromper ? Quelle nouvelle identité espère-t-il se forger ? De quelles autres « victimes » cet homme qui ne surfe que sur la victimologie espère-t-il être le Grand-Téléologue ? Nous reviendra-t-il comme le grand « El Hadj » leader d’une autre communauté dont personne ne veut qu’il soit …, parce que … et du … ? N’y a-t-il vraiment plus personne à tromper ? Pas si sûr ! Car en prestidigitation, en tartuferie, en commerce de mirages et d’illusions il ne faut jamais compter sans Alassane Dramane Ouattara.

 

Martial Frindéthié

 

Commentaires Facebook

Commentaires

14 Commentaires ... participez vous aussi à la discussion.

  1. mantape 21 août 2018 at 14:42 -

    Mamadou Koulibaly avec un K svp….

    Senoufo du nord ….loool …à l’école coranique de SINDOU de SINDOU notre maître a dû se tromper ….
    En effet il ne nous a pas dit qu’Azaguie était au nord de la Côte d’Ivoire ….

    En tous cas tant que ce journaleux présente Mamadou Koulibaly comme un nordiste et senoufo d’Azaguie…lol ça montrera qu’il n’est animé que par la haine d’un homme quitte à pondre des mensonges .

    Maadou…du nord …oui sans doute ….mais de quel nord ? Le nord ou plus ….au nord encore ?

    AHH la refondation..la plus vaste escroquerie morale de tous les temps

    Saabé

  2. srika blah 21 août 2018 at 15:20 -

    D’apres la Présidence, Ouattara DRAMANE est parti en France et non á la Mecque pour laper une météorite de pierre noire magnétique… il y a des millions de pierre noire météorites entassées entre Mars et Jupiter et qui, souvent tombent sur terre. Des IGNORANTS pensent qu’elles proviennent de “Dieu”.

  3. dabakala 21 août 2018 at 19:11 -

    Vive les Bété de Korhogo !!

    Dabakala

  4. marianne 22 août 2018 at 08:03 -

    @mantape

    Pourquoi tu es excité comme une lente devant des cheveux crépus lorsqu on parle d ethnie et de religion musulmane?

    Vous n avez pas d autres occupations en politique ?

    Même si pour vous être musulmans et du Nord est la première qualité à avoir en politique pas besoin d autant d excitation …petit.

  5. junior98 22 août 2018 at 12:31 -

    Quand une cité est dépourvue de grands esprits;
    Elle est souvent à la merci de la racaille;
    l’obscurité et l’immonde y prenant pied;
    Et le peuple désorienté se laisse allé aux sentiments les plus bestiaux;
    Pauvre peuple désorienté!
    Regarde autour de toi et tu verra que ton véritable bourreau porte les habit d’un nationalisme intéressé;
    Souviens toi de cette lointaine contrée chère à TITO où les nationalismes exacerbés ont brûlé la cité;
    Souviens toi de cette proche cité où la haine ethnique conduisit les hommes à perdre leur humanité;
    Et dans cette cité l’on éventrait les enfants de moins d’un an;
    Le feu t’a brûlé un doigt. N’as tu pas compris que ce n’était qu’un avertissement?
    Des personnages étranges s’agitent en ton nom, pauvre peuple, en réalité, ils s’apprêtent à te précipiter dans l’enfer!

    Voilà ce que m’inspire ce misérable pamphlet.

  6. mantape 22 août 2018 at 15:20 -

    @Raymond assouman cinétique ou potentiel des samedis ….alias mamou chez les diouls et Marianne pour les nazillons

    Tu as tort …ce qui m’excite le plus c’est croiser le fer quelque soit la nature de l’affrontement avec les pédales nazis de ton espèce qui ont exacerbé l’ethnie et la religion dans ce pays…ce n’est pas parce que vous en prenez plein la gueule maintenant qu’il faut crier au loup…

    Il fallait y penser avant quand vous décrétiez la chasse à un groupe bien précis ,quand ces derniers devaient déterrer leurs aïeux pour prouver leur citoyenneté,quand des trannies comme toi voyaient un don de corans comme une tentative d’islamisation…..

    Comme toujours vous commencez et nous on termine pour vous donner …

    Musulman et du nord première qualité ? Non pas suffisant …mais avant tout ça sert à éviter d’être un YÈRÈLON-BALI comme on dit en langue de BONABO ( AHH la stupidité) à deux pattes en tentative d’islamisation….

