Municipales à Vavoua Côte-d’Ivoire: Koné Zakaria en campagne “menace” Kalou Bonaventure (vidéo)

Mis en ligne par La Rédaction | mercredi 10 Oct 2018

Lu pour vous

Vavoua – Menacé ouvertement par le colonel Koné Zakaria

Bonaventure Kalou inquiet, ses affiches vandalisées

Trois candidats sont en lice pour la mairie de Vavoua, ville du centre-ouest de la Côte d’Ivoire, ancien fief du chef de guerre Koné Zakaria, aujourd’hui colonel de l’armée ivoirienne. Les plus en vue, selon nos sources, sont Siaka Diarrassouba du Rhdp et l’indépendant Bonaventure Kalou, ex-footballeur international. Ce dernier se fait des soucis depuis que Koné Zakaria a fait son entrée dans la ville mardi de façon tonitruante à la tête d’un long cortège de véhicules composés d’hommes armés. La frayeur s’est vite emparée des habitants de cette localité qui se remémoraient ainsi les tristes souvenirs de la rébellion.
Pour les faits, explique un proche du candidat Kalou, tout commence au camp d’Akouédo à Abidjan, un jour, avant même l’ouverture des campagnes. Ce jour-là, après une partie de football à laquelle avait pris part le joueur à la retraite, c’est Zakaria en personne qui tout en échangeant quelques civilités avec le joueur, en profite pour engager une petite discussion autour de sa candidature à la mairie de Vavoua. Il lui aurait alors exprimé son souhait de voir sa candidature retirée pour le respect qu’il mérite en tant qu’ancienne vedette du football. Les choses avaient l’allure d’une simple plaisanterie que Kalou ne prendra pas au sérieux. Une autre fois, Alors que le candidat Kalou était en pleine activité de campagne électorale, le colonel revient à la charge au téléphone pour menacer ouvertement l’ancien joueur, originaire de Vavoua. Il était alors tombé sur un numéro d’un membre de l’équipe de campagne, lequel s’est inquiété en faisant le point de la conversation téléphonique qu’il venait d’avoir avec l’ancien commandant de zone Koné Zakaria, connu pour ses méthodes brutales.
Mardi 9 octobre 2018, peu après son arrivée dans la ville suivie d’une parade, l’officier a tenu une réunion de campagne dans la nuit. Il a parlé devant ses hôtes en langue dioula, insistant sur la nécessité de mettre aux commandes de la commune de Vavoua, le candidat d’Alassane Ouattara (voir vidéo). Il a mis en garde contre des fuites du message qu’il tenait alors que des participants filmaient déjà sa prestance. Malheureusement ses propos ont fuité à travers des vidéos vite postées sur les réseaux sociaux. Juste après cette rencontre les affiches géantes du plus sérieux adversaire du candidat du Rhdp sont déchirées en ville, celles à l’entrée et à la sortie de la ville complètement saccagées. Mercredi matin les partisans de Siaka ont fait le tour de la ville scandant « Hein hein ! Kalou a chaud ! », comme s’il n’y avait que lui qui est l’adversaire de M. Siaka, commente notre source.
Et Kalou Bonaventure de poster ce message en guise de réaction sur sa page officielle Facebook : « Chaque ivoirien est libre de ses choix politiques. Mais Koné Zakaria m’a demandé par deux fois devant témoin de me retirer de la course aux municipales à Vavoua en proférant des menaces voilées. Il apporte en sa qualité d’ancien Com’Zone et de colonel de l’armée de Côte d’Ivoire un soutien sans faille à mon adversaire. Voilà ce, à quoi on est réduit. S’il m’arrivait un désagrément, ne cherchez pas loin… ”
L’inquiétude monte et dans le camp Kalou qui dit avoir fait une campagne civilisée avec adhésion populaire on s’interroge : Que va-t-il se passer le 13 octobre avec l’intrusion inédite d’un militaire de surcroit un officier supérieur censé être neutre dans cette affaire de campagne municipale ?
SD à Abidjan
sdebailly@yahoo.fr

Comme si cette posture ne suffisait pas, Zakaria n’hésite plus à menacer les adversaires de son candidat, après avoir en vain demandé le retrait de la candidature de l’ex international de Côte-d’Ivoire Kalou Bonaventure, ancien sociétaire du Paris Saint Germain et du Feyenoord Rotterdam.

Commentaires Facebook

Commentaires

1 Commentaire ... participez vous aussi à la discussion.

  1. Coigny 10 octobre 2018 at 17:39 -

    >Koné Zakaria a fait son entrée dans la ville mardi de façon tonitruante à la tête d’un long cortège de véhicules composés d’hommes armés.

    Mais on est où, là ?

    >l’ancien commandant de zone Koné Zakaria, connu pour ses méthodes brutales.

    Quel doux euphémisme ! Y’en a encore qui croient que cette faune s’en ira du pouvoir en 2020 ? Une autre occasion pour Bédié de mordre jusqu’au sang dans ce qu’il lui reste de doigts.

Laisser un commentaire