Koumassi: Bacongo décline toute responsabilité dans les violences au quartier général de N’Dohi

Mis en ligne par La Rédaction | jeudi 11 Oct 2018

L’ancien ministre Cissé Bacongo, candidat du Rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix (RHDP, coalition au pouvoir) aux municipales dans la commune abidjanaise de Koumassi, a décliné mercredi, toute responsabilité dans les violences mardi au quartier général de son principal adversaire, Raymond N’Dohi, candidat du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, ex-allié au pouvoir), évoquant une “affaire cousue de fil blanc”.

Commentaires Facebook

Commentaires

Laisser un commentaire