    Comme tu dis que tu as des amis du nord ( AHH escroquerie morale quand tu nous tiens ) …lol ils te traduiront le sens de cette expression….demande vite avant la chute inexorable au maximum d’énergie potentielle…euh non cinétique…bon je ne sais plus ….réponse fournie à l’ambassade du Canada samedi matin au service visa ….tchrrrr

    Saabé ( té ande en moré..euh pardon en patronymien à deux pattes)

  7. dabakala 22 août 2018 at 15:55 -

    Le plus ignoble dans tout ça, c’est que chacun sait exactement d’où il vient.

    Et je ne parle pas des migrations de 1918 !!

    Je ne crois pas que KOULIBALY lui-même se serait offusqué du fait qu’on lui demande d’où sa famille provient, vu qu’Azaguié, ce n’est pas vraiment un site propre aux KOULIBALY !!

    C’est dommage de voir qu’une question banale puisse provoquer autant de salive !!

    Dabakala

  8. mantape 22 août 2018 at 16:15 -

    Misunderstanding….

    personne ne s’offusque qu’on lui demande d’où il vient …

    Mais on s’offusquera quand C’EST VOTRE INTERLOCUTEUR QUI CHOISIT SELON SON HUMEUR ET/OÙ SON OBÉDIENCE POLITIQUE D’OU ON EST SUPPOSÉ VENIR …..ET DONC DE SA CITOYENNETÉ OU NON ….ça c’est inadmissible….so simple

    Saabé

  9. Coigny 22 août 2018 at 19:48 -

    >Maadou…du nord …oui sans doute ….mais de quel nord ? Le nord ou plus ….au nord encore ?

    La deuxième fois en 2 jours que @mantape trouve des origines extra-ivoiriennes à des personnes : l’imam Aguib Touré, puis Mamadou Koulibaly. Hum ! Le débat naguère tabou revient-il de mode ? A moins qu’il ne soit interdit d’indexer l’origine d’une personne que quand l’on est sudiste ? N’importe comment, bonne continuation, nous prenons les notes qui s’imposent : progressivement, le voile se déchire sur les origines troubles de nombre de personnes, et qui sait si à la fin et de guerre lasse, les Soroïstes ne révèleront en entier que nous soupçonnions tous sur la tête elle-même. Exactement comme lors d’une bagarre de nanas, où le rinçage d’yeux est garanti à tous les voyeurs. 🙂

  10. marianne 22 août 2018 at 20:12 -

    @mantape

    Sortez du fantasme ethnoreligieux.

    Depuis que je vous lis c est votre unique obsession.

    Si vraiment vous avez souffert dans la pratique de votre foi et dans votre patronyme cela a du vous marquer terriblement.

    On a vu ce que vous appelez l exclusion du Nord a produit. On vit les derniers moments de ce que le rattrapage produit. C est a dire tout sauf la paix.

    Luttons pour une gouvernance inclusive pour avoir la paix.

  11. dabakala 22 août 2018 at 23:03 -

    Vous dites : “Mais on s’offusquera quand C’EST VOTRE INTERLOCUTEUR QUI CHOISIT SELON SON HUMEUR ET/OÙ SON OBÉDIENCE POLITIQUE D’OU ON EST SUPPOSÉ VENIR ….”

    Non mon ami, ce qui offusque, C’EST LE FAIT QUE KOULIBALY OSE DIRE A QUI VEUT L’ENTENDRE QU’IL EST ORIGINAIRE D’AZAGUIE.

    Nous savons tous que ce n’est pas possible et c’est aussi pourquoi, la nature ayant horreur du vide ou du mensonge, les allégations se font !!

    Je suis d’accord avec vous, c’est inadmissible de se prononcer à la place de quelqu’un, mais entre nous, que vaut la bonne foi de KOULIBALY ?? Pourquoi votre susceptibilité légendaire ne fustige pas cette déclaration de KOULIBALY, quand elle est capable de reconnaître la nationalité d’un IMAM contestataire et en faire une condition avant d’oser parler de sa personne.

    Nous sommes tous ivoiriens et il faut commencer à se respecter les uns les autres.

    Nous savons tous que KOULIBALY n’est pas natif d’AZAGUIE.

    Pourquoi faire un débat de susceptibilité et d’humeur, là où le bon sens voudrait que KOULIBALY nous dise ce qu’il est réellement, à moins qu’il ait été adopté légalement par une famille originaire d’AZAGUIE qui ait conservé le nom de naissance l’enfant au moment de l’adoption.

