Côte-d’Ivoire: À La Haye le procès sur “l’acquittement” de Gbagbo et Blé Goudé débute devant des centaines de partisans

Mis en ligne par La Rédaction | lundi 1 Oct 2018

Laurent Gbagbo, capture d’image, 1er octobre 2018

«Avec un dossier d’instruction à charge, mal ficelé, le procès de l’ex-président ivoirien tourne à la débâcle. Ses avocats plaident aujourd’hui l’acquittement.” Lu dans L’Humanité, 1er octobre 2018

Par Sylvie Kouamé

Comme entendu le procès Gbagbo/Blé Goudé a repris devant la CPI ce 1er octobre 2018 après plus d’une demi-année d’interruption.

Depuis ce lundi matin, 9H30 temps de La Haye, le Bureau du procureur s’évertue de convaincre les trois juges, de la non-recevabilité de la demande de non-lieu introduite par les deux équipes de défense. Pour le Bureau du procureur, il y a suffisamment de preuves qui permettent de poursuivre le procès jusqu’à son terme.

Pour rappel, selon les équipes de défense de Blé Goudé et de Laurent Gbagbo, le Bureau du procureur de la CPI n’a pas été en mesure de prouver les accusations. Elles demandent par conséquent «un non-lieu total», un «jugement d’acquittement pour toutes les charges et pour tous les modes de responsabilité», ainsi que la «libération immédiate» de leurs clients.

Comme à chaque reprise de procès après une interruption, des partisans des deux accusés sont arrivés par centaines depuis plusieurs villes européennes pour certains, et même depuis Abidjan pour quelques-uns. La tribune publique a donc fait son plein, pendant que quelques centaines de manifestants restent bien visibles dans les rues de La Haye. La presse française et des journalistes ivoiriens arrivés d’Abidjan aux «frais de la CPI» depuis quelques jours, sont aussi visibles dans la tribune publique.

Capture d’image, 1er octobre 2018

Commentaires Facebook

Commentaires

Laisser un commentaire