Côte d’Ivoire: 7 secrétaires départementaux du pati de Ouattara “suspendus” pour indiscipline

Mis en ligne par La Rédaction | vendredi 12 Oct 2018

Edwige FIENDE

Sept secrétaires départementaux du Rassemblement des républicains (RDR, parti présidentiel) ont été “suspendus” jeudi pour avoir soutenu ou s’être portés candidats indépendants contre ceux de la coalition RHDP au pouvoir, aux élections municipales et régionales prévues le 13 octobre en Côte d’Ivoire, a appris ALERTE INFO auprès de la formation.

Ces secrétaires départementaux sont issus de la commune abidjanaise de Port-Bouët, des localités de Soubré (Sud-ouest), Téhini, Boundiali, Niakaramadougou (Nord), Sikensi (Sud) et Duékoué (Ouest).

Parmi ces personnes sanctionnées, deux sont sur des listes de candidats tandis que cinq sont des candidats indépendants aux élections locales contre ceux du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, coalition au pouvoir).

La secrétaire générale du RDR, Kandia Camara avait annoncé fin septembre, “des sanctions” contre les candidats indépendants issus du RDR et condamné “ces cas d’indiscipline”.

Pour ces scrutins, sur 88 candidats aux régionales, 41 sont des indépendants. Pour les municipales, ils sont au nombre de 389 sur 684 candidatures retenues.

Le RHDP totalise 26 candidats aux régionales et 176 pour les municipales.

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Commentaires Facebook

Commentaires

1 Commentaire ... participez vous aussi à la discussion.

  1. Coigny 12 octobre 2018 at 23:55 -

    L’apprentissage des libertés est un long et difficile chemin sur lequel les Africains ont intérêt à s’engager au plus vite. Faute de quoi, nous n’aurons pas beaucoup changé depuis l’époque des comptoirs sur la côte où nous échangions nos propres frères contre de la verroterie. Comprenons-nous le sens profond de la liberté, dont les sociétés socialement et démocratiquement avancées font la démonstration, choquant nombre d’esprits dans les cultures à l’autoritarisme social ataviquement exacerbé ? Tenez, par exemple :
    – Dans les prisons norvégiennes, on n’a ni mirador, ni barbelés, ni grilles aux cellules, les prisonniers ont le même menu que le directeur de la prison et s’ils l’aiment pas, ils ont des repas précuit au choix dans un supermarché intégré qu’ ils peuvent acheter et faire réchauffer dans leur cellule. Et ce n’est qu’un échantillon des libertés auxquelles ils ont droit ;
    – En Allemagne, le droit d’évasion est reconnu aux prisonniers, de telle sorte que le système n’aggrave pas la peine en cas de tentative d’évasion, reconnaissant que le réflexe de liberté et sa quête (donc l’envie de s’évader) sont un droit et un devoir humains ;
    – Aux USA, si la police fait irruption chez vous hors procédure (dont le mandat de perquisition) et vous trouve avec, par exemple, un charnier, les preuves ne sont pas recevables devant un tribunal,  au nom du corset de liberté tissé autour du citoyen.

    Ce petit tour d’horizon m’est apparu nécessaire à la lecture la contribution du dénommé @Franck Lohourignon (un nom d’emprunt naturellement) invitant, limite, à choper et donner le fouet publiquement à ceux qui ont eu l’outrecuidance de se déclarer candidat en dépit du choix officiel de leur parti. Triste Afrique, où la Liberté doit encore être enseignée, après des siècle d’esclavage et de colonisation. Yako !

Laisser un commentaire