    Alors là, oui, légalement, KOULIBALY aura le droit de dire qu’il est un enfant d’AZAGUIE.

    Revenons donc à la base et mettons de coté cette acrimonie inutile.

    Imaginez donc ceci :

    DIGBEU de KORHOGO !!!

    Je vois déjà dans vos rangs des dignitaires de KORHOGO s’offusquer et cracher leur venin !!

    Et ce sera tout a fait admissible !!

    so simple !!

    Dabakala

  12. mantape 23 août 2018 at 15:49 -

    I@njia coigny

    Comme toujours t’es à côté de la plaque ….contrairement à vous les nazillons aux petits pieds je ne trouve pas d’origine aux gens ….pour des raisons politiques de haine de tribalisme ou de religion….
    Je dis ce que ces personnes ne sont pas ….
    Donc quand un sudiste dit à un étranger qu’il n’est pas ivoirien je n’ai aucun problème….
    Par contre quand au nom de vos principes anachroniques on veut déposséder quelqu’un de sa nationalité là j’ai un problème
    L’imam en question quand on lui a dit qu’il n’était pas ivoirien il a parlé ? Il s’est plaint ?
    Quant à Madou je ne polémiquerai même pas ….Bien qu’ayant la mémoire courte et hyper sélective tu dois te souvenir que Madou a essayé de se faire célébrer comme ressortissant de NAPIE….tu te souviens de la suite ? C’était en 2001 le FPI était au sommet de sa puissance …et pourtant ….donc Laisse Madou d’azaguié où il est ….
    Tu te souviens des éditions spéciales Gbagbo reçoit……
    Il était avec quelle région Madou ? Ce haut ponte du FPI qui se présente à Koumassi et pas chez lui « au nord »….awesome..

    @raymond assouman alias mamou

    Fantasme ethno religieux ? Loool non pédale …mes fantasmes sont d’une tout autre nature mais ce site n’est pas indiqué pour en parler ducon crois moi …
    Obsession ? même explication…

    Ce que nous appelons l’exclusion a produit tout sauf la paix ? Loool mais c’est aux autres canidés de ta secte qu’il faut le dire …pas à moi …j’ai vécu les causes et les conséquences en direct …mais vous par contre vous n’avez rien appris rien retenu …on peut donc repartir ( très bientôt) pour un tour ….

    Gouvernance inclusive ? Warum denn nicht ?
    Le tout est de savoir ce que vous nos nazillons tropicaux entendez par inclusive ….

    Parce que le même tranny qui parle du caractère inclusif de la gouvernance parle aussi de BONABO d’animaux à deux pattes de patronymien de tentative d’islamisation wah wah wah ( jappements divers …) pour parler des nordistes …serait ce le sens que tu donnes à inclusif ?
    Les déclarations de bonnes intentions vides de sens et hypocrites comme les tiennes ne guériront pas ce pays ….commence déjà à faire ton autocritique…ko inclusive

    Non mon ami, ce qui offusque, C’EST LE FAIT QUE KOULIBALY OSE DIRE A QUI VEUT L’ENTENDRE QU’IL EST ORIGINAIRE D’AZAGUIE…

    Oui possible …moi ce qui m’offusque c’est que tant que Madou était le bon petit de qui nous savons personne dans le parti même l’aile ivoiritaire et ultra-nationaliste n’a trouvé à redire …
    Moi je m’insurge contre cette politique à géométrie variable concernant la nationalité….
    La nationalité n’est pas liée à l’accointance avec les autorités du moment
    Quand je parlais de se prononcer à la place de quelqu’un il est évident que je n’englobe pas Madou …Dabakala et moi n’avons pas la même philosophie politique mais nous savons tous les deux qu’il n’est pas utile d’engager un débat sur le fait qu’il soit dazaguié ou non …c’est ton parti qui l’a présenté comme ivoirien d’azaguie…je me trompe ?

