19 septembre 2002 en Côte-d’Ivoire: «naissance d’un nouvel espoir», André Silver Konan recadre Soro

Mis en ligne par La Rédaction | jeudi 20 Sep 2018

Sur sa page Facebook, Guillaume Soro a fièrement écrit en page de couverture, en parlant du 19 septembre 2002 : « la naissance d’un nouvel espoir ». André Silver Konan lui a répondu sur page Facebook à lui. Ci-dessous, la déclaration de l’éveilleur de consciences ivoirien.

Allez dire à Guillaume Soro que le 19 septembre 2002, la seule chose qui est née était le crime. Le crime gratuit, lâche, et irresponsable. Ce jour-là, une forfaiture criminelle est née et a engendré par la suite, tous les maux que nous connaissons aujourd’hui : broutage, faillite des valeurs, enrichissement rapide.

La rébellion était une erreur, pour une raison simple. Elle prétendait combattre l’Ivoirité, elle a débouché sur le Rattrapage. Elle prétendait combattre l’autocratie du FPI, elle a favorisé l’autocratie du RDR. Le 19 septembre 2002 ou la naissance d’un nouveau désespoir. Et ce désespoir portait une signature : Guillaume Kigbafory Soro. Que les choses soient claires !

Commentaires Facebook

Commentaires

1 Commentaire ... participez vous aussi à la discussion.

  1. marianne 20 septembre 2018 at 11:18 -

    Tiens Mr Bedie n était il pas le protecteur de Mr Soro dans un passé proche?

    Qu’ en est il aujourd’hui?

    Mr soro et une bonne partie des ivoiriens ne voient pas le verre rempli d eau de la même façon. Lui il voit sa carte d identité qui n est plus déchirée sur le pont nous on voit toutes ces vies detruitent gratuitement. Car un autre concept a remplacé un autre…

Laisser un commentaire