Zouglou Côte-d’Ivoire: La go Antou des “Copines” a tiré sa révérence

Mis en ligne par La Rédaction | vendredi 12 Oct 2018

Antou du groupe de zouglou féminin Les Copines a tiré sa révérence ce matin au CHU de Yopougon des suites d’une longue maladie. Descendante d’ une ancienne reine des Baoulé de Béoumi, celle que l’on considérait pour cela la « princesse du zouglou » avait opté pour la musique avec ses copines en formant le groupe « Les Copines ».

Ces « copines » qui s’étaient lancées dans ce domaine à la suite des Zouglounettes (le premier groupe féminin) ont explosé dans ce genre musical et marqué les mélomanes ivoiriens avec des titres tels que « Déception », « Lady’s » et bien d’autres. Ensuite elles sont parti à l’aventure en Europe.

Antou qui est rentrée ensuite au pays, avait développer un bon réseaux dans les affaires. Souffrante depuis un bon moment, l’on annonce son décès, ce jeudi 11 octobre, au moment où certains croyaient qu’elle s’était remise. Nos sincères condoléances à son époux et aux familles éplorées.

Adieu la Princesse du Zouglou!

Par A.K

Commentaires Facebook

Commentaires

1 Commentaire ... participez vous aussi à la discussion.

  1. Coigny 12 octobre 2018 at 15:30 -

    Ah, ce canon de la Vénus africaine avec d’énormes bourrelets de graisse devant et surtout derrière !!!! J’ai revu ces filles il y a quelques années dans un maquis, et leur embonpoint aurait donné des complexes à un mammouth. Comment on peut se laisser grossir à ce point ? Ça peut pas être sans conséquences, cette mauvais habitude africaine, ce mythe consistant à croire qu’on est “bien” parce qu’on grossit de façon aussi démesurée. C’est ça, mourir bêtement en creusant sa tombe avec ses dents. RIP à La Copine, et que ceux/celles doté(e)s d’un minimum de bon sens en tirent des leçons.

Laisser un commentaire