    Devrais-je m’offusquer quand les sachants se taisent ?
    Autre exemple Kouamé Oi Kouamé et son frère AFFI …Dabakala sait mieux que moi de quoi il en retourne ….depuis qu’Affi a choisi de tourner casaque ..on entend beaucoup de choses meme un surnom AFFIBA …ZONGO ….pourquoi Zongo ? Comme tu le dis respectons nous entre ivoiriens …
    Les étrangers se connaissent les ivoiriens se connaissent…

    Digbeu de Korhogo ? Je ne suis pas choqué .. pourquoi ?
    si Digbeu père ou grand-père s’est installé dans le Poro a construit là-bas et ses enfants y sont nés ont été avec nous au lycée HOUPHOUËT BOIGNY de Korhogo…et s’ils poursuivent leurs études à l’étranger viennent en vacances à Korhogo….
    Question ils sont d’où ? Pour moi ils ne sont pas de TILAPIA euh pardon de TIPADIPA de Kpapekou ou de doudougnoa ou d’une quelconque bourgade du royaume des MAGWE …
    POUR moi on peut dire qu’ils sont de Korhogo…

    De nombreux cas existent ….Les Domoraud ? S’ils disent Man qui trouvera à redire ? Si Sahmi Mery justement dit qu’il est de Lakota c’est faux ?
    Pour moi c’est au cas par cas qu’on regarde et non une espèce d’évaluation globalisation soviétiforme qui ne doit avoir droit de citer …
    Sujet très délicat à mon avis ….à aborder sans a-priori ni arrière pensée politicienne,chose que n’a pas su faire L’ENSEMBLE DE LA CLASSE POLITIQUE DE CE PAYS ….

    So simple

  13. dabakala 23 août 2018 at 18:46 -

    “Oui possible …moi ce qui m’offusque c’est que tant que Madou était le bon petit de qui nous savons personne dans le parti même l’aile ivoiritaire et ultra-nationaliste n’a trouvé à redire …”

    Encore une contre vérité !!

    Si KOULIBALY est sorti du FPI, ce n’est pas un hasard. Il y a de nombreuses choses qui lui ont été reprochées, y compris cette volonté de se revendiquer d’AZAGUIE, de fustiger ses camarades en utilisant l’argument tribal et religieux (« C’est parce que je suis musulman et du nord », à la façon de quelqu’un), quand justement c’est le fait de l’ignorer qui lui a permis d’atteindre le niveau auquel il était admis… (C’est surtout SIMONE EHIVET qui poussait KOULIBALY dans le dos et le faisait passer devant tant d’autres valeureux militants. Mais bon…)

    Tant que cela servait ses intentions électorales propres dans la régions d’AZAGUIE et qu’il avait pour objectif de satisfaire les besoins de cette population parmi laquelle il a grandi et trouvé refuge, cela pouvait encore se comprendre, mais de là à vouloir réellement baser son origine sur ces populations quand manifestement il vient bien d’ailleurs, dans le FPI, la pilule n’est pas passée du tout.

    Mais les désaccords au sein d’un parti politique ne sont pas censés servir de casse-croûte à la fustigation adverse. Si vous ne saviez pas la réalité du parti (j’en doute), et bien vous la connaissez donc maintenant.

    En toute honnêteté, je pourrais vous faire une liste de TOUTES les tensions qui ont eu lieu en interne et que l’on a essayé de couvrir pour garder la cohésion de groupe, si vous le voulez !! Le FPI n’est pas différent de tout autre parti politique ivoirien.

    “C’est ton parti qui l’a présenté comme ivoirien d’azaguie…je me trompe ? ”

    Vous vous trompez !! Le FPI n’a jamais présenté KOULIBALY comme un ivoirien d’AZAGUIE. Le proposition électoraliste de représenter la ville d’AZAGUIE est venu de KOULIBALY lui-même, vu qu’il y a vécu et qu’il connaît ces populations. Une action classique dans le FPI qui a positionné des valeurs sures dans certaines villes ou quartiers à populations cosmopolites, par exemple SIMONE EHIVET a été désignée pour porter les couleurs du FPI à ABOBO au lieu de MOOSOU/BASSAM/BONOUA, vu qu’elle avait une sympathie proonocée pour les populations Ebriées et autres dans ce quartier dont elle fut le député.

    Vous dites : “Digbeu de Korhogo ? Je ne suis pas choqué .. pourquoi ?
    si Digbeu père ou grand-père s’est installé dans le Poro a construit là-bas et ses enfants y sont nés ont été avec nous au lycée HOUPHOUËT BOIGNY de Korhogo…et s’ils poursuivent leurs études à l’étranger viennent en vacances à Korhogo….
    Question ils sont d’où ? Pour moi ils ne sont pas de TILAPIA euh pardon de TIPADIPA de Kpapekou ou de doudougnoa ou d’une quelconque bourgade du royaume des MAGWE …”

    Comme vous le dites si bien, POUR VOUS !!

