La coalition au pouvoir en Côte-d’Ivoire va remporter la présidentielle de 2020 «au 1er tour», affirme Bacongo

Mis en ligne par La Rédaction | lundi 22 Oct 2018

Serge Alain KOFFI

L’ancien ministre ivoirien Ibrahim Cissé Bacongo, fraichement élu maire de la commune abidjanaise de Koumassi, a affirmé lundi que les violences qui ont émaillé les élections locales du 13 octobre donnaient des raisons de s’inquiéter pour la présidentielle de 2020 que le RHDP devrait remporter au premier tour.

“Ce qui inquiète, ce sont les propos à caractères tribalistes et xénophobes qui ont servi de ferment aux violences qui ont émaillé par endroits les élections locales du 13 octobre (…) On peut avoir des “raisons de s’inquiéter et dans la perspective de 2020, a affirmé Cissé Bacongo, lors d’une conférence de presse à son quartier général à Koumassi.

Face aux journalistes, l’ex-ministre, actuel conseiller du chef de l’Etat Alassane Ouattara revenu sur les conditions d’organisation du vote à Koumassi qui a consacré son élection face au maire sortant, Raymond Yapi N’dohi, issu du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, ex-mouvance présidentielle).

Rejetant les accusations de fraude portées contre lui par son adversaire, Cissé Bacongo a estimé que le scrutin a “tenu (ses) promesses’’.

Avec 60 % des voix aux régionales, le RHDP a remporté 18 régions, contre 6 pour son principal adversaire, le PDCI. Côté municipales, la coalition présidentielle gérera 92 villes, contre 50 pour le PDCI.

Des “résultats satisfaisants’’ selon le ministre Bacongo, qui prédit, au regard des résultats des élections locales du 13 octobre, une victoire du RHDP au premier tour de la présidentielle de 2020.

“Au vu des résultats, le RHDP, s’il continue de travailler, de se consolider, va passer le 1er tour des élections de 2020’’, a-t-il conclu.

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Commentaires Facebook

Commentaires

13 Commentaires ... participez vous aussi à la discussion.

  1. Coigny 22 octobre 2018 at 21:56 -

    >La coalition au pouvoir en Côte-d’Ivoire va remporter la présidentielle de 2020 «au 1er tour»

    On n’entend plus que cette litanie bien orchestrée depuis 3 jours. Ah les braves choristes bien organisés ! Il était vraiment vital d’organiser ces élections locales en eaux très troubles voire souillées, afin de venir se prévaloir d’un poids électoral à capitaliser “sans contestation” en 2020. Au comprend au passage l’attitude psycho-rigide voire autiste sur la question de la CEI. Quid des 80-90% d’électeurs (60%, officiellement) qui n’ont pas voté ? Des partisans, certainement trop sûrs du résultat et qui ont préférer flâner au quartier.

    Y’en a qui qui tomberont de très haut, ces “élections-koutcha” fonctionnant exactement comme les sondages TNS Sofres de 2008-2010.

  2. Deprado 23 octobre 2018 at 02:28 -

    Encore les mêmes mensonges pour manipuler une population majoritairement analphabète. C’est ce genre de raccourcis qui sont à la base des crises post électorales. On est en 2018 les ivoiriens ont des préoccupations quotidiennes ( insécurité cherté de la vie manque ou insuffisance d’infrastructures de base) mais tout ça ne vous concernent point. Vous c’est 2020 qui vous intéresse.

  3. marianne 23 octobre 2018 at 09:15 -

    L ivoirien de fait il te donne deux mandats. Après tu pars ou tu pars.

    Se colmater encore ces gens là pour cinq ans encore? Supporter leur “on s en fou on fait ce qu’ on veut on a la communauté internationale avec nous”?

    Non Merci.

  4. belo001 23 octobre 2018 at 09:33 -

    ha ! les frontistes….
    couchés sur leurs nattes, ils sont persuadés d’avoir 90% de votants pour 2020!
    c’est de bonne guerre !
    mais diable ! pourquoi refusez vous que vos adversaires, non, vos ennemis, non ces non ivoiriens qui vous gouvernent puissent eux aussi être persuadé d’avoir la majorité ?
    comment sait-on que tel est majoritaire ?
    sûr que c’est pas dans un lit ou derrière un clavier !
    bon courage les somnambules !
    beloo !

  5. veritas18 23 octobre 2018 at 10:01 -

    Seulement possible dans un rêve ou en braquant encore une fois les élections comme vous savez si bien le faire

  6. fran6 23 octobre 2018 at 10:05 -

    Attention ! Ce n’est pas de façon fortuite que ces clowns nous servent la même rengaine chaque jour. L’objectif est simple et à la fois très mesquin : le premier tour des élections présidentielles de 2010 a démontré au monde entier que le RDR ne peut remporter une élection présidentielle au premier tour en Côte d’Ivoire sans le soutien du PDCI et si toutes les forces politiques y participent. Or voilà que le PDCI a lâché Dramane et sa pègre. Alors ils se rendent bien compte que dans l’entendement général, il ne peuvent pas faire mieux qu’une participation au second tour. Ils perdraient logiquement ce second tour, vu la trahison qu’ils ont fait subir à leur allié d’hier et leur impopularité grandissante du fait d’une gestion catastrophique du pouvoir. Disons le tout net, le RDR sent qu’il lui est désormais impossible de remporter une élection presidentielle en Côte d’Ivoire, depuis sa rupture avec le PDCI. Bien-sûr, sauf en usant de la fraude comme d’habitude. Alors ce qu’ils font depuis quelques jours, c’est préparer les esprits à accepter un autre braquage électoral. Et il est bien évident que ce braquage doit avoir lieu dès le premier tour car autrement, même les plus naïfs se rendront compte que le RDR ne peut gagner car ne pouvant bénéficier ni d’un report de vote d’un PDCI trahi ou, encore pire, d’un FPI ennemi juré. Il est bien clair que telle que les cartes sont rabattues actuellement dans le jeu politique ivoirien, cela relèverait d’un miracle que ce parti profondément tribalisme qu’est le RDR puisse faire mieux que la deuxième place au premier tour de la présidentielle. Et même au cas ou

  7. fran6 23 octobre 2018 at 10:14 -

    Et même au cas où il y parvenait, il serait étonnant qu’il fasse mieux que 30%. Or, moins de 45%, suppose une défaite évidente au second tour. Toutes les manœuvres de ce parti depuis la rupture avec Bédié, ne visent qu’un objectif : faire croire qu’un grand nombre de militants et sympathisants du PDCI n’ont pas rejoints Bédié dans sa logique. C’est pour ce travail de sabotage que des vauriens comme Adjoumani sont payés. Cre

  8. fran6 23 octobre 2018 at 10:27 -

    Créer une dissidence pro RDR au sein du PDCI, et faire en sorte que tout le monde croit que la majorité des militants du PDCI ont rejoint cette dissidence. Voilà pourquoi il fallait impérativement qu’Adjoumani gagne les régionales du Gontougo même (et surtout) sans l’aval du PDCI pro Bédié. Nous sommes ici dans un jeu mesquin qui traduit des velléités de s’accrocher au pouvoir à tout prix.

  9. Coigny 23 octobre 2018 at 14:20 -

    @ran6,
    Tu as vu dans le ventre de la pile, sans x-ray ni scanner. Comme beaucoup d’entre nous, du reste. Pour le nageur, son dos est invisible. Dans ses rêves !!!! En 2000 = 300 morts ; en 2010 = 3000 morts ; en 2020 ? Devinez, surtout avec cette programmation de passage en force déjà au laboratoire ? Pourvu que ce soit “seulement” un zéro qu’on ajoute au chiffre de 2010. Pauvre Côte d’Ivoire… A cette allure dans 3 décennies, il ne restera plus personne pour voter sur ce petit carré.

  10. TIPADIPA2 23 octobre 2018 at 17:48 -

    Il va falloir vous réveiller et sortir de vos lits de grâce matinée…chers microbes refondus !!! Laissez affaire de Gbagbo Ou Rien et montrez que vous avez des couilles sous vos jupettes. 2020 n’est pas loin. Que les cochons refondus de Kôkôti@—-kro sortent enfin leurs groins des décharges boueuses pour arracher le pouvoir par les urnes…on ne peut malheureusement pas compter sur vous par la force !!!

    Krrrr krrrr krrrr….

    té ande

  11. Coigny 23 octobre 2018 at 20:01 -

    @Tilapia,
    De quelles urnes tu parles, toi ? De celles de Bassam, Facobly, Gontougo, Port-Bouët, Plateau, Lakota, Abobo, Koumassi, Marcory, ou d’autres qui sont passées inaperçues ? Si le devenir de ce pays t’importe moins que le maintien de ton clan au pouvoir, il y a là une conclusion à tirer qui va faire tache face au réflexe de tribu assiégée qui veut déceler de l’ivoirité sous chaque épluchure de banane et de manioc. Allez ! Retourne au bac à sable ; tout ceci te vole très au-dessus du bonnet.

  12. TIPADIPA2 23 octobre 2018 at 21:38 -

    Mon cher cochonti@Coigny

    @Tilapia adjovan bhété vous encourage juste à sortir de vos lits de grâce matinée pour aller mouiller vos jupettes et qu’on sente si vous en posséder…des couilles bien poilues bien sûr !!! Ça ne sert vraiment à rien d’attendre Koudou qui se cherche derrière 7 portails blindés depuis bientôt 8 ans. Continuez donc si vous le voulez à fourrer votre groin puant dans les décharges…c’est vous qui souffrez !!!

    Krrrr krrrr krrrr…

    té ande

  13. marianne 24 octobre 2018 at 19:15 -

    @tilapia,

    il faut te calmer sinon tu vas avoir honte ici en 2020….

Laisser un commentaire