    Mais la notion d’origine est balisée par de nombreuses règles et il ne suffit pas de construire dans une région ou y faire naitre ses enfants pour réclamer une origine donnée.

    L’origine est avant tout héritée des parents, puis des grands parents. Cette origine est liée à une culture, à un territoire géographique originel, mais aussi à une COLLECTIVITE d’une certaine envergure, qui est le substrat de l’origine du peuple auquel on appartient. De fait, les Bété sont contenus dans une sphère géographique donnée et ont une culture propre. Partir vivre à Korhogo étant Bété ne suffit pas pour perdre son origine ou en obtenir une nouvelle. L’origine se perd implicitement par métissage ou par assimilation, c’est à dire le fait d’avoir été recueilli et éduqué dans un cocon culturel propre au lieu où on choisit de s’installer. Ainsi, un DIGBEU mineur ayant été élevé par des sénoufos et ayant absorbé la culture Sénoufo, n’est Bété que de nom et ne peut prétendre appartenir à ce cercle culturel BETE, avec qui il a perdu toute relation affective, sociale, culturelle et identitaire.

    Quand je parle de DIGBEU de Korhogo, vous avez retenu uniquement le lien géographique établi par le lieu Korhogo, mais ignoré le lien culturel et social qui est établi par le nom DIGBEU qui est un nom typiquement bété et donc lié à l’histoire d’un autre peuple, à une culture, à une aire géographique stabilisée et qui n’a pas progressée depuis au moins 60 ans.

    Mais vous êtes libre de percevoir les choses comme vous l’entendez et si je crois que de nombreuses personnes dans votre camp pensent comme vous, je comprends aussi pourquoi les questions identitaires sont perçues comme vous le faites, a la fois avec un sérieux violent et brutal (la volonté de prendre les armes pour protéger la « dignité » d’un peuple dont on se dit originaire), qu’avec une légèreté rocambolesque et alarmante ( la tolérance qu’il y aurait a supposer qu’un DIGBEU venu en immigration dans vos régions puisse se définir comme étant malinké ou sénoufo, juste parce qu’il habite sur vos terres et y faits des enfants) .

    Mais je veux croire qu’une très grande majorité de nordistes souligneront l’incohérence du fait qu’un DIGBEU puisse revendiquer à priori de Korhogo, légitimement, à moins qu’il ait été recueilli et élevé par une famille korhogolaise, au point de n’avoir de BETE que son nom !

    Vous serez donc le mauvais interlocuteur, mais aussi l’exception qui confirme la règle !!

    Et quand vous parlez de cas par cas, vous verrez que tous les cas que vous citez supposent un certain niveau d’assimilation culturelle et identitaire qui fait de ces gens des personnes du coin et reconnues, considérées comme telles.

    Dabakala.

  14. mantape 24 août 2018 at 05:49 -

    A la bonne heure ….

    Ainsi il s’est trouvé une frange du FPI pour dénoncer l’esbroufe de Madou…..loool
    Ça c’est la meilleure …en tous cas tu conviendras avec moi que cette frange ne s’est pas exprimée assez fort puisque d’une part on ne l’a guère entendue mais pire il a réussi à être numéro deux de ce pays ….il fallait le faire vraiment…surtout qu’à cette époque il fallait être né de parents ivoiriens ( chose impossible pour Madou) eux-mêmes ivoiriens de naissance ( encore plus dur pour lui ) …respect des lois tu disais il y a peu ….hummmm

    Légèreté rocambolesque et alarmante ? possible ça n’est que ton jugement personnel hâtif plus que bancal partiel et parcellaire donc partial et superfétatoire….

    Toujours est il que j’ai dit ce qui me choquerait et ce qui ne me choquerait pas ….

    Digbeu bhété? oui c’est plus que sûr….Digbeu dé Korhogo…j’ai aussi dit en quoi je voyais cela possible …bien sûr tu n’as retenu que les enfants et la construction ignorant volontairement le côté installation et les vacances passées chez les senoufo et non chez les Magwe…

    En effet deux conceptions aux antipodes l’une de l’autre de la notion de région d’origine….voilà pourquoi la notion de citoyenneté est plus inclusive et moins problématique….au moins les fameuses lois qu’on doit respecter la définisse clairement et excluent donc les polémiques de poubelle honteuses et dangereuses comme celle que tente d’ouvrir notre spécialiste germanophone de La défense …

    saabé

Laisser un